Meghan McCain, la fille du sénateur et ancien candidat à l’élection présidentielle John McCain, a rappelé ce week-end son engagement pour les droits LGBT, notamment pour l’abrogation de la politique Don’t ask, Don’t tell (DADT, ne pas demander, ne pas dire), qui interdit aux militaires homos de servir ouvertement dans l’armée américaine.

Pas facile, visiblement, de militer sur ces questions quand on est la fille d’un politicien profondément engagé contre ces droits, qui s’est beaucoup prononcé ces dernières semaines contre cette abrogation et qui est même à l’origine d’une obstruction parlementaire contre DADT. Cependant Meghan McCain – blogueuse et chroniqueuse, qui vient de publier un livre intitulé Dirty sexy politics – ne voit aucune raison d’affronter son politicien de père sur ces questions, et ne trouve pas de contradiction dans le fait de militer pour l’abrogation de DADT tout en soutenant le paternel. Elle pousse même l’ironie jusqu’à reprocher au président Barack Obama son manque d’engagement sur les questions LGBT.

Ainsi, elle écrivait samedi sur Twitter: « Je suis une supportrice des droits LGBT et je m’oppose à DADT, que je combats chaque jour. En tant que fille d’un sénateur républicain – ne vous imaginez pas que ce que je fais et que les positions que je prends sont toujours faciles. J’aime ma famille et j’aime la communauté homo. On projette sur moi, de façon personnelle, beaucoup de colère à cause des positions de mon père sur DADT. J’aime énormément mon père, mais nous ne sommes pas d’accord. Projetez plutôt votre colère sur les politiciens et le président que vous avez élus, parce que, de ce que j’en ai vu, Obama ne milite pas particulièrement pour les droits LGBT ou pour le retrait de DADT ».

D’ailleurs dans la famille McCain, la fille n’est pas la seule à s’engager pour les droits LGBT et à s’opposer ainsi à la politique du père de famille, sans jamais la lui reprocher. Souvenez-vous, en janvier dernier, Cindy McCain, l’épouse de John McCain, s’était elle aussi engagée pour l’égalité des droits en participant à la célèbre campagne d’affichage NOH8 – « non à la proposition 8 » et prononcé « no hate » – pour l’ouverture du mariage aux couples de même sexe. Le tout dans le respect des positions de son mari…

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!

Cet article vous a intéressé-e? Partagez-le grâce aux boutons ci-dessous.