Trois Sœurs de la Perpétuelle Indulgence écossaises étaient de sortie à Édimbourg hier pour aller à la rencontre du pape Benoit XVI, qui a débuté jeudi en Écosse une visite de quatre jours en Grande-Bretagne. « Malheureusement, le Pape ne s’est pas arrêté, il était trop pressé de repartir, » ont commenté les trois membres de cet ordre, Pope Bendydick the Increasingly Silly, Sister Alice Queda et Sister Unfortunata of the Occasional Immaculate Hiccup. Elles ont néanmoins profité de cette sortie pour distribuer « des lots de préservatifs commémoratifs aux bons croyants qui s’étaient déplacés ».

On ne peut pas dire que cette visite du pape en Grande-Bretagne soit très bien accueillie par la population du pays. La veille de l’arrivée de Benoit XVI, le quotidien The Guardian a publié une lettre signée par plus de 50 personnalités britanniques, dont plusieurs personnalités LGBT, qui s’opposent au fait que le pape reçoive des « honneurs » lors de cette visite. Selon les signataires de cette lettre, le pape est libre de rendre visite à ses fidèles britanniques mais ses positions – notamment son opposition à l’usage du préservatif, au droit d’avorter, aux droits LGBT et son manque de réaction faces aux scandales de pédophilie au sein de son Église – « ne méritent pas une visite d’État ».

Ainsi, hier, le pape a fait face à une population britannique sans ferveur. La foule était moitié moins nombreuse que ce que les autorités catholiques avaient initialement prévu. Et une nouvelle déclaration-scandale de Benoit XVI n’a pas aidé. Quelques heures à peine après avoir été accueilli par le Prince Philip, le souverain pontife a comparé l’athéisme au nazisme lors d’un discours devant la reine Elizabeth II, représentante de l’Église anglicane, faisant un parallèle entre la façon dont, selon lui, « les nazis ont tenté d’éradiquer Dieu de la société » et la façon dont les athées de Grande-Bretagne essaient d’éradiquer Dieu de la société actuelle, ajoutant que ce voyage en Grande-Bretagne est aussi pour lui l’occasion de prévenir le pays « d’une forme agressive de laïcisme ». Une comparaison assez terrible qui a depuis soulevé de nombreuses critiques, la British Humanist Association y voyant une remarque « totalement surréaliste ».

Retrouvez ci-dessous les photos des Sœurs de la Perpétuelle Indulgence en ce jour de visite papale:

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!