Honoré, un Camerounais homosexuel de 38 ans, devait être expulsé dimanche dernier. Menotté et entravé, il ne s’est pas laissé faire (il a d’ailleurs été blessé à l’épaule), ce qui a poussé le commandant de bord à arrêter l’avion, qui avait commencé à circuler dans l’aéroport, et à le débarquer. Honoré a donc été reconduit au centre de rétention du Mesnil Amelot.

Dans un communiqué commun, l’Ardhis et le Comité Idaho annoncent avoir appris ce matin que le départ d’Honoré avait été reprogrammé sur un vol demain, mercredi 15 septembre, dans la matinée.

« ACHARNEMENT? »
« Il s’agit de la troisième programmation de son départ, écrivent les associations. S’agirait-il d’un acharnement? Malgré la très importante mobilisation de nous tous, simples citoyens, élus et responsables d’organisation, les autorités n’ont à ce jour pas réagi. Les prises de contact directes de nos associations avec les autorités sont restées vaines. »

Elles appellent donc « à renouveler et amplifier la mobilisation », en signant la pétition en ligne et en envoyant des fax et/ou des courriels au préfet de Seine et Marne. Toutes les informations et le modèle de lettre sont sur le groupe Urgence, expulsion d’homos sur la communauté (si vous n’êtes pas encore membre, cela ne prend que quelques clics pour s’inscrire).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!