Un diplomate homosexuel, Ali Ahmad Asseri, premier secrétaire au consulat d’Arabie saoudite de Los Angeles, a demandé l’asile politique aux États-Unis, indiquant qu’il craignait pour sa vie si on le forçait à rentrer dans son pays d’origine.

Il a rapporté aux autorités fédérales américaines que ses supérieurs refusaient de lui renouveler son passeport diplomatique et l’avaient congédié en apprenant qu’il était homosexuel et qu’il avait pour amie proche une femme juive.

« Ma vie est en grand danger ici et si je retourne en Arabie saoudite, ils me tueront ouvertement en plein jour », a assuré le diplomate dans un email adressé à la chaîne de télévision NBC.

La chaine ajoute que le diplomate saoudien aurait envoyé une lettre sur un site internet saoudien dans laquelle il critiquait « l’arriération » de son pays et des « imams militants » qui ont « défiguré la tolérance de l’islam » et dans laquelle il menaçait de rendre publiques des informations embarrassantes pour des membres de la famille royale saoudienne vivant aux États-Unis. À lire sur NBC News [en].

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!