France
Société | 03.09.2010 - 16 h 07 | 8 COMMENTAIRES
Xénophobie et politique sécuritaire: Des associations LGBT participeront aux manifestations du 4 septembre
Publié par
Plusieurs associations LGBT ont décidé de rejoindre le mouvement lancé par la Ligue des Droits de l'Homme et une cinquantaine d'organisations. Pour Yagg, elles expliquent leurs motivations.

La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) et une cinquantaine d’organisations ont lancé un appel citoyen intitulé “Face à la xénophobie et à la politique du pilori: liberté, égalité, fraternité!”. “Les plus hautes autorités de l’État ont fait le choix de jeter à la vindicte publique des catégories entières de population: Roms et Gens du voyage accusés comme les étrangers d’être des fauteurs de troubles, Français d’origine étrangère sur lesquels pèserait la menace d’être déchus de leur nationalité, parents d’enfants délinquants, etc.”, commence ainsi l’appel. “Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de ce pays et désigner des boucs émissaires”, poursuit le texte, mettant directement en cause Nicolas Sarkozy, qui “accrédite aussi les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance, et offre ainsi à la stigmatisation des millions de personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale (…). Nul, pas plus les élus de la nation que quiconque, n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République”.

“C’est une initiative que nous avons lancé à la suite des propos de Nicolas Sarkozy et notamment de son discours de Grenoble [discours prononcé vendredi 30 juillet lors de l'installation du nouveau préfet d'Isère, Éric Le Douaron (22''46') ndlr], déclare à Yagg Malik Salemkour, vice-président de la LDH.

Le texte, déjà signé par plus de 50000 citoyens, se termine par un appel à manifester, le samedi 4 septembre, à 14h, Place de la République, à Paris, et partout en France, “afin de fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle”. Une mobilisation qui, de jour en jour, prend de l’ampleur. “Il ne devait y avoir qu’une seule manifestation le 4 septembre à Paris, mais la mayonnaise a pris et il y aura des manifestations en province mais également en Europe, devant les ambassades de France de toutes les capitales européennes et notamment dans les pays de l’Est“, explique Malik Salemkour. De nombreuses personnalités participeront aux différents événements, dont Bertrand Delanoë à la manifestation parisienne, nous informe Malik Salemkour.

“ON AUGMENTE LA FRACTURE SOCIALE”
“C’est un appel contre la propagation de l’horreur et les dérives que nous vivons, s’insurge Malik Salemkour. Par exemple, dans l’actualité, la focalisation sur les Roms nous fait passer à côté d’une étude sur la différence de salaires entre homos et hétéros, fait détourner l’attention du public des questions sociales et des discriminations, des actes racistes, de la Halde que l’on veut dissoudre, etc. Nous attendons que l’opinion publique se rende compte que la démarche partisane du Président de la République ne va pas dans le bon sens et que les forces représentatives reviennent aux fondements de la République. En ce moment, on augmente la fracture sociale”.

Plusieurs associations LGBT ont décidé de rejoindre le mouvement et de prendre part aux rassemblements. Pour Yagg, elles expliquent leurs motivations.

SOLIDARITÉ
“L’appel est lancé par beaucoup d’associations avec lesquelles nous avons l’habitude de travailler, indique à Yagg Olivier Borel, vice-président de la LGP Lyon. Nous nous sommes dits que par solidarité, et parce que nous travaillons beaucoup sur les droits des étrangers, il était intéressant de se joindre à l’appel. À Lyon, Chrysalides et Forum gay & lesbien nous ont rejoints et il y aura peut-être encore d’autres associations.” Le rassemblement se tiendra Place Bellecour, à 14h, ce samedi.

“À Montpellier, nous travaillons à l’année avec des associations et des syndicats non-identitaires comme les plannings familiaux, explique Hussein Bourgi, président du Collectif contre l’homophobie (CCH). Naturellement, lorsque naît ce genre d’initiative, il y a une assez bonne réactivité de l’ensemble des organisations”. “Un adhérent m’a dit récemment que ce ne sont pas les Roms qui lui posent problème mais c’est sa situation économique et financière et le fait qu’il ne trouve pas d’emploi”, raconte Hussein Bourgi. Le CCH, ainsi que la LGP Montpellier, seront présents à la manifestation, Place de la Comédie, à 10h, ce samedi.

RESPECT DES DROITS DE L’HOMME
“Nous allons participer mais aussi appeler à manifester, précise à Yagg Thomas Fouquet Lapar, président de l’Ardhis (Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et transsexuelles  à l’immigration et au séjour). L’Ardhis est aux côtés des organisations qui luttent contre la politique d’immigration actuelle qui n’a pas de vocation humaine. Nous sommes également membre de l’Ucij, Uni(e)s contre une immigration jetable. Même si l’Ardhis n’est pas nécessairement concernée par les événements de cet été, quoiqu’il pourrait y avoir des personnes LGBT parmi les Roms, nous nous inscrivons dans la volonté de respecter les valeurs historiques de notre pays.”

“Notre association s’engage pour le respect des droits de l’Homme et pas que des LGBT. Si des politiques sont amenés à prendre des décisions pour réagir face à un problème social, ils ne doivent pas dénoncer une communauté comme responsable de ce problème. Mais je rappelle que nous sommes apolitiques. Nous dénoncerions un élu de n’importe quel parti s’il tenait des propos homophobes ou discriminatoires.”

Parmi ceux qui ne répondront pas à l’appel, il y a GayLib, mouvement LGBT associé à l’UMP. Son président, Emmanuel Blanc, confie à Yagg: “Non, je ne participerai pas à la manifestation de samedi. Je suis tout à fait d’accord avec le renvoi des Roms même si je suis pour le respect des Droits de l’Homme.”

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!

Print This Post
 
LES réactions (8)
  • Par Cy Jung 03 sept 2010 - 18 H 10

    Bonsoir,
    Initialement simple rassemblement, la manifestation se dirigera vers l’Hôtel de Ville via la place de la Bastille. Gageons qu’elle débordera suffisamment pour envahir les terrasses du Marais !
    Note : le matin, à 11 heures, les artistes du concert Rock sans Papiers du 18 septembre à Bercy accompagnés de nombreux autres se rassembleront à proximité du ministère de l’Immigration. Régine, Jane Birkin, Agnès Jaoui, Jeanne Cherhal, Clarika et d’autres interprèteront « Les P’tits papiers », chanson symbolique et ironique porteuse d’espoir dans la tourmente.
    http://www.ldh-france.org/4-septembre-les-P-tits-papiers-des
    À demain !
    Cy Jung

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Boum Boum 03 sept 2010 - 18 H 48

    Extrait de Wikipédia:

    “Dans la pratique, Mussolini enfermait et persécutait ses opposants, mais ne se livra pas à une politique d’extermination sur des bases culturelles et religieuses, alors que l’idéologie nazie organisait un système de déportations des « indésirables ». D’abord et principalement les juifs, qui tous devaient être éliminés, adultes comme enfants. Hitler avait décrété que tous devaient disparaître en vertu d’une purification de l’Europe planifiée « scientifiquement », c’est-à-dire avec des arguments pseudo-scientifiques, les théories raciales, et en mobilisant tous les moyens techniques. On visait leur élimination, non leur réduction en tant qu’ennemis. D’autres groupes sociaux subirent les déportations et les persécutions : communistes et autres marxistes, tsiganes, handicapés mentaux, « asociaux », homosexuels, catholiques, protestants, Témoins de Jéhovah… Les camps d’extermination tels Auschwitz, Treblinka, Maïdanek, furent construits ou transformés à des fins d’exterminations.”

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Nazisme

    Signaler ce commentaire

     
  • Par arf 04 sept 2010 - 1 H 19

    Euh, Primo Lévi, il n’était pas Italien ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 04 sept 2010 - 8 H 48

    1) personnellement je déplore l’utilisation à tout bout de champs
    des comparaisons avec le nazisme ou l’esclavage.Comme si il fallait qu’on arrive à l’ extrême de l’immonde pour réagir. Si Monsieur Sarkozy était nazi nous ne devrions pas être derrière nos clavier, mais dans les maquis, les armes à la main. Ce n’est pas pour autant que son régime n’est pas en train de basculer dans l’ignoble.et la xénophobie, et l’usage des boucs émissaires, (dont les LGBTs).
    Pour ce qui est du fascisme il ne fait pas oublier que Mussolini a été loin d’être tendre avec les éthiopiens (le bêton coulé dans la gorge des prisonniers) et que vers la fin de son pouvoir il a appliqué les méthodes antisémites et anti-roms de Berlin.
    Je ne crois pas qu’on puisse aujourd’hui l’accuser de pratiquer systématiquement l’extermination des rroms, mais on doit rappeller que c’est la police française qui est allée les chercher pour les mettre au mains des nazis, comme pour les juifs.
    La chose que je regrette c’est que les LGBTs ne soient pas -une fois de plus- capables de défiler ensemble, dans une manifestation dont le théme nous touche aussi directement puisque elle dénonce les discriminations
    moi mon slogan c’est Django oui, sarko non.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par brrrouno 04 sept 2010 - 10 H 18
    Avatar de brrrouno

    L’aveuglement du président de GayLib fait froid dans le dos.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Oim 05 sept 2010 - 13 H 12

    Act Up-Paris faisait également partie des assos présentes, avec une diff du texte suivant :
    http://www.actupparis.org/spip.php?article4228
    Pour la non-unité des assos LGBT, je crois que ça a surtout été affaire de timing et d’orga. Cette manif avait été initialement déposée comme un rassemblement, il était prévu que les assos défilent par ordre alphabétique, ça a été un peu le bordel au départ..
    Quand à l’aveuglement de Gay Lib, ce n’est pas une surprise, ils n’ont aucune vision globale de la politique, et/ou, comme E.Blanc l’a exprimé, ils soutiennent le renvoi des Rroms, dont acte. A savoir ensuite qui peut focaliser uniquement sur les thématiques LGBT, avec les (non) résultats que l’on sait, en faisant totale abstraction, voire en cautionnant des pratiques abjectes.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Heart Shapped Pepper 05 sept 2010 - 18 H 32
    Avatar de

    Quand je vois tout ce déferlement de haine et la stigmatisation du nom SARKOZY dans les médias, sur Internet, et dans les manifestations depuis 3 ans, je me pose la question de savoir si ce sont les 53% des français qui l’ont élu au second tour des présidentielles qui s’acharnent, ou bien au contraire si ce sont ceux qui n’ont pas voté pour lui, ou bien encore, ceux qui n’ont pas voté du tout???

    Il me semble qu’un président n’aura jamais été aussi impopulaire depuis C.de Gaulle avec le désavouement des français lors de son départ du pouvoir.

    « ON AUGMENTE LA FRACTURE SOCIALE »
    SOLIDARITÉ
    RESPECT DES DROITS DE L’HOMME

    Pourquoi tout ceci donn t-il le sentiment à certains d’entre nous qu’on ne parle pas du tout de la même chose à gauche et à droite, en haut et en bas?

    Quelle désolation. Que se passera t)il en 2012 à cause de ces divisions? Combien d’énergie la France perdra t-elle à ne pas s’aimer comme elle est et comme elle doit être aussi pour progresser?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phronein 05 sept 2010 - 19 H 20
    Avatar de Phronein

    Depuis quand le respect de la majorité d’un vote au suffrage universel signifie-t-il l’abandon de tout esprit critique pour les 5 ans qui le suivent?

    Beaucoup d’indignation dans les médias? Peut-être – encore que. Et franchement, c’est tant mieux!

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.