Les écrivains Philippe Besson (à droite) et Gilles Leroy (à gauche) lancent dans Le Monde, daté du 1er septembre, un appel à la mobilisation pour sauver Ebrahim Hamidi, ce jeune Iranien accusé, sans la moindre preuve et sans le moindre témoignage à charge, d’homosexualité et d’acte de sodomie. Condamné à mort, il est actuellement emprisonné à Téhéran, confiait Saghi Ghahraman, présidente de l’Iranian Queer Organization, à Libération, il y a une semaine.

RÉVEILLER LES CONSCIENCES
« (…) Il va mourir, si nous ne nous mobilisons pas. Si nous ne réveillons pas les consciences. Si nous ne crions pas haut et fort et partout que cette condamnation est insupportable et qu’elle doit être cassée », écrivent les auteurs de l’appel, faisant un parallèle avec le sort de Sakineh Mohammadi Ashtiani, condamnée à la lapidation pour adultère: « (…) Si les juges de Téhéran n’hésitent pas à vouer à la lapidation une femme accusée d’adultère, ils livrent également au bourreau l’homme soupçonné de dormir dans le même lit que son semblable ».

Le quotidien indique que cet appel est également soutenu par plusieurs personnalités dont Alfredo Arias, Dominique Blanc, Arnaud Cathrine, Christophe Girard, Claude Lanzmann, ou encore Jonathan Littell.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!