Xelias, qui vit à Strasbourg, est notre nouveau yaggeur de la semaine. Nous vous recommandons chaudement son excellent blog et tout particulièrement son post Pour un cinéma gay?, qui a fait beaucoup réagir la communauté. Son portrait en 10 questions + 1.

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement? Yagg, évidemment! Je commence généralement ma journée par faire le tour de mes blogs et de mes profils sur divers sites de rencontres au cas où j’aurais de nouveaux commentaires ou de nouveaux messages, sans grand succès la plupart du temps d’ailleurs. Je guette aussi avidement les nouveaux posts sur quelques blogs BD que j’aime beaucoup: Boulet, Tu mourras moins bête, et le très grand et très drôle Pochep.

Le dernier livre que tu as lu? Au risque de passer pour un intello: La Passion Foucault, une biographie/analyse de la vie de Michel Foucault vraiment passionnante – du coup, je me suis aussi rendu compte qu’il n’y avait pas que du bon chez lui mais c’est intéressant quand même. Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai beaucoup de mal à lire des romans en ce moment, j’ai toujours peur d’être déçu.

La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur? Mon baladeur ? Ça se dit encore? Comme vous êtes vintage chez Yagg… Il y a 247 chansons sur mon lecteur mp3, mais il y aurait trois chansons que je retrouve toujours avec plaisir: Salome, de Peter Doherty, Mister Cellophane de la comédie musicale Chicago, et ma chanson « honteuse »: Mister Hyde, du premier album des BB Brunes.

Quel est ton péché mignon? Je ne sais pas si mes péchés sont très mignons! Mais s’il en fallait un qui soit mignon, je dirais: aller à la piscine ou essayer de courir un peu le matin, juste pour le plaisir de m’acheter une tartelette au citron, de me faire un expresso et de savourer le tout en regardant La Mode, la Mode, la Mode (rendons à César ce qui est à César: c’est à mon ex que je dois cette habitude).

Si tu étais un personnage de série ou de film, qui serais-tu? JP, dans Clara Sheller, mais uniquement pour le plaisir de coucher avec Édouard Collin! (rires).

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui? Galant, je ne sais pas, mais j’aurais rêvé de pouvoir rencontrer Pasolini – une soirée au restaurant avec lui à refaire le monde, le cinéma et à se draguer gentiment. J’en suis réduit à un dialogue imaginaire.

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi? Sans aucune hésitation: avec ma meilleure amie, à se faire une nuit DVD « navets et films d’horreur ». Et avec un garçon? Ah, d’accord… Je crois que j’ai un faible pour les soirées ratées. Du genre: on va au resto mais le service est déplorable; on enchaîne avec une boîte de nuit mais on arrive trop tôt et il n’y a pas d’ambiance; puis on rentre chez moi et évidemment il se met à pleuvoir. Enfin, arrivé chez moi, on est trop bourrés pour faire autre chose que s’endormir comme des masses. Une soirée comme ça, c’est l’idéal pour voir si tu t’entends bien avec la personne, et ça fait de très bons souvenirs!

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin? Ah ça c’est rapide. Grâce à mon crâne rasé, il me faut juste le temps de prendre une douche et de m’habiller: pas de coiffure, et je ne passe pas beaucoup de temps à choisir mes habits.

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment? Ouh là, c’est marée basse. Il doit me rester deux tomates, un demi-concombre, de la ratatouille et un fond de pot de mayonnaise… Rien de très excitant.

Ta phrase culte?
Je ne sais pas si ce sont des phrases cultes, mais je suis de la génération qui sort souvent « Quoi? À l’hôpital Velpo ? » ou alors « Madame qui n’est sûrement pas une salope » (à ne pas dire à tout le monde). Bravo à ceux qui reconnaissent le sketch d’où c’est tiré.

Question subsidiaire: Quels sont les bons plans (bars, restos, sorties, etc.) à un yaggeur ou une yaggeuse qui vient en vacances à côté de chez toi? À Strasbourg, il y a les indétrônables « soirées Postes » du Golden Gate. Mais l’événement de la rentrée sera sans conteste l’ouverture le 18 septembre de So-Divine, un nouveau bar gay et lesbien sur trois niveaux en plein centre-ville. Espérons que ça va marcher et que Strasbourg aura enfin un lieu gay festif digne de ce nom.

Retrouvez les profils (ou créez le vôtre) sur la communauté.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!