Sur son blog Mon truc en +, Kévin Gagneul réagit à la criminalisation de la transmission du VIH. « Être séropositif, avoir un rapport sexuel non protégé et ne pas dire à son partenaire son statut sérologique est donc constitutif d’une infraction permettant aux Procureurs de la République de poursuivre, écrit-il. Des tribunaux ont confirmé cela en prononçant des condamnations. Les décisions de justice étant rendues au nom du peuple français, je vais me donner l’autorisation de les commenter. Les Procureurs instruisant dans l’intérêt public, je vais me permettre de le critiquer. »

Lire la suite