Alors que le Pentagone a adressé à 150000 épouses et époux de militaires – hétéros – un questionnaire surréaliste sur l’impact que pourrait avoir sur eux l’abrogation de la politique Don’t Ask, Don’t Tell (exemple de question: « Si un-e militaire homo et sa/son partenaire emménageaient à côté de vous sur une base militaire, resteriez-vous sur la base ou tenteriez-vous de déménager? »), l’association Servicemembers United, qui réunit les militaires homos et leurs alliés, a annoncé que le groupe de travail du Pentagone allait rencontrer, le 16 septembre, pour la première fois, des partenaires de soldats LGBT. Qui sont beaucoup plus concerné-e-s par cette abrogation tant attendue que les conjoint-e-e-s hétéros… Sur 365Gay [en].

À lire également, un excellent article du New York Times [en] sur les cadets gays et lesbiennes de West Point: « La chose la plus importante que j’ai apprise ici, explique l’un d’eux, c’est comment être un bon acteur ».

Un article mentionné par la Revue de web de Yagg vous intéresse mais vous ne comprenez pas la langue dans laquelle il est écrit? Demandez l’aide des yaggeuses et des yaggeurs sur le groupe La Revue de web de Yagg en VF.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!