Égalité des droits, People, Société | 25.08.2010 - 08 h 15 | 5 COMMENTAIRES
La chanteuse Sia envisage d’arrêter de payer ses impôts pour défendre les droits LGBT
Publié par
La chanteuse Sia, ouvertement lesbienne, a évoqué l'idée sur Twitter d'arrêter de payer ses impôts si les LGBT n'ont pas des droits égaux, suivant ainsi l'exemple de Melissa Etheridge.

La chanteuse Sia, ouvertement lesbienne, a évoqué l’idée sur Twitter d’arrêter de payer ses impôts si les LGBT n’ont pas des droits égaux, faisant particulièrement référence à la Proposition 8, l’amendement à la Constitution californienne qui interdit le mariage aux couples de même sexe.

« Est-ce que quelqu’un sait s’il y a des mouvements sur les gays qui auraient arrêté de payer leurs impôts jusqu’à ce que nous ayons des droits égaux? Un recours collectif si nous devions nous retrouver avec des pénalités d’impôts? » a envoyé la chanteuse aux 36000 followers de son compte Twitter. Une proposition qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes, les uns apportant leur soutien, les autres répondant par des insultes.

À ces derniers, Sia a répondu par un nouveau tweet: « À tous ceux qui s’opposent à l’égalité des droits, à la reconnaissance des mariages de couples de même sexe, ou qui sont simplement homophobes, allez vous faire voir s’il vous plait et suivez Angie Harmon [une actrice américaine républicaine, conservatrice, qui a soutenu activement les campagnes présidentielles de George W. Bush, et la proposition 8, ndlr] ».

L’idée d’arrêter de payer ses impôts pour défendre l’égalité des droits LGBT n’est pas tout à fait nouvelle, elle avait refait surface en 2008, juste après le passage de la Proposition 8, lorsque la chanteuse de rock Melissa Etheridge avait déclaré que si elle était une citoyenne de seconde classe, elle n’avait pas à payer des taxes de première classe. « Pourquoi un citoyen devrait-il contribuer au bien-être d’une société qui lui dénie des droits fondamentaux? » s’interrogeait-elle dans une tribune publiée sur The Daily Beast, ajoutant que l’État californien devrait désormais se passer du demi-million de dollars qu’elle verse chaque année aux impôts. On ne sait pas si elle a tenu parole. Le millionaire Charles Merrill, artiste et militant gay, cousin du fondateur de la société financière Merrill Lynch, marié pendant 23 ans avec Evangeline Johnson Merrill, l’une des héritières du groupe Johnson & Johnson, et en couple depuis près de 20 ans avec Kevin Boyle, a cessé de payer ses impôts en 2004. Il a finalement recommencé cette année, déçu du petit nombre de personnes prêtes à suivre le mouvement.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!

Print This Post
 
LES réactions (5)
  • Par Prose 25 août 2010 - 11 H 34

    Sia, « ouvertement lesbienne » ? Elle serait pas plutôt bisexuelle ?
    (Après j’ai peut-être manqué une info…)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Agnès 25 août 2010 - 14 H 48
    Avatar de

    J’allais poser la même question, car pour les bi, elle est bi mais c’est peut-être du « bicentrisme ». Dans une interview, elle se nomme « lezzie »… donc difficile de nier la vision qu’elle a d’elle-même. :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Audrey Banegas 25 août 2010 - 15 H 27
    Avatar de Audrey Banegas

    Je me suis également posé cette question mais j’ai écrit « lesbienne » car j’ai trouvé une interview dans laquelle elle se dit lesbienne. Ici:
    http://www.nordeclair.fr/Actualite/2010/05/11/sia-pop-fluo-et-feminisme.shtml

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Prose 25 août 2010 - 15 H 52

    Ah très bien, dans ce cas je ne dis plus rien :D

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Cryss 29 août 2010 - 18 H 28

    J’avais lu quelque part qu’elle avait perdu son petit ami, tragédie qui l’avait insiprée pour un précédent album, il y a des années. Donc je l’ai connu hétéro. Mais comme pour beaucoup d’artistes musicaux que j’apprécie, il se trouve que je lis quelques temps plus tard qu’elle vit actuellement avec une femme!
    Mais on peut très bien « devenir » lesbienne, après être passée par la case hétéro… Non ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.