Nouveau retournement de situation pour la Proposition 8 (l’amendement à la Constitution californienne qui inclus dans la définition du mariage le fait qu’il ne puisse être conclu qu’entre un homme et une femme). Hier soir, une cour d’appel de San Francisco a gelé indéfiniment l’ouverture du mariage aux couples de même sexe en Californie, après que des partisans de Prop 8 ont déposé un référé dans la matinée pour demander la suspension des cérémonies jusqu’à la fin de la procédure d’appel de l’abrogation de Prop 8, qui durera probablement plusieurs mois.

RENVERSEMENT DE SITUATION
Le 4 août dernier, le juge fédéral Vaughn Walker avait abrogé Prop 8, après l’avoir jugée anticonstitutionnelle. Il avait demandé, jeudi dernier, que les célébrations de mariages de couples de même sexe puisse reprendre à partir de demain,  mercredi 18 août, à 17 heures Une reprise publiquement soutenue par le procureur général de Californie Jerry Brown et le gouverneur républicain Arnold Schwarzenegger. Moins de 48 heures avant la reprise de ces unions, la situation s’est à nouveau renversée.

« Le gel (de la décision du juge Walker) pendant la procédure d’appel est accordé », a écrit la cour d’appel du 9e circuit de San Francisco dans sa décision, selon l’AFP qui a obtenu copie. La cour a précisé que l’appel sur le fond sera examiné pendant la semaine du 6 au 12 décembre.

« DÉÇUS MAIS OPTIMISTES »
« Nous sommes extrêmement déçus de voir que les couples homosexuels devront attendre pour pouvoir se marier, et qu’une fois de plus, nos droits fondamentaux sont bafoués », déclare Geoff Kors, directeur de l’association de défense des droits LGBT Equality California, dans un communiqué. « Mais nous restons optimistes quant à une décision finale favorable, et espérons que les homosexuels pourront se marier aussi vite que possible ».

Les partisans de Prop 8 déclaraient, quant à eux, dans leur référé: « la Californie, 44 autres États américains et la grande majorité des pays du monde continuent à tracer une ligne » entre unions de couples homosexuels et hétérosexuels, au motif que le mariage « sert un intérêt vital pour la société »: créer « des unions stables et durables destinées à produire et élever de façon responsable les prochaines générations ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!