Le Monde, dans son édition datée du 17 août, s’est procuré un rapport confidentiel sur les discriminations à l’école qui doit être remis à Luc Chatel, ministre de l’Éducation nationale, en septembre. Le constat est alarmant. Les auteurs du rapport, « un groupe de travail de dix personnes qui a mené d’octobre 2009 à mars 2010 une cinquantaine d’auditions », font état d’une banalisation des discriminations « le plus fréquemment observées », à savoir le handicap, le sexisme, l’orientation sexuelle ou l’origine.

SANCTIONS « INSUFFISANTES »
Concernant l’homophobie à l’école, les auteurs jugent « insuffisantes » les réactions et les sanctions de l’institution scolaire, ce qui a pour conséquence de « légitimer des attitudes, des propos et des violences ». « La première cause de mortalité chez les collégiens est le suicide, souligne-t-on dans l’entourage de Luc Chatel, cité par Le Monde. Et la première raison en est l’orientation sexuelle ».

Le rapport propose également des pistes de travail avec notamment la mise en place d’indicateurs plus précis pour mesurer ces discriminations, la formation « de tous les membres de la communauté éducative à l’approche de ce phénomène » et la rédaction d’un « guide pour aider les établissements à réagir ». Quant au ministre, il devrait prochainement annoncer de « nouvelles mesures », toujours selon Le Monde. Rappelons que c’est ce même Luc Chatel qui, en février dernier, était contre la diffusion à l’école primaire du Baiser de la Lune, court métrage de sensibilisation à l’homosexualité et à la lutte contre les discriminations…

Photo: Campagne d’affichage de la Fédération indépendante et démocratique lycéenne (FIDL).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!