Les ennuis continuent pour Yoann Lemaire, ce footballeur amateur qui se bat depuis plusieurs années pour briser le tabou de l’homosexualité dans le foot et faire accepter sa sexualité dans son petit club des Ardennes, le FC Chooz. En effet, le 24 juillet dernier, l’un des dirigeants de ce club l’a insulté et menacé sur le mur Facebook d’un autre joueur du club.

Rappel des faits. Dès juin 2009, un joueur, Renaud Charpentier, avait à plusieurs reprises eu un comportement homophobe – insultes, arrachage du logo « Carton rouge à l’homophobie » sur les maillots du club… – que le club refusait alors de sanctionner. Face aux pressions et aux insultes, fatigué d’être traité de « sale pédé », Yoann Lemaire raccrochait les crampons et abandonnait sa passion. En novembre dernier, l’association Paris Foot Gay s’insurgeait contre l’attitude du FC Chooz qui avait pourtant été le premier club de football à signer la Charte contre l’homophobie en septembre 2007. Fin 2009, Yoann Lemaire témoignait dans un livre émouvant Je suis le seul joueur de foot homo, enfin j’étais… (Éditions Texte Gais) et racontait dans une interview à Yagg son combat mais aussi sa résignation.

« JE VAIS TE DÉFONCÉ TA GUEULE… TARLOUZE… PERVERS… PÉDOPHILE… »
En mars 2010, Paris Foot Gay interpellait la Fédération française de football (FFF) et son président Jean-Pierre Escalettes sur cette affaire, lui rappelant ses engagements. Un mois plus tard, la FFF promettait enfin qu’elle enquêterait sur « les comportements homophobes au sein du FC Chooz« . Depuis, plus rien, jusqu’au 24 juillet dernier où Yoann Lemaire découvre sur le mur Facebook d’un de ses anciens co-équipiers un « plus de tarlouze à Chooz », lancé par l’un des dirigeants du club. Il choisit d’y répondre et s’en suit une pluie d’insultes homophobes et de menaces de la part de ce dirigeant:

En voici un extrait:
« Vient grosse pute (…) je vais te défoncé ta gueule surtout pas ton cul. Je suis pressé vient à CHOOZ, ce soir 30 rue du tilleul. Et ya plus de licence pour les tarlouzes de ton genre (…) pervers ta gueule tu ressemble a dutrou et pas à un homo, tu es un homo d’azile, aller va écrire un autre book. Tu peux venir avec canal plus de toute façon (…) Si je serai homo tu me dégouterai sérieux, je ne saurai pas d’enculé. Aller, j’ai autre chose à faire que de parrer à un dégénéré de la tête au cul ».

Et de continuer: « Vient grosse pute prend un casque (…) Tu es pédophilie que homo (…) En asile connard, tu devrais être. (…) Par un pédophile, oui mon pote je rigole pas moi, vient ce soir je te saigne comme une truie (…) sache que moi c’est pas des menaces, tu verras ta grosse gueule, moi, j’irai en tôle mais toi tu ne reconnaîtra plus ta gueule de ton cul aller dégage pervers. (…) les homos de ta sorte je ne veux plus en entendre parler. (…) Je viendrai te trouver petite merde! (…) tu ressembles à rien mais si je mets mes mains sur ta tronche même la chirurgie esthétique ne pourra plus rien pour toi (…) ».