Ligue 2, Top 14, médailles en veux-tu en voilà… Les chiffres à retenir.

2. C’est la sensation de la Ligue 2 de football. Evian est en tête du classement après sa victoire hier soir (4-0) sur Vannes. Le club, promu cette année, a déjà marqué 6 buts en deux journées. Peut-il faire le coup d’Arles-Avignon qui n’avait passé qu’une saison en ligue 2 l’an dernier, avant de monter dans l’élite? La saison est longue. Il reste 36 journées. Fin des festivités le 27 mai.

14. Le Top 14 de rugby a commencé hier soir. Le champion d’Europe, le Stade Toulousain de Clément Pointrenaud et Yannick Jauzion, a déjà montré ses muscles en battant Agen (44-24). Considéré comme un très solide prétendant à la phase finale (à la fin de la saison régulière, le 7 mai, les six premiers se battent pour quatre places en demi-finales, finale le 4 juin) Toulon a été battu par Bayonne (26-22): une petite sensation dans une soirée très agréable. Le Top 14 a, cette saison encore, bonne mine. Financièrement mieux nantis, de nombreux clubs ont engagé des vedettes. Parmi elles le troisième ligne australien Georges Smith, 110 sélections chez les Wallabies, à Toulon, et avec lui le pilier néo-zélandais Carl Hayman (en bas à gauche sur la photo, avant qu’il ne rase sa barbe); le Stade Français perpétue la tradition de ses joueurs argentins avec l’arrivée du jeune arrière Martin Gurruchaga.

Et pour la compétition? Perpignan, finaliste 2010, a déjà pris sa revanche sur Clermont-Ferrand hier (21-13) et veut bien plus. Les Auvergnats, enfin débarrassés de la malédiction des dix finales perdues, peuvent tenter la passe de deux; Toulouse, champion d’Europe, aimerait bien retrouver le Bouclier de Brennus qu’il n’a pas brandi depuis 2007; le Racing Métro de Lionel Nallet et Sébastien Chabal qui s’est adjoint les services de Benjamin Fall, un autre international, pourrait jouer les trouble-fêtes. Même battus hier soir, Toulon et son équipe de stars devraient vite retrouver meilleure figure.

Le rugby, cette saison, va nous amener aussi du côté du Tournoi des Six Nations – la France a réalisé le grand chelem en 2010 –, des Coupes d’Europe et enfin de la Coupe du monde qui se dispute en Nouvelle-Zélande du 7 septembre au 23 octobre.

15. Et sans doute un peu plus demain soir au terme des championnats d’Europe de natation, à Budapest. L’équipe de France est en tête du classement des médailles avec 15 breloques dont 6 en or. Hier, l’or pour deux faces de la natation: Alain Bernard dans le sprint, le 100 m, et Sébastien Rouault, dans le demi-fond, le 800 m. Ce dernier avait déjà gagné en fond, dans le 1500 m.

La grande forme du sprint français est telle que quatre garçons se battaient ce matin pour deux places en demi-finale du 50 m nage libre. Il ne peut, en effet, y figurer que deux représentants par nationalité. Frédérick Bousquet et Fabien Gilot ont réalisé les deux meilleurs temps des séries, Alain Bernard et Amaury Leveaux les quatrième et cinquième temps: pas suffisant. Demi-finales ce samedi à 17h43.

Coralie Balmy (en bas à droite sur la photo) et Camille Muffat poursuivent leur route qui se sont qualifiées pour la finale du 200 m nage libre où elles retrouvent, cette après-midi, Federica Pellegrini, championne olympique et du monde en titre. Finale à 17h31. Encore une chance médaille à 18h48 avec le relais masculin 4×200 m nage libre.

De ces championnats d’Europe, on retiendra surtout l’éclosion de Camille Lacourt (en haut à droite sur la photo), champion d’Europe du 50 m et du 100 m dos. Double médaillé d’or, incroyablement beau et surtout tellement charmant.

187. Le nombre de médailles décrochées aux Gay Games par l’équipe de France, nous signale Bruno Aussenac, le président de la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL). Et le décompte n’est pas tout à fait terminé. Cela donne déjà le vertige: 77 médailles d’or (dont celle des Marsupiloupettes, en haut à gauche sur la photo), 60 d’argent, 50 de bronze. Dans la piscine 21 en or, 14 en argent, deux de bronze, un master record du monde; en athlétisme, 32 d’or, 24 d’argent et 32 de bronze. Des athlètes sont parfois repartis avec neuf médailles autour du cou. Très loin devant les gars et les filles. Bravo. Bon week-end.

Photos Marsupiloupettes/LaPresse/DR/Adidas

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!