Juge Vaughn Walker

Après la décision du juge fédéral Vaughn Walker (photo) de rejeter la demande de sursis à l’exécution de son jugement du 4 août – selon lequel la Proposition 8 est contraire à la Constitution des États-Unis, la principale question est: « Que va-t-il se passer maintenant? ».

Comme prévu, les partisans de la Proposition 8, qui a inclus dans la Constitution californienne la définition du mariage comme ne pouvant être conclu qu’entre un homme et une femme, ont saisi la cour d’appel d’une nouvelle demande de sursis, afin – et la motivation est inattendue de leur part – d’éviter la confusion et les dommages irréparables dont pourraient être victimes les couples qui se marieraient avant l’appel. Si elle est aussi rejetée, ils pourraient saisir la Cour suprême des États-Unis. Tout cela dans l’espoir de pouvoir faire appel de la « vraie » décision, celle du 4 août, celle qui a fait tomber Prop 8.

Pourtant, il n’est pas certain du tout qu’ils y soient autorisés. En effet, dans la mesure où le gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, et le ministre de la Justice Jerry Brown ont très nettement marqué leur opposition à la Proposition 8 (en refusant de la défendre devant le tribunal puis en demandant que le sursis soit refusé afin de pouvoir reprendre au plus vite les mariages de couples de même sexe), la cour pourrait très bien décider que les pro-Prop 8 ne peuvent pas poursuivre la procédure seuls. C’est en tout cas la position du juge Walker. En effet, le défendeur officiel dans cette affaire est la Californie (puisque c’est elle qui marie), représentée par son gouverneur et son ministre de la Justice.

Comme l’explique le juriste Ari Ezra Waldman sur le blog gay Towleroad, on peut faire l’analogie suivante: si un homme trompe sa femme, seule cette dernière peut exiger de lui un divorce. La maitresse du mari ne peut pas saisir la Justice pour que le divorce soit prononcé.

Quoi qu’il arrive, qu’il y ait appel ou non, que l’affaire arrive jusqu’à la Cour suprême ou non, ces décisions successives sont historiques pour la Californie, et pour les États-Unis dans leur ensemble. « Je suis heureux de voir que le juge Walker a mis fin au sursis et accordé à tous les Californiens les libertés qu’à mon sens, chacun mérite, a déclaré Arnold Schwarzenegger dans un communiqué. La décision de ce jour continue d’installer la Californie à l’avant-garde en ce qui concerne la liberté et l’égalité de tous. »

« La décision du tribunal reconnait qu’il n’y a pas de raison d’attendre pour autoriser les gays et les lesbiennes à jouir des mêmes droits que la plupart des autres citoyens », a pour sa part souligné Ted Olson, l’un des deux avocats des plaignants.

Chez les stars aussi la nouvelle a été accueillie avec joie, notamment sur Twitter:
Ellen DeGeneres: « Mon mariage est l’une des meilleures choses qui me sont arrivées. Je suis tellement heureuse de savoir que tous les couples qui s’aiment vont pouvoir faire la même chose en Californie. »
Cheyenne Jackson: « Californie, je t’aime… Veux-tu m’épouser? ».
Alyssa Milano (bah oui, il n’y a pas que des homos): « YAY! CNN – Le juge a mis fin au sursis temporaire au mariage des couples de même sexe en Californie. Les couples pourront se marier à partir du 18 août ».

De son côté, l’organisation LGBT Courage Campaign a commencé à publier des vidéos de témoignages sur le thème « le mariage est important », dans lesquelles des couples de même sexe, leurs familles et leurs ami-e-s racontent leur mariage en 2008 (lorsque la Californie a ouvert pour la première fois le mariage aux couples homos, avant que Prop 8 ne referme la porte). En voici deux:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Wedding Matters: Xavier and Michael (married October 18, 2008)‬

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Wedding Matters: Felicia and Liz (married October 4, 2008)‬

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!