Le joueur de rugby gallois Gareth Thomas, qui a fait son coming-out en décembre dernier au quotidien britannique Daily Mail, a déclaré vendredi dernier à ce même journal (repris par PinkNews) qu’il s’était brièvement demandé, le jour où des supporters lui ont crié des insultes homophobes pendant un match, s’il avait bien fait de sortir du placard: « J’ai vraiment trouvé ça énervant et très blessant sur le moment. Je me suis demandé: « Est-ce que je vais devoir endurer cela toutes les semaines à partir de maintenant? ». Pendant une seconde je me suis demandé si j’avais pris la bonne décision en faisant mon coming-out. Mais tout de suite après, je me suis dit « Si je dois désormais surmonter ça toutes les semaines, je le ferai ». Je n’allais pas laisser un petit groupe de gens ruiner ma carrière ou me la faire terminer sur cette note amère ».

En effet, le mois dernier, le club de rugby Castleford Tigers était condamné à payer une amende de 40000 livres (environ 48500 euros) après qu’un groupe de supporters de cette équipe a scandé des slogans homophobes contre le joueur, le 26 mars 2010. Gareth Thomas venait alors d’intégrer son nouveau club, les Crusaders.

Depuis cette remise en question, Gareth Thomas se dit désormais sûr d’avoir fait le bon choix et heureux que son coming-out ait pu aider d’autres personnes. Et de raconter au journal une anecdote récente: « Le week-end dernier j’étais à Londres, j’attendais mon métro lorsqu’un adolescent, qui devait avoir environ 19 ans, est venu s’assoir à coté de moi. Il m’a regardé et m’a dit: « Vous êtes Gareth Thomas? » et lorsque j’ai dit oui, il m’a dit: « Je voudrais juste vous remercier énormément. J’étais terrifié à l’idée de dire à mes parents que j’étais gay, mais lorsque je l’ai fait ils m’ont répondu « Ne t’en fait pas, t’as entendu que Gareth Thomas était gay aussi? ». Ça lui a enlevé cette horrible peur d’être rejeté. Maintenant, ça me fait me sentir super bien ».

Dans cette interview au Daily Mail, le joueur revient également sur le coup de téléphone qu’il a reçu de l’acteur Mickey Rourke, qui prévoit d’adapter la vie du sportif au cinéma, qu’il a pris au début pour une blague d’un ami. Il insiste sur l’honneur que cela représente pour lui: « Je ne cherche pas la célébrité – je suis avant toute chose un joueur de rugby – mais si mon histoire peut inspirer des jeunes, alors j’en suis très honoré ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!