Un juge soudanais a condamné 19 hommes à une peine de flagellation pour avoir endossé des habits féminins et s’être maquillés: 30 coups de fouet et 400 dollars d’amende. Ces hommes avaient été pris en flagrant délit de travestissement lors d’une soirée privée dans laquelle la police avait fait irruption. À noter qu’il ne s’est trouvé aucun avocat qui veuille défendre ces hommes lors de leur « procès ». La flagellation publique a eu lieu devant quelque 200 témoins. D’après la presse de Khartoum, il pourrait s’être agi d’un mariage homosexuel au cours duquel ces hommes auraient dansé de manière féminine.

Au Soudan, on flagelle de la même manière les femmes qui osent endosser des habits masculins. Il s’agit d’un de ces pays où les homosexuels sont condamnés à la prison ou à la peine capitale. Les femmes lesbiennes peuvent être condamnées à la mort par lapidation.

Via mambaonline et queerblog.it (qui cite Reuters Africa)

Luc Lebelge

En partenariat avec Gay Kosmopol

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!