Bruno Aussenac

Bruno Aussenac

Dernière ligne droite pour les Gay Games de Cologne avant les finales du basket, du football, du volley et du badmininton, un demi-marathon dans les rues de Cologne et la cérémonie de clôture. Des nouvelles qui nous parviennent d’Allemagne, pas mal de petits bonheurs, de voix cassées et de performances.

Dans la piscine, pas moins de 29 records ont été améliorés depuis le début des Gay Games. Les masters records sont des marques réalisées dans des compétitions labellisées « Masters » (comme les Gay Games, donc), elles sont reconnues par fédération internationale de natation (FINA). Parmi ces records, celui du relais 4×50 nage libre réalisée dans la catégorie 25-29 ans par le Paris Aquatique (1 min 41 sec 18). Cette pluie de records s’explique par une montée du niveau dans les piscines et également les chronos des relais qui ont été reconnus il y a six mois, indique l’organisation des Gay Games qui pointe également d’excellentes performances en athlétisme.

De Cologne, Bruno Aussenac, président de la Fédération sportive gaie et lesbienne (FSGL), fait un point sur ces Jeux pour Yagg.

Pour la première fois, les sportifs français étaient clairement identifiés en équipe de France avec tenues tricolores. Qu’est-ce-que cela a changé? C’était un objectif de la FFGL de rassembler tout le monde. Nous avons vraiment eu le sentiment d’une équipe plus soudée, les athlètes se sont sentis au sein d’une formation. Ils sont venus soutenir les autres plus que d’habitude. Cela a créé une dynamique, surtout pour les athlètes qui s’alignent en individuel. En équipe, c’est traditionnel, les groupes s’encouragent. Là, il y a vraiment eu un mouvement plus fort vers les individuels.

Quelle est l’évolution du niveau sportif des jeux? Elle a fortement évolué dans les sports collectifs et dans la natation, on le voit bien avec les records dont celui du Paris Aquatique. C’est très important. Cela montre qu’il y a un très bon et haut niveau. Aux Gay Games, des athlètes viennent pour participer, ils sont aussi nombreux à s’aligner pour être reconnus au haut-niveau.

Dans la piscine, le niveau a aussi beaucoup progressé en natation synchronisée aussi. Et il y a des sports qui se développent ou sont appelés à se développer à la rentrée, après les jeux: l’athlétisme et la lutte. Ce sont deux disciplines que les gens découvrent, ils trouvent par exemple l’athlé très sympathique.

Les médailles sont-elle fêtées? Pour l’heure, au sein des associations. L’ambiance est très bon enfant, très convivial. Le centre-ville vit vraiment au rythme des jeux, dans les bars ou les podiums où se produisent des groupes. En revanche, nous pourrons faire un bilan à l’issue des Jeux, mais la France devrait repartir avec un bon nombre de médailles.

On parle d’une réunification possible entre les Outgames et les Gay Games, qu’en est-il? Cette réunification est fortement souhaitable. Cet objectif a le soutien de la FSGL.

Les médaillé-e-s parisien-ne-s seront reçu-es par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et tous les médaillé-e-s par Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports. C’est une première: c’est une belle reconnaissance pour nous, la reconnaissance que nous sommes sportifs, que nous existons. Cela montre, dans le sport, que nous faisons partie de la norme. Les réceptions auront lieu en septembre.

[mise à jour, 17h32] Les premiers résultats officiels commencent à tomber. Ainsi, en natation sportive, les Français-e-s ont remporté 26 médailles d’or, 15 d’argent et 5 de bronze, ainsi que 7 médailles d’or en natation synchronisée, nous a signalé Bruno Aussenac.

[mise à jour, 18h25] En volleyball, les Marsupiloupettes ont remporté leur demi-finale contre les BGS Poulettes, elles affronteront samedi les Colonians, qu’elles ont déjà battu en match préliminaire. L’équipe strasbourgeoise est donc assurée de rapporter une médaille, d’or ou d’argent.

[mise à jour, 19h12] Paris Aquatique a été élu premier du Pink Flamingo devant Londres et New York. Le jury a distingué San Francisco pour les meilleurs costumes.

Photo de tête: Le podium entièrement français du 3000 steeple 45/49 ans

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!