Yagg a lancé un défi à ses internautes: raconter leur gay pride ou marche des fiertés 2010 et la faire partager aux autres yaggeurs et yaggeuses qui voteront pour leur récit préféré. Et devenir ainsi Yagg reporters!

LGabrielle, fidèle yaggeuse de la communauté, raconte la gay pride d’Austin, aux États-Unis, qui a eu lieu début juin.

Lire aussi:
Yagg reporter: La Marche des Fiertés de Rennes, par Amanda.
Yagg reporter: La gay pride de Berlin, par Yauty.
Yagg reporter: La Marche des Fiertés de Paris, par Gilles.

Et si vous voulez devenir Yagg reporter sur la gay pride de votre ville, il est encore temps de remplir le formulaire d’inscription!

LA GAY PRIDE D’AUSTIN, TEXAS, PAR LGABRIELLE


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Yagg reporter LGabrielle.

« – Dis donc, toi, tu vas m’enlever cette robe ri-di-cu-le et que ça saute! Et puis d’ailleurs, c’est quoi cette vidéo?
– Oh écoute, Tezcatli, ça va, hein. C’est pour Yagg.
– Mais tu tapes pas déjà des bêtises sur le clavier d’habitude? En plus là faut donner de sa personne? Qui c’est qui va me donner des croquettes, hein? Et si j’veux me faire grattoui…
– Bon ça suffit là, je te descratche et je te raconte. C’est pour la gay pride cet aprem’.
– Et tu leur dis quoi? Que tu vas y aller? Tu vas encore faire l’imbécile et rapporter des histoires, c’est ça?
– Déjà et si j’y allais?
– Je crie à l’abandon! Gouine à cas-cat!
– C’est toi cat, sale Austinite poilue. On dit casquette dans ma langue. Va falloir que t’apprennes vite ».

Sur ces belles paroles, je m’en allai vaquer à la gay pride locale. Pour ceux qui ne connaissent pas, Austin est un noyau libéral planqueté dans un des États les plus (pas le plus, hein, l’un des plus) conservateurs des USA. C’est même nous, la capitale. Oui, avec le Capitol, et un sublime portrait de Bush dedans, du temps où il était gouverneur… Mais c’est aussi nous qui avons une vraie population LGBT, avec un quartier (le Warehouse District, downtown, à deux blocks de la rue où nos quelques 50000 étudiants viennent s’arsouiller du jeudi au samedi soir), et donc, une Austin Pride. Déjà, cette année la mairie a décidé de débloquer des fonds pour la célébration, une grande première… La gay pride se vit à Austin comme ses nombreux festivals musicaux, c’est-à-dire sur plusieurs jours. Le flyer prévient directement, du 3 au 6, la Austin Pride se manifeste dans divers quartiers de la ville.

Le 3, séance de ciné LGBT au vieux ciné local, le 4, soirée Queerbomb, le 5, « vrai défilé » organisé par la Austin Pride, expo-vente et concert de Mario Cantone (je ne sais pas qui c’est mais il a l’air bien), et le 6, on remballe ses clous et on compte les deux dollars restants dans son porte-feuille… Tout un programme!

Je n’ai fait que la soirée Queerbomb, l’expo et le défilé… dont voilà un compte-rendu succinct.

Queerbomb… Comment dire. Prenez un quartier craignos genre ghetto-gangs, faites un défilé queer dedans, et secouez le tout dans un studio de photos/films transformé en boîte improvisée et vous aurez à peu près le résultat. J’ai eu peur d’attaques de vilains, j’ai eu peur que nos queers ne soient pas à la hauteur, et en fait, c’était formidable. Je ne suis pas allée à la vraie parade, mais uniquement à la soirée dans le studio…

La scène de loin, floue et les décorations pendues au plafond

Ambiance electro un peu déjantée, godes et chaussures à talons aiguille accrochés au-dessus des danseurs, petite scène et DJette nue, l’ambiance était au rendez-vous. (Toutes) les filles avaient enlevé leur soutien-gorge, dansaient dans la rue à moitié nues, et dans un quartier craignos de la capitale du Texas, c’était priceless. Il y avait une population très disparate, entre gays éthérés qui se draguaient au fond de la salle, près des machines à fumée, les filles qui s’amusaient, de timides tentatives de rapprochements, l’ambiance était très bon enfant. Cerise sur le gâteau, pas de frais d’entrée (contre 10$ pour l’accès à l’expo-vente/la Block Party de la gay pride officielle), le tout était assez underground pour être vraiment queer, et assez pro et bien encadré pour que tout le monde passe la meilleure soirée possible.