Retour à l’époque moderne après les Étalons de Troie pour Ralf König, avec Et maintenant, allongez-vous!, une gentille comédie sur le modèle du meilleur copain pédé qui aide sa copine hétéro à se trouver un mec.
 König semble avoir eu envie de s’attaquer à un genre des plus répandus ces dernières années dans la fiction grand public, et il s’en tire sans démériter, mais sans beaucoup surprendre.

Silke Hempel (le titre original de l’album est Hempels Sofa, expression qui désigne un lieu en désordre) a beau être psychothérapeute, ça ne l’aide pas à rencontrer des hommes dans l’anonymat de Berlin. Ou plus exactement, à rencontrer un homme avec qui bâtir une relation. Car Silke affirme ne rechercher qu’un bon coup pour la nuit, ce qui laisse perplexe Bert, son secrétaire (homo) et meilleur ami, qui lui est en couple et s’en trouve plutôt bien. Entre alors en scène Martin, un jeune paysan bavarois décidé à découvrir les charmes de la capitale, et en particulier ceux de sa gent féminine. Après une énième rencontre avec une nana névrotique, Martin va sonner au cabinet de Silke pour s’épancher un peu, mais c’est Bert qui le reçoit et n’ose pas lui dire qu’il n’est que secrétaire (faut dire qu’il est bien bâti, le gars de la campagne). Et Bert de concocter un plan aussi compliqué que plein de bonnes intentions: Martin et Silke sont à son avis faits l’un pour l’autre, il va donc tout faire pour les jeter dans les bras l’un de l’autre. Le résultat est bien évidemment une série de quiproquos gentiment cinglés.

Alors bien sûr, les comédies américaines de ce genre ne vont pas aussi loin dans les discussions (ou les représentations) de la sexualité, hétéro ou homo. Et les personnages féminins y ont rarement le droit de proclamer leur droit à une sexualité débridée. De ce point de vue-là, König est fidèle à lui-même et se place du côté de la libération sexuelle. Mais on ne peut s’empêcher de ne pas beaucoup être surpris par les rebondissements de l’intrigue. Il semble que cet album soit beaucoup moins rentre-dedans que la plupart de sa production, bien qu’il reste très divertissant.

François Peneaud

partenariat LGBTBD

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!