L’association américaine Gay & Lesbian Alliance Against Defamation (Glaad) a interpellé la chaîne de restauration McDonald’s, suite à la diffusion en France d’une publicité mettant en scène un jeune homosexuel. La réaction du numéro deux du groupe, qui a confirmé la semaine dernière que cette publicité n’allait pas être diffusée au États-Unis, a mis en colère l’association qui a pointé du doigt l’inaction de la multinationale en faveur des LGBT. C’est Michael Musto, chroniqueur influent du Village Voice, qui a lâché le mot boycott, en soulignant qu’il ne s’agissait pas seulement de « faire du bien à sa ligne ».

Cet appel au boycott fait écho à celui qui avait été lancé en juillet 2008 par l’American Family Association, une association anti-gay, quand McDonald’s avait rejoint la National Gay & Lesbian Chamber of Commerce. Ce boycott-là avait eu un franc succès puisque l’entreprise avait fait marche arrière.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!