Julie Benz et Dana Delany n’ont pas complètement la même interprétation de la romance de leurs personnages, Robin et Katherine, dans Desperate Housewives.

« Je suis une grande romantique et j’espère qu’après leur séjour à Paris, elles seront encore plus amoureuses, qu’elles seront toujours ensemble, qu’elles voyageront et qu’elles songeront à se marier un jour », déclarait il y a peu Julie Benz à Têtu.com. Interviewée par Digital Spy lors du festival de télévision de Monte-Carlo, Dana Delany répète que Marc Cherry a très vite réagi au fait que les deux actrices se soient vu proposer des rôles plus importants dans d’autres séries (d’où le départ du couple pour Paris), mais elle explique également que dans le scénario original, Katherine se posait tout un tas de questions sur sa sexualité et que Robin partait: « Parce que Katherine ne sait pas si elle est homo ou hétéro, et qu’elle a besoin d’arrêter de chercher le bonheur en-dehors d’elle-même. Que le bonheur est à l’intérieur. »

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Dana Delany at 50th Monte Carlo Festival – Interview by DigitalSpy.

« LE TRUC PROVOC »
Dana Delany raconte comment elle a appris que son personnage allait avoir une aventure lesbienne: « Je tournais une scène à l’asile de fous et Marc [Cherry] est venu me voir, et, comme lui seul peut le faire – il est très théâtral –, il m’a dit « je devrais peut-être te dire le truc provoc qu’on va faire avec ton personnage ». Et j’ai répondu « Quoi, je deviens un homme? », et il a dit « Presque! ». Et voilà! Et j’étais très excitée, et j’étais dans le parking et j’ai commencé à faire des bonds en criant, parce que je me disais « c’est tellement parfait! », parce que personne ne l’a encore fait… Il s’est passé toutes sortes de choses délirantes à Wisteria Lane, mais aucune Housewife n’avait encore été lesbienne, c’est moi la première », souligne-t-elle avec un petit sourire satisfait.

Bon, elle croyait aussi que son personnage allait épouser Mike… Si sa nouvelle série Body Of Proof ne prend pas, elle pourra toujours revenir jouer les femmes au foyer désespérées, lui a promis Marc Cherry. Et elle reviendra de toute façon faire un tour dans la dernière saison, d’ici deux ans prédit-elle.

Julie Benz, qui a elle aussi répondu à Digital Spy à Monte-Carlo, aimerait beaucoup elle aussi retourner à Wisteria Lane, même sans être payée…

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!