La documentariste et actrice iranienne Kiana Firouz, réfugiée au Royaume-Uni et menacée d’expulsion (parce que l’homosexualité, ça ne se voit pas…), pourra finalement rester dans son pays d’adoption, qui vient de lui accorder l’asile, annonce Arsham Parsi, directeur exécutif de l’association des réfugiés queer iraniens Iranian Railroad for Queer Refugees (IRQR), dans un communiqué.

Une information confirmée par Kiana Firouz elle-même sur sa page Facebook: « Je ne peux toujours pas y croire… On m’a accordé le droit de rester au Royaume-Uni en tant que réfugiée… », écrit-elle. La preuve que la mobilisation, ça sert à quelque chose? Que le nouveau gouvernement tient déjà ses promesses? Une bonne nouvelle, en tout cas.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!