« J’ai pensé qu’il était de mon devoir de dire ce moment de l’histoire du Maroc et d’être à la hauteur. » La phrase est de l’écrivain Abdallah Taïa, dans un reportage sur les « têtes brûlées de la laïceté », à lire sur Le Monde.fr [fr]. Le « premier Marocain à avoir assumé publiquement son homosexualité » n’est que l’un des protagonistes du reportage, au cours duquel l’on rencontre également Zineb El-Rhazoui, étudiante en sociologie et militante du Mali (Mouvement alternatif pour les libertés individuelles), à l’origine d’un pique-nique en public en plein ramadan, Sokrat, 26 ans, « roi de la blogosphère marocaine », ou encore « Madonna, célèbre travestie d’Alger ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!