Société
Gay Pride | 14.06.2010 - 17 h 18 | 4 COMMENTAIRES
Retour sur les gay prides de Bordeaux, Caen, Lyon, Rennes et Strasbourg
Publié par
Samedi 12 juin, les cinq villes organisaient leur gay pride: Yagg fait le bilan.

Ce week-end, Caen, Rennes et Strasbourg, Bordeaux et Lyon (qui fêtaient leur 15e année de marches) organisaient leurs gay prides. Yagg revient sur le bilan des cinq villes.

LYON ET BORDEAUX: LES QUINZE ANS
Défi relevé à Lyon, où la Marche des Fiertés LGBT a réuni 12000 personnes (voir les photos sur gayinlyon), comme le souhaitait Olivier Borel, vice-président de la l’association, qui nous confiait la semaine dernière: “On espère faire encore plus, entre 10000 et 12000. Augmenter encore de 2000 personnes serait un objectif intéressant”. Pari gagné, donc, malgré l’intervention d’une dizaine de jeunes d’extrême droite venus, selon l’AFP, s’opposer à la manifestation mais sans réussite grâce à la dispersion par les forces de l’ordre.

Le mot d’ordre cette année était “Droit au séjour, Droit d’Asile: ne transigeons pas! Protégeons les lesbiennes, gays, bi et trans’”. Et ce mot d’ordre, l’association compte bien le faire appliquer pour Saïd, vivant depuis trois ans avec René avec lequel il est pacsé. Selon les organisateurs, Saïd est retenu au Centre de rétention administrative de Saint-Exupéry. La LGP de Lyon souhaite sa libération car Saïd risque à tout moment d’être expulsé vers l’Algérie, où ses parents l’ont rejeté et menacé de le tuer à cause de son homosexualité.

Le reportage de France 3 Rhônes-Alpes sur la marche de Lyon:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Gay Pride de Lyon – 12 juin 2010

À Bordeaux, entre 6000 et 7000 personnes étaient présentes pour la quinzième édition de la gay pride, selon les chiffres par la LGP Bordeaux. Pour sa dernière gay pride en tant que président, Matthieu Rouveyre est d’autant plus satisfait qu’il n’y a eu aucun débordement de contre-manifestant malgré les menaces de groupes d’extrême droite.

RENNES, STRASBOURG ET CAEN: UN BON DÉROULEMENT
À Rennes, le mot d’ordre était “Éduquer pour avancer ensemble”. Et la Marche des Fiertés de la ville a rassemblé environ 2000 personnes, selon le site rennais alter1fo, qui souligne qu’à côté du village associatif, sous un chapiteau installé du 11 au 14 juin par l’EFS Bretagne, on pouvait donner son sang: “Lorsqu’on sait que les homosexuels n’ont toujours pas le droit de donner leur sang, on notera l’ironie tragique de cette proximité géographique !”.
Pour un autre point de vue, voir aussi le Yagg reportage d’Amanda sur la Marche des Fiertés de Rennes.

À Strasbourg, l’AFP a compté entre 2500 et 3000 personnes à la 9e Marche des Visibilités. Une minute de bruit a eu lieu en hommage aux victimes d’agressions homophobes, aux victimes du sida, aux déportés et aux sans-papiers.

La gay pride de Caen, quant à elle, a rassemblé entre 800 et 1000 personnes, selon gaynormandie.

Photo Amanda

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!

Print This Post
 
LES réactions (4)
  • Par Sid 15 juin 2010 - 1 H 15
    Avatar de Sid

    Mais par rapport aux années precedentes, est-ce plus, Mons, pareil ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Esther Trousset 15 juin 2010 - 10 H 30
    Avatar de Esther Trousset

    @Sid : C’est en augmentation pour Lyon et Bordeaux, constant pour Rennes et un peu moins pour Strasbourg.
    Je laisse le soin, aux associations des LGP, de compléter si elles le souhaitent.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Yann 15 juin 2010 - 11 H 06
    Avatar de Yann

    Une erreur s’est glissée dans le paragraphe concernant Rennes. Le chapiteau de l’EFS Bretagne était installé place du Parlement à côté de la place de la Maire où eut lieu le discours du président du CGLBT Rennes. Le Village associatif était quant à lui à la fin de la Marche, au jardin du Thabor.
    Cette proximité était en effet très ironique.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Sid 15 juin 2010 - 13 H 03
    Avatar de Sid

    @esther34 : ok merci !

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.