Les homosexuels peuvent désormais se marier en Islande. Le parlement a voté l’ouverture, hier, vendredi 11 juin, et avec la manière: à l’unanimité des 49 membres de l’Althing présents (sur 63).

Le pays – la septième nation européenne où les homos peuvent désormais se marier – fait partie des pays les plus gay-friendly de la planète. Les couples de même sexe ont pu disposer d’une union civile dès 1996 et depuis 2006, tous les couples, qu’ils soient homos ou hétéros, ont les mêmes droits et devoirs en matière de parentalité.

L’Islande, il est bon de le rappeler, est gouvernée, depuis avril 2009, par Johanna Sigurdardottir, qui n’est pas seulement l’une des rares femmes à la tête d’un gouvernement mais aussi la première lesbienne au monde à occuper le poste de Premier ministre.

L’Église protestante – Église d’État – a indiqué qu’elle n’avait pas encore pris de décision sur l’autorisation formelle de célébration religieuse mais la loi n’interdit, ni n’oblige un pasteur à célébrer des mariages.

Et comment change-t-on une loi qui peut changer la vie de milliers de citoyens ? Les 49 membres ont voté l’ajout des mots « homme et homme, femme et femme » dans le texte de loi sur le mariage. Tout simplement.

Photo Cicero85/Wikimedia Commons

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!