Y a-t-il une menace sur l’approvisionnement en antirétroviraux? Le TRT-5, collectif d’associations de lutte contre le VIH/sida, vient de publier un communiqué de presse dans lequel il  « s’inquiète de l’augmentation du nombre de témoignages de personnes vivant avec le VIH ne pouvant se procurer leur traitement antirétroviral pour cause de ruptures d’approvisionnement dans les pharmacies ».

Selon ce communiqué, le signalement de ces incidents sont en augmentation ces deux dernières années. Comme le souligne le TRT-5, « ces incidents peuvent occasionner un arrêt ponctuel du traitement anti-VIH avec des conséquences graves sur son efficacité ».

 Deux médicaments seraient particulièrement concernés: Truvada et Kaletra, mais aussi Norvir, Reyataz, Combivir et Prezista.

 Selon l’enquête menée par le TRT-5, ces ruptures surviennent le plus souvent en été, et leur origine paraît essentiellement liée à un problème concernant les grossistes.

Afin d’obtenir un état des lieux plus précis, le TRT-5 propose sur son site un formulaire qui permet aux séropositifs de rapporter ce type d’incident. L’analyse des réponses reçues permettra au TRT-5 « d’interpeller les services et institutions concernés afin de mettre en place des interventions ciblées pour faire cesser de telles difficultés dangereuses pour la santé ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!