Pour le procureur de Nancy, qui refuse la demande de changement d’état civil de Delphine Ravisé-Giard, la réponse semble être positive. Ne pouvant plus exiger d’opération de réassignation sexuelle pour refuser la modification de l’état civil d’une personne trans’, comme l’a rappelé le ministère de la Justice le 25 mars dernier, le procureur de Nancy a trouvé une nouvelle façon de rejeter la demande de Delphine Ravisé-Giard: « En l’absence de pièces démontrant l’irréversibilité du processus du fait d’une hormonothérapie et d’opérations plastiques telles que, par exemple, la pose de prothèses mammaires et une modification esthétique du visage, il ne parait pas qu’il puisse être fait droit à la requête de l’appelant ».

Pour être une femme, il faut donc des seins qui se voient. Allez dire ça à Jane Birkin ou à Keira Knightley

« À partir de quelle taille de bonnets la requérante peut- elle avoir son « brevet d’état de féminité »? Cette grosseur de bonnets sera-t-elle fixée nationalement par la ministre de la Justice, ou dépendra-t-elle des appréciations et des goûts personnels de chaque Procureur?, » ironise, avec une amertume compréhensible, l’association Trans Aide, dont Delphine Ravisé-Giard est membre. « Notre association rappelle que les bases d’un changement d’état civil pour les personnes transgenres devraient être, partout en Europe et donc en France, celles qui ont été définies dès 2009 par le Commissaire aux droits de l’Homme, M. Thomas Hammarberg, dans ses recommandations aux pays membres du Conseil de l’Europe, et qui stipulent que le changement d’état civil ne doit pas être soumis à une obligation légale de stérilisation ou tout autre traitement médical. »

Delphine Ravisé-Giard est cette militaire trans’ à laquelle, en août 2009, la Justice française a refusé d’accorder le droit de changer de prénom alors que même son employeur, l’armée, la considérait comme une femme. L’armée s’était pliée à la décision de justice et a donc recommencé à appeler Delphine par son prénom de naissance, Thierry, notamment sur sa feuille de paie, puis lui a réclamé une photo masculine pour sa carte d’identité militaire. Elle a été désignée personnalité trans’ marquante de l’année 2009 par les internautes de Yagg.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!