Vous pensiez que Secret Story sur TF1 représentait ce qui se fait de mieux en matière de bon goût télévisuel? Erreur! Dilemme, diffusé sur W9 depuis le 20 mai dernier, repousse un peu plus loin les limites du genre.

Le principe reste quasiment le même depuis le séminal Big Brother (Le Loft, en France): des gens enfermés dans une maison filmés 24 heures sur 24. Ah non, j’oubliais le concept révolutionnaire de Dilemme: « 14 candidats, 7 garçons et 7 filles, répartis en deux équipes, vont vivre ensemble pendant 8 semaines pour tenter de remporter un maximum d’argent en participant à des dilemmes ludiques ou psychologiques ». Entendez par « dilemme ludique ou psychologique », par exemple, se rouler pendant trois minutes dans le purin. Bref, le « t’es pas cap' » des cours de récré, sauf qu’ici tout est visible en live, sur le site officiel de l’émission, qui ressemble à une sorte de PC de vidéosurveillance d’une prison (à 13h59, ce mercredi, il ne se passait rien dans la piscine).

Il y a quelques jours, si l’on a bien compris, le défi pour les candidats étaient de s’embrasser sur la bouche entre personnes de même sexe… pour grapiller des verres de champagne (ils sont tous déjà pompettes, visiblement). On vous laisse découvrir la subtilité des commentaires. Les filles, d’abord:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Des filles très libérées…

Puis, les garçons:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Les garçons se roulent des pelles!

Florian, l’un des candidats, est ouvertement gay. Au début du jeu, il a même reçu un baiser de la part de Kevin, qui se dit 100% hétéro mais qui adore les homos et sortir dans les boîtes gays avec sa copine:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Le bisou!

Dernier événement en date: W9 a reçu hier, mardi 1er juin, une mise en demeure du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour « traitement avilissant et dégradant » sur l’une des candidates, Ophélie, dont le défi était de se transformer en chien. Elle a donc fini en laisse et prenant ses repas dans une gamelle. « Quand bien même la candidate s’était prêtée librement à ce jeu, [ce traitement] conduisait à rabaisser un être humain au rang d’animal et portait atteinte, par son objet même, au respect de la dignité humaine », écrit le CSA. Ce dernier a par ailleurs demandé à la chaîne d’apposer la signalétique « interdit aux moins de 10 ans » pendant toute la durée de l’émission.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!