France
Égalité des droits, Opinions & Débats, Société | 17.05.2010 - 16 h 00 | 172 COMMENTAIRES
« Le gouvernement doit siffler la fin de la partie pour les homophobes », par Christophe Martet, de Yagg
Publié par
Face au déchaînement de violence homophobe, il est temps de répondre avec l'arme politique. Une tribune de Christophe Martet, de Yagg.

Depuis plusieurs semaines, les autorités religieuses ont multiplié les déclarations injurieuses vis-à-vis de la communauté homosexuelle. Le 12 avril dernier, le numéro 2 du Vatican, le cardinal Tarcisio Bertone, associait dans la presse chilienne pédophilie et homosexualité. Un mois plus tard, à Fatima, le pape Benoit XVI classait le mariage des couples de même sexe et l’avortement parmi « les défis les plus insidieux et les plus dangereux”.

DEUX MILLE ANS QUE ÇA DURE
Quelques semaines? Ça fait 2000 ans que ça dure. Preuve s’il en était besoin que des hommes qui aiment les hommes et des femmes qui aiment les femmes ont vécu et se sont aimés avant la naissance de Jésus, de Mahomet ou de Bouddha, les principales religions monothéistes ont fait de l’homosexualité un des pires maux. La religion est une croyance. Dans la République laïque qu’est la France, les croyants sont libres de vivre leur foi. Mais au nom de la religion, personne n’est fondé à réclamer, comme le font des groupes extrémistes catholiques, une part de l’espace public comme leur appartenant, au motif qu’un bâtiment religieux y est érigé.

L’homosexualité est aussi vieille que le monde. Il n’est pas question ici de croyance. Les homosexuels n’ont pas à se justifier et ils ne veulent convaincre personne de les « rejoindre ». Depuis juin 2009, c’est au nom de l’amour qu’ils se portent que des hommes et des femmes homosexuelles (mais pas seulement) organisent régulièrement des kiss-in (la vidéo du premier kiss-in filmée par Yagg), qui ne durent pas plus de 5 minutes.

UNE ACTION POLITIQUE
Les organisateurs, qui se défendent d’être militants, savent cependant très bien ce que cette action a de politique. Montrer cet amour-là en public dérange, agace, surprend, fait aussi avancer les choses. Mais par deux fois, un kiss-in organisé sur une place publique a provoqué l’ire des extrémistes catholiques, qui ont réussi à les empêcher. À Paris, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, la tentative de s’embrasser malgré tout a même failli dégénérer en affrontement (voir la vidéo du rassemblement).

Une petite digression s’impose. Ce fut une erreur de la part de Bertrand Delanoë de renommer cette place, un espace public comme un autre, du nom de Jean-Paul II. C’est au nom de la défense de « leur place », qui porte le nom de « leur » pape, que des extrémistes catholiques y ont menacé de casser du pédé. À Lyon, le week-end dernier, la préfecture a préféré prévenir tout incident, en exigeant que les organisateurs du kiss-in reportent la manifestation sur la place Saint-Jean au mardi 18 mai.

LA CATHOPHOBIE, ÇA C’EST UN ANGLE!
Homos contre cathos, c’est ainsi que certains chroniqueurs s’emparent du sujet. Parler des pendaisons d’homosexuels en Iran, ça n’est pas très vendeur. Brandir la « cathophobie », ça c’est un angle! Bruno Roger-Petit, bloggeur sur Le Post.fr (548 posts au compteur), a franchi le pas en écrivant: Des militants gays font-ils de la cathophobie au nom de la lutte contre l’homopbobie?

Bruno Roger-Petit donne lui-même la réponse. Je cite: « Dans le fond, il est regrettable que des activistes gays, au nom de la lutte pour l’extension des droits civils les concernant, inventent aujourd’hui une « cathophobie » aussi détestable que l’homophobie dans la mesure où cette « cathophobie » repose sur les mêmes fondements: la haine de la différence, le rejet de l’autre, le refus du dialogue. L’intolérance en somme, le tout incarné par des Harvey Milk de série Z ».

Comparer une supposée « cathophobie » à l’homophobie bien réelle et les renvoyer dos à dos, c’est cela le nouveau franc-parler, la nouvelle frontière de l’information à l’ère d’internet? Non, les homos ne sont pas particulièrement haineux envers l’Église catholique, mais ce qui a changé depuis quelques années, c’est qu’ils revendiquent leurs droits et ne tendent plus l’autre joue lorsqu’on les agresse.

Print This Post
 
LES réactions (172)
  • Par Phil86 17 mai 2010 - 16 H 06

    Bravo et merci pour ce billet !

     
  • Par Paul Denton 17 mai 2010 - 16 H 36

    Bien envoyé Christophe!

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 16 H 41

    Excellent article que celui de Bruno Roger-Petit.

     
  • Par Raskolnikov 17 mai 2010 - 17 H 05

    Que dire, sinon que ca fait du bien a lire…
    Merci!

     
  • Par Nathou 17 mai 2010 - 17 H 08

    Excellent billet Christophe! Nous laissons pas les intégristes d’extrème-droite nous diviser!
    Nous défondons nos droits, nous n’agressons pas les cathos qui pour beaucoup ne sont pas sur la ligne du Vatican… Beaucoup d’entre nous sont d’ailleurs cathos…

     
  • Par Rosa Drama 17 mai 2010 - 17 H 51

    Mais qui est cette Christine Martet ??!

     
  • Par Céline L 17 mai 2010 - 18 H 19

    Merci Christophe.

     
  • Par Têtuniçois 17 mai 2010 - 18 H 45

    On obtiendra rien de ce gouvernement homophobe , il faut lui donner un coup de pied au cul en votant à gauche en 2012 !

     
  • Par luc 17 mai 2010 - 18 H 56

    Merci Christophe que tu existes avec les autres et que tu exprimes ce que parfois nous ne pouvons faire ou dire

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 17 mai 2010 - 19 H 04

    « Non, les homos ne sont pas particulièrement haineux envers l’Église catholique »…

    Alors, quel culot pour affirmer de telles choses vraiment!

    Y a qu’a regarder le nombre d’insultes contre les chrétiens catholiques qui traînent dans les commentaires déclenchés par les articles publiés sur Têtu.com :

    qu’y ai je déjà lu? « crasse judéo-chrétienne, fascho, ss puante, conasse de nazi » « bouffe ton caca, déchet » et j’en passe des insultes qui restent sur le site et qui ne sont pas censurés si on ne le demande pas expressement…

    Monsieur, vous ne devriez pas renier l’homophobie intériorisée qui règne en maîtresse dans vos propres troupes homosexuelles lgbt, car, elle est insidieuse et dangereuse.

    D’autre part, je confirme que les lgbt sont cathophobes.

    Outre, les demandes d’apostasies proposées par les panthères roses et le président d’HES, il n’y avait qu’a être hier, le dimanche 16 mai, au centre lgbt de Paris pour voir comment la « vidéo » (de très mauvaise qualité par ailleurs) qui a été présentée sous le nom ambitieux de « les règles du Vatican » a ratissé large dans son ignorance et sa haine contre une institution de longue date et mondiale, tout cela au nom d’un soi-disant militantisme lgbt, orchestré par des « présidents et des présidentes » et surtout sous les yeux attendris de membres de comités et d’associations lgbt athées et « croyantes », tous et toutes réunis au nom de quoi? DE L’HOMOPHOBIE INTERIORISEE!

    Donc, non, je ne peux entendre votre propos aussi sûr de lui et tellement mensonger.

     
  • Par Christophe Martet 17 mai 2010 - 19 H 24
    Avatar de Christophe Martet

    @Winnie, l’ourson pas gentil. Vous citez des propos publiés sur un autre site et qui ne l’auraient pas été sur Yagg, où nous modérons les commentaires dès qu’ils s’écartent de la charte de bonne conduite. Mais je ne vois pas le rapport entre l’homophobie intériorisée, qui est réelle, et le sujet de mon article.

     
  • Par luc 17 mai 2010 - 19 H 36

    Winnie
    En effet les homos ne sont pas toujours gentils avec l’église catholique et les chrétiens en général.
    Mais bon depuis des décénies où nous nous faisons insulter, condamner et j’en passe…
    Je pense bien qu’ils ont de bonnes raisons de ne pas vous aimer. Je suis aujourd’hui bientôt 60tenaire et je peux vous dire que j’ai plus respécté les cathos dans ma vie qu’ils ne m’ont respectés.
    Donc pour un laîcité vraie et française. Débarassons de ces sectes religieuses qui ne font que des guerres dans le monde.

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 17 mai 2010 - 19 H 56

    « Mais je ne vois pas le rapport entre l’homophobie intériorisée, qui est réelle, et le sujet de mon article. »

    Que vous ne voyez pas le rapport, oui, cela, je n’en doute pas, malheureusement…

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 20 H 03

    Excellent billet !

    J’applaudis des deux mains à ces propos en particulier avec lesquels je suis en total accord comme je l’ai développé dans différents commentaires :

    « Mais au nom de la religion, personne n’est fondé à réclamer, comme le font des groupes extrémistes catholiques, une part de l’espace public comme leur appartenant, au motif qu’un bâtiment religieux y est érigé. »

    « Ce fut une erreur de la part de Bertrand Delanoë de renommer cette place, un espace public comme un autre, du nom de Jean-Paul II. »

    Il faut en effet rappeler plus que jamais que l’espace public est laïc !

    « Il est temps de répondre avec l’arme politique. Certes, le gouvernement a condamné les propos du cardinal Bertone, mais lors de la manifestation de protestation contre ces mêmes propos, la police a laissé les contre-manifestants catholiques s’approcher à moins de 100 mètres du rassemblement LGBT, au risque d’incidents graves. Ces extrémistes n’étaient nullement dans leur droit de se regrouper pour “défendre” l’ambassade du Vatican et auraient dû être interpellés. »

    En effet, il faut une véritable politique contre l’homophobie – comme au Québec – portée par le premier ministre et assumée par l’ensemble des ministères à travers un programme interministériel d’actions et de mesures.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 20 H 13

    Par parenthèse, maintenant que la journée contre l’homophobie est terminée, les extrémistes catholiques dont e deo par exemple se déchaînent contre Luc CHATEL, Ministre de l’Education Nationale qui demande – comme chaque année le demandent les ministres successifs au nom du principe de laïcité – que les crucifix soient retirés des salles de classe des établissements privés sous contrat où vont avoir lieu des épreuves du Bac.

    En effet, depuis quelques années, les établissements privés sont également réquisitionnés au nom de leur mission de service public pour l’organisation du bac et accueillent donc des candidats du public à cette occasion.

     
  • Par Phil86 17 mai 2010 - 20 H 34

    @winnie l’ourson : personnellement, je n’aime pas que les LGBT tiennent des propos excessifs contre les croyants, et il m’arrive d’exprimer mon désaccord ou un avis beaucoup plus nuancé, mais il faut bien aussi reconnaitre que quelque part c’est une conséquence de l’homophobie de l’Eglise catholique et plus généralement des religions

     
  • Par Phil86 17 mai 2010 - 21 H 17

    il serait souhaitable que les autorités catholiques remettent ouvertement les pendules à l’heure et rappellent à leurs ouailles qu’elles doivent le respect envers les homos ; si l’Eglise ne laissait pas faire sa frange la plus extrémiste il n’y aurait pas de débordements verbaux contre le catholicisme… à ce que l’on sache, ce sont quand même les homophobes catholiques intégristes qui cherchent la merde

    je disais il y a quelques semaines que le kiss-in devant ND n’était peut-être pas très approprié quant au lieu (je partais du principe que se fritter avec des fachos n’avait aucun intérêt et que seule comptait la dénonciation des propos des autorités de l’Eglise catholique), mais je me rends compte que je me trompais : on a le droit de s’embrasser dans tout lieu public et le parvis de ND est un lieu public, donc les intégristes catholiques n’ont pas à protester…

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 21 H 51

    « Les règles du Vatican », qu’est-ce que c’est? Les nouveaux Protocoles des Sages de Sion?

     
  • Par Phil86 17 mai 2010 - 22 H 04

    @pas d’accord : c’est la doctrine de l’Eglise en matière de sexualité, tout simplement, non ?

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 22 H 07

    Les règles du Vatican ? Ne serait pas cette suprématie avec Benoît VI de la doctrine de la foi, assumée par une hiérarchie épiscopale conservatrice, repliée sur elle-même, fermée aux évolutions de la société, suprématie sur la théologie de Libération, d’une Eglise solidaire avec les pauvres et les opprimés, éprise de justice et de solidarité ?

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 22 H 11

    Je posais la question sur la vidéo mentionnée par Winnie. A en juger par vos réponses, je ne suis pas si loin de la vérité.

     
  • Par Raskolnikov 17 mai 2010 - 22 H 12

    http://www.fglb.org/2010/72_les_regles_du_vatican.php

    Pas vu, mais, ne serait ce que pour des raisons historiques, la comparaison avec le protocole des sages de Sion me parait peu appropriee.

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 22 H 19

    Pourquoi? L’un et l’autre sont un beau travail de propagande au service de la haine.

    La théologie de la Libération est bien un mouvement de l’Eglise, non? Dont Jean-Paul II s’est très largement inspiré dans plusieurs de ses encycliques.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 22 H 19

    La référence au protocole des sages de Sion est typiquement un glissement vers le point Godwin. Dommage qu’il soit le fait d’une catholique ouverte. C’est plutôt une stratégie discursive qu’aiment employer les extrémistes habituellement.

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 22 H 21

    Le plus drôle, c’est que ça rappelle les séminaires « d’information » sur les réseaux homosexuels organisés par e-deo et Cie. Dans les deux cas – 50 de faits et 50 de parano.

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 22 H 23

    Pourquoi? Les Protocoles des Sages de Sion n’ont pas été écrits dans l’Allemagne nazie, vous savez. Ils sont bien plus anciens, c’est sans doute une oeuvre de la police Tsariste.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 22 H 23

    @ Pas d’accord

    sauf qu’avec Benoît VI, ce n’est pas la Théologie de la Libération qui s’est imposée mais la doctrine de la foi et on voit très clairement que cela suscite une crise au sein même de l’Eglise catholique en plus de celle qu’elle suscite en dehors d’elle. D’ailleurs les discours réactionnaires que JPII a tenus ont été rédigés par Ratzinger comme le montrent les Historiens.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 22 H 29

    Soyons patients et attendons la prochaine fumée blanche qui nous apportera un pape issu de la théologie de la Libération… On dit au Vatican que ça ne saurait tarder…

     
  • Par Pas d'accord 17 mai 2010 - 22 H 37

    Foi et Libération ne sont nullement opposés! Il ne faut pas tout mettre sur le dos de Benoît XVI. Jean-Paul II était certes concerné par les problèmes de pauvreté, mais il n’a jamais remis en question les positions traditionnelles de l’Eglise en matière de morale sexuelle. Et il n’est pas du tout sûr que c’est ce que fera un pape issu d’un autre continent.
    Et ce que l’on oublie trop, c’est que si les scandales sexuels dans l’Eglise ont pu être révélés, c’est précisément depuis que B16 est pape et grâce à lui, car il a toute sa vie lutté contre l’omerta de l’appareil vaticanesque.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 22 H 51

    L’Eglise catholique m’intéresse comme objet d’étude. Je ne relève pas par naissance et par ma mère de cette religion. Mais j’ai des amis dans toutes les confessions ou courants de pensée. Je participe même dans ma ville à un groupe oecuménique qui rassemble des croyants de toutes les confessions mais aussi des agnostiques et des libres penseurs. Les échanges sont très riches et très cordiaux.

    Ce n’est pas parce qu’on est orthodoxe religieux qu’on doit nécessairement être homophobe. Quand l’homophobie découle d’une soi disant foi, c’est que cette foi n’est pas un foi mais un programme politique.

    Voici un exemple d’orthodoxe religieux qui explique pourquoi l’homophobie ne peut pas relever d’une foi authentique. C’est en anglais.

    http://www.youtube.com/watch?v=btsnNCITHdU

     
  • Par Christophe Martet 17 mai 2010 - 22 H 55
    Avatar de Christophe Martet

    @pas d’accord. Le scandale des prêtres pédophiles n’est pas le sujet de mon article mais les premières plaintes a grande échelle ont vues le jour aux états-unis et en Irlande en 2001, soit bien avant que Benoit XVI ne devienne pape.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 23 H 00

    PS : je préfère parler de Benoît VI plutôt que de Benoît XVI car jusqu’à présent, il n’a pas vraiment démontré qu’il méritait la croix (X).

     
  • Par Raskolnikov 17 mai 2010 - 23 H 15

    @ Pas d’accord:
    Je n’ai pas vu ce documentaire, mais d’apres ce qu’on peut en lire, il se concentre sur le vatican en lui meme, ne fait pas appel a des personnages fictifs ou des institution fictives et n’englobe pas l’ensemble des catholiques dans un complot mondial contre les non catholiques.

    Maintenant si c’est effectivement un documentaire a charge, ou malhonnete bien sur qu’il est condamnable, mais ca resterait une entreprise bien differente du protocole des sages de Sion dans sa nature. (qui ne date effectivement pas de l’epoque du nazisme mais a ete cité par Hitler comme un document authentique).

    Maintenant encore faudrait-il le voir pour pouvoir en parler.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 23 H 18

    @ Christophe Martet

    Il me semble que le mouvement massif de dénonciation des actes pédophiles de prêtres au Canada ait précédé celui des USA ce qui a conduit notamment à des recherches enquêtes chez les victimes hommes de ces prêtres, notamment au Québec, en relation notamment avec la contamination par le vih.
    .
    En France, les premières condamnations lourdes de prêtres pédophiles sont intervenues dans les années 90, en marge de l’affaire Dutroux, mais sans le retentissement médiatique que cela a pris en Amérique du Nord. Et ces condamnations continuent sans que les médias français s’en fassent l’écho. Sans doute parce qu’en France, nous avons moins le sens des actions au civil (toujours possibles même en cas de prescription) et des réparations en dommages et intérêts…

    Paradoxalement, la Belgique, ce petit pays à notre frontière, est le seul pays en Europe à avoir créé en avril une commission d’enquête sur les actes pédophiles de ses prêtres et de ses évêques ce qui suscite d’ailleurs une crise dans la mesure où cette commission a fait resurgir des cas dans lesquels est incriminé un membre éminent de l’épiscopat belge, dans un contexte de crise linguistique et politique.

     
  • Par grrr 17 mai 2010 - 23 H 48

    Ps :

    Petite anecdote

    Dans le contexte de la traque qui a conduit à l’arrestation de Paul Touvier, condamné pour crimes contre l’humanité, les enquêteurs ont été amenés à s’intéresser à un prêtre pédophile qui depuis a été condamné et qui avait pris l’habitude d’emmener régulièrement « en retraite » ses petites victimes à l’Abbaye de Wisques, près de Saint-Omer. L’abbaye de Wisques est un élément important du dossier de la fuite de Touvier comme la Grande Chartreuse d’ailleurs. Peut-être est-ce aussi ce passé sulfureux qui déterminent les fachos qui se se revendiquent de leur catholicisme à faire écran de fumée en s’en prenant aux LGBT ?

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 0 H 07

    bonsoir

    j’aimerais, comme homosexuel catholique, relever quelques détails.
    Tout d’abord le Cardinal Bertone, lors de l’interview incriminée, rappelait que 82 % des prêtres condamnés pour pédophilie reconnaissaient leur homosexualité. Le chiffre dérange, mais il faut reconnaître que la pédophilie psychiatrique naît majoritairement dans un terreau homosexuel. Ce qui ne signifie pas que les homosexuels soient tous des pédophiles en puissance : il aurait fallu qu’il le rappelle.

    Le Parvis Notre Dame est nommé ainsi depuis le 12ème siècle. L’ajout du nom de Jean-Paul II, chef d’Etat venu plusieurs fois en France, est un acte de reconnaissance d’une réalité historique. Qui s’est ému que l’avenue de Gesvres fût nommée avenue Georges V, roi d’Angleterre et chef de l’Eglise anglicane ? Quelle soit un espace public, nul ne le nie. Mais organiser un kiss-in à la sortie d’une messe relèverait d’une erreur pour le maintien de l’ordre public. Allez donc proposer à la LICRA une manifestation devant la statue de Jeanne d’Arc le 1er mai en même temps que le rassemblement du Front National. Soyons sérieux, nous vivons en société et chacun doit respecter l’autre et l’Etat doit veiller à ce que les énervés de tous bords s’évitent.

    Que l’homosexualité soit condamnée par l’Eglise, et ce bien avant l’Eglise, puisque le judaïsme le condamne autant, c’est un fait. Je n’ai personnellement jamais entendu dans ma paroisse parisienne de propos homophobes, je n’ai jamais été rejetée et je participe tranquillement à la vie de ma communauté de croyants.
    En tant qu’homosexuel, je ne me reconnais pas souvent dans certains propos des associations LGBTQI qui veulent parler en mon nom (de quel droit ?). Il existe une réelle attaque contre l’Eglise par les mouvements LGBT qui me touche plus que les prétendues attaques de l’Eglise contre l’homosexualité.
    Il me semble que finalement peu de gays (pour faire bref) assument vraiment leur homosexualité et leur conscience troublée par une parole contradictoire les pousse à mordre pour ne pas avoir à porter le poids de leur culpabilité.
    Il existe donc une sorte de fantasme du rejet et de l’accusation que je n’ai personnellement pas ressentie.

    « Nous serons jugés par Dieu suivant notre conscience » enseigne l’Eglise. Je suis en paix avec ma conscience et je ne me sens pas obligé de critiquer le pape ou l’Eglise pour exister ou survivre. Je ne me sens pas obligé d’embrasser mon ami devant Notre Dame pour revendiquer des droits. Le Pape fait son boulot en rappelant l’enseignement de la Bible, je vis ma vie en essayant d’être chrétien. Tous les prêtres que j’ai rencontrés m’ont enseigné cela et je les en remercie.

    Par ailleurs, je suis contre l’adoption par des couples gays et contre le mariage gay. Nous parlons de projet de société et de bien commun. Je ne pense pas qu’une minorité puisse revendiquer un droit à ce sujet et j’aimerais parfois que les associations reconnaissent que les gays (pour faire bref) ne sont pas pas tous pour ces revendications.
    Si 10% des français demandaient le droit à la polygamie, serait-il accordé ? Non car nous considérons que la famille, ce n’est pas cela. Pour moi non plus, une famille ce n’est pas deux hommes ou deux femmes.
    Mes propos vont paraître certainement réactionnaire, mais comme gay et comme catholique je tenais aussi à prendre part à ce débat.

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 0 H 22

    Nouvel écran de fumée…

    Ce n’est pas aux citoyens de la République à ***s’accommoder*** aux aspirations des croyants. C’est aux croyants à s’adapter aux exigences d’un Etat laïc, public et républicain.

    « Si certains n’aiment pas la France (républicaine et laïque), qu’ils ne se gênent pas pour la quitter. » (Nicolas Sarkozy, 22 avril 2006)

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 0 H 32

    Justement les exigences actuelles de l’Etat laïc, public et républicain sont que les manifestations sont contrôlées par la préfecture de police et soumises à autorisation préalable et que le mariage homosexuel n’existe pas.

    Veillez à respecter cet état de droit ou alors quittez la France puisque vous semblez aimer les propos de Sarkozy.

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 0 H 35

    @ Benoist, le mariage civil n’est pas qu’une question de promotion d’un modele familial.
    Il est d’abord un statut d’etat civil permettant pour chaque citoyen de voir son droit a la vie privée et familiale respectée.

    En l’etat, il existe encore de nombreuses inegalites entre mariage civil et pacs dans ce domaine.
    Inegalites qui touchent aussi bien les contractants d’un pacs (pension de reversion, titres de sejours pour les ressortissants etrangers par exemple) que les enfants de ces couples (par l’absence de reconnaissance legale du co-parent).

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 0 H 46

    Par ailleurs, pour ce qui est du droit de manifester, on aurait aimé que les opposants au kiss-in de Paris retiennent votre mise en garde….

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 0 H 47

    Je crois rêver… C’est quelqu’un qui ne parle que d’après ce que son Eglise lui dicte ou ses prêtres qui voudrait prétendre contrôler les décisions des préfets et donc de la représentation de l’Etat dans ls régions…

    On voit bien qu’il n’y a rien de religieux là-dedans mais que l’objectif est bien politique. Et « Benoist » ou « Patrick » ou autre encore comme pseudo a été inspiré par Dieu sans doute ? Pour mémoire, Sarkozy est encore le Président de la République française…

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 0 H 52

    @Raskolnikov : quelques arrêts du conseil d’Etat peuvent palier à ces manques sans que cela devienne un mariage. Or le mariage est un modèle familial.
    On pourrait avec les mêmes arguments justifier la polygamie ou polyandrie : reconnaissance des enfants, pensions, allocations familiales, titres de séjours.

    Je me vois bien entouré d’une dizaine de (très beaux) brésiliens au corps de rêve que j’épouserais tous et qui toucheraient chacun des allocations familiales pour les enfants qu’ils auraient pu avoir avec des femmes au Brésil et qui grâce à mon mariage civil pourraient ainsi devenir mes enfants. Je pourrais imaginer des situations encore plus loufoques.

    Je crois vraimenr que le mariage est une question de modèle social et familial, que c’est la base même du « vivre ensemble » de notre commuanuté nationale.

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 0 H 59

    @grrr : je parle librement et je ne vous autorise pas à mépriser comme vous le faites ma parole. En écrivant ainsi, vous ne faites que me donner raison. Mon propos n’est ni religieux ni politique, il est ce que je pense. C’est tout. Ne vous déplaise.

    @Raskolnikov : je suis parfaitement d’accord avec vous quant aux opposants du kiss in et je ne les soutiens en rien.

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 1 H 00

    Sauf qu’a la difference de la polygamie ou de la polyandrie, ouvrir le mariage aux personnes de meme sexe ne change pas sa nature: une reconnaissance civile du couple forme par deux personnes.

    Pour ce qui est du modele social, il ne me semble pas que les pays ayant ouvert le mariage aux homosexuel(le)s ouvse soient ecroules sur leurs fondations, comme le predisent toutes les cassandres de la tradition.

    Que le mariage religieux, par contre soit un modele familial, ethique et moral, je ne le remets pas en question, mais ce n’est pas le debat ici.

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 1 H 06

    Comme l’a fait Christophe Martet dans son billet, je m’autorise à dire en tant que citoyen que certains auraient besoin de prendre des cours d’éducation civique en plus de la lecture des Saintes Ecritures, s’ils les lisent vraiment.

     
  • Par Sther 18 mai 2010 - 1 H 29

    Benoist,

    Tout d’abord, j’aimerais d’abord vous corriger sur au moins un point. Vous écrivez « En tant qu’homosexuel, je ne me reconnais pas souvent dans certains propos des associations LGBTQI qui veulent parler en mon nom (de quel droit ?).  » Vous vous méprenez. Ces associations de parlent pas en votre nom. Ces associations luttent contre l’homophobie, luttent pour les droits des homosexuels. Et j’aimerais vous dire ces droits, ces avancées, vous en profitez. Si vous avez un problème avec le militantisme, vous pouvez aller en Iran. Si vous regrettez l’époque où l’homosexualité était condamné, l’époque où les homos étaient des parias, étaient des malades mentaux, il existe encore de nos jours des endroits où vous pourrez vivre comme au bon vieux temps.

    Vous reconnaissez que l’Eglise condamne l’homosexualité. J’aimerais alors vraiment comprendre comment vous pouvez faire pour accepter aussi calmement cela. Et si vous, vous vous en fichez, peut-être êtes-vous capables de comprendre que certains ne puissent pas l’accepter ? Vous vous offusquez de l’attaque des mouvements LGBT contre l’Eglise, pour l’inverse vous le minimalisez ? Ceux qui s’opposent le plus aux LGBT sont systématiquement plus ou moins proches de la religion, et vous osez écrire « les prétendues attaques de l’Eglise contre l’homosexualité  » ? (Je vous rappelle encore une fois que vous avez vous-mêmes écrit que l’Eglise condamne l’homosexualité)

    Je suis en paix avec ma conscience, mais je ne sais pas comment vous, vous pouvez l’être.

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 1 H 38

    Euh benoist, vous n’autorisez pas le mépris à votre encontre, mais vous ne vous génez pas de nous infliger vos propos méprisants pour toute la communauté LGBT.
    Alors permettez-moi d’apporter mon soutien plein et entier à G3r lorsqu’il écrit :
    « Ce n’est pas aux citoyens de la République à ***s’accommoder*** aux aspirations des croyants. C’est aux croyants à s’adapter aux exigences d’un Etat laïc, public et républicain. »
    Donc rentrez dans votre église et accomodez-vous des lois d’un état laïc.

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 1 H 46

    Un détail lexicologique :
    le terme « polygamie » vaut aussi bien pour l’homme ayant plusieurs épouses que pour la femme ayant plusieurs maris. Sinon il faut user de :
    Polygynie pour l’homme, et
    polyandrie pour la femme.
    Bonne nuit !

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 9 H 15

    @ locken : votre détail lexicologique je l’ai déjà relevé dans un des mes posts. Par ailleurs je m’accomode très bien des lois de mon état laïc et vous frisez le point godwin avec votre mention de l’Iran (pays musulman, je vous le rappelle, et non catholique).
    Enfin, je ne vois pas où j’ai écrit des propos méprisants pour la communauté LGBTQI. Je dis seulement que je ne me reconnais pas dans les droits réclamés et que les associations qui militent contre l’homophobie et pour les « droits » des gays, je ne m’y reconnais pas. Je ne sais votre âge, mais je sortais déjà dans les annnées 80 dans les boites gays et la première fois que j’ai couché avec un garçon, l’homosexualité était encore une maladie mentale pour l’OMS. Quand je lis certain d’entre nous, je me demande si l’OMS a eu raison (c’est de l’humour, hein, on se calme …)

    @Ster : L’Eglise condamne les actes dans la logique de la Bible mais ne condamne pas les personnes. Je peux vous citer le catéchisme de l’Eglise catholique écrit en 1992 : « (les personnes homosexuelles) doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse. On évitera à leur égard toute marque de discrimination injuste. » article 2358. Je ne crois pas avoir lu de la part d’un responsable de l’Eglise des propos sur des personnes homosexuelles du genre : « taré, dégénéré, vieux con, malade mental » En revanche je lis des insultes personnelles à l’encontre des responsables de l’Eglise à longueur de post. Où est le mépris ? On se demande.
    Ceux qui insultent les homosexuels dans les forum ou sur facebook sont donc condamnés par l’Eglise et ce depuis plus longtemps que vous ne le faites.

    Les associations des années 80 ont milité pour la dépénalisation, pour que du gel et des capotes soient en libre service dans les back room, le SNEG en particulier, pour que les malades du SIDA ne soient pas ostracisés (et la première association à l’avoir faite à Paris était catholique, Tibériade, je vous le rappelle). J’ai milité avec eux. Aujourd’hui je ne me reconnais plus dans les propos des associations qui représentent prétendument les gays.
    Et vous verrez que l’agit-prop que vous menez va conduire à l’inverse. Et les honteuses qui sont si nombreux retourneront dans leur placard.
    J’en viens à regretter les slogans de FHAR des années 70.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 9 H 27

    « L’Eglise condamne les actes dans la logique de la Bible mais ne condamne pas les personnes. » ça c’est vraiment du flan, en plus d’être parfaitement hypocrite, parce qu’on ne peut pas dire qu’on accepte les gens si on leur nie le droit d’être pleinement eux-mêmes, et donc, en l’occurrence, d’avoir une vie sexuelle active et épanouie ; les responsables de l’Eglise catholique tiennent régulièrement des propos ouvertement homophobes (dernier exemple avec Bertone) on ne va quand même pas continuer à se taire !! je tiens à dire que j’ai vécu l’homophobie de l’Eglise de l’intérieur il y a plus de 20 ans, quand j’ai connu une phase religieuse qui m’a poussé à refouler mon homosexualité puis quand, entré au séminaire, je me suis rendu compte qu’on me considérait comme un détraqué et que je devais aller consulter le psy de la maison en raison de mon homosexualité ; j’ai vécu cela comme une insulte et j’ai claqué la porte et du séminaire et de la boutique toute entière ! je ne l’ai jamais regretté…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 9 H 39

    Benoist je ne suis absolument pas d’accord avec votre point de vue car ce que vous souhaitez c’est que les gays vivent cachés et honteux, sans bénéficier des droits dont bénéficient les citoyens hétéros ; la famille est une notion culturelle et non naturelle, et à ce titre elle évolue, elle n’est déjà plus depuis longtemps ce que l’Eglise en a fait… vous pouvez le regretter mais c’est ainsi… je ne vois vraiment pas pourquoi deux personnes de même sexe ne pourraient pas, si elles le souhaitent et seulement si elles le souhaitent, se marier, ce qui est une façon de se faire reconnaitre officiellement en tant que couple ; et ne pourraient pas consécutivement élever des enfants (l’ex très catholique Espagne a accordé ces droits aux homos et ne va pas plus mal pour autant !), que ces enfants soient enfants biologiques de l’un des deux, ou bien aient été adoptés, ou soient issus d’un don de sperme anonyme ou d’une mère porteuse… il faut quand même rappeler que des dizaines de milliers d’enfants vivent déjà dans des familles homoparentales, faut-il continuer à les ostraciser comme vous le faites par vos propos ? je pense que vous êtes complice de l’homophobie religieuse et d’Etat et que à ce titre, vous n’êtes en rien solidaire des personnes homosexuelles dont vous partagez pourtant la sexualité… à votre place, je me remettrais en cause.

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 9 H 44

    Bon , alors j ‘ avais dit que je n ‘ interviendrais plus ( les responsables de Yagg m ‘ ayant enjoint de ne plus le faire- il n ‘ y en a donc que pour certaines personnes … ) , mais puisque je suis mis en cause , je me sens obligé de répondre .

    Très cher Grrr , je n ‘ ai rien à voir avec Benoist , contrairement à ce que vous laissez entendre , et VOUS LE SAVEZ TRES BIEN , puisque j ‘ ai bien précisé dans un précédent post que j ‘ étais foncièrement agnostique . De tels propos illustrent – une fois de plus – de votre malhonnêteté  » intellectuelle  » .

    Quant au rôle de la préfecture , Benoist l ‘ a parfaitement défini ; et j ‘ ajoute que que le Préfet a fait son boulot lors de la manifestation sur le parvis de Notre Dame , justement .
    Maintenant , je suis d ‘ accord avec Locken lorsqu ‘ il réaffirme suite à grrr que  » ce n ‘ est pas aux citoyens de la République à s ‘ accommoder aux aspirations des croyants . C ‘ est aux croyants à s ‘ adapter aux exigences d ‘ un Etat laïque , public et républicain  » .

    Ceci étant , la République n ‘ a pas non plus à s ‘ immiscer dans la conscience intime des individus , auquel cas , cette république n ‘ aurait plus rien d ‘ une démocratie .

    P.S. : Très cher Locken , vous qui jouez les doctes …Désolé de vous dire que vous vous plantez lorsque vous faites la leçon à Benoist . En effet , ce n ‘ est pas tant avec le lexique que Benoist a des  » problèmes  » ( oui , enfin , bon …) , qu ‘ avec la sémantique . ;-)

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 9 H 50

    @phil86 « on ne peut pas dire qu’on accepte les gens si on leur nie le droit d’être pleinement eux-mêmes »
    Acceptez quelqu’un est différent de lui laisser faire ce qu’il veut. C’est du simple bon sens.

    Pour Bertone, lisez ce que j’ai écrit plus haut, même si cela vous gène.

    Vous vouliez justifier votre célibat en devenant prêtre parce que vous n’acceptiez pas votre homosexualité, reconnaissez-le au lieu de nous faire croire que le petit militant que vous auriez déjà été à l’époque avait été choqué d’être ainsi traité : les responsables du séminaire de l’époque ont dû s’en rendre compte et ont eu raison de ne pas vous laissez aller sur cette pente qui vous aurez rendu malheureux et frustré. Vous devriez plutôt remercier leur clairvoyance.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 10 H 00

    Acceptez quelqu’un est différent de lui laisser faire ce qu’il veut. C’est du simple bon sens.

    >> ah mais si on doit se taire et cacher sa vie sexuelle, on vit dans l’hypocrisie, mon ami… ce que je n’ai pas voulu pour moi-même… non, les gays doivent pouvoir l’être ouvertement sans avoir à taire leurs rapports sexuels

    Pour Bertone, lisez ce que j’ai écrit plus haut, même si cela vous gène.

    >> Bertone identifie l’homosexualité de certains prêtres pour expliquer leur pédophilie alors que ça n’a en fait rien à voir ; la pédophilie n’a aucun rapport avoir l’orientation sexuelle : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/opinion/20100414.OBS2440/eclairage-homosexualite-et-pedophilie-amalgame-errone.html

    Vous vouliez justifier votre célibat en devenant prêtre parce que vous n’acceptiez pas votre homosexualité, reconnaissez-le au lieu de nous faire croire que le petit militant que vous auriez déjà été à l’époque avait été choqué d’être ainsi traité : les responsables du séminaire de l’époque ont dû s’en rendre compte et ont eu raison de ne pas vous laissez aller sur cette pente qui vous aurez rendu malheureux et frustré. Vous devriez plutôt remercier leur clairvoyance.

    >> ??? non, je n’étais absolument pas militant homo à l’époque, loin de là, je n’étais pas du tout dans cette démarche là, ce n’était tout simplement pas possible ; ma démarche vers le sacerdoce était sincère mais mon homosexualité a été jugée comme constituant un obstacle alors que si j’avais été hétéro cela n’aurait posé aucun problème : cherchez l’erreur !! cela n’aurait pourtant pas été plus facile d’être prêtre si j’avais été hétéro… en fait, c’est le célibat des prêtres qui ne tourne pas rond et est très perturbateur psychologiquement pour beaucoup d’entre eux…

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 10 H 08

    @Phil86 : je ne souhaite en rien être solidaire des personnes dont je partage la sexualité. Depuis quand une sexualité particulière obligerait-elle une solidarité ?
    Faites et dites ce que vous voulez, moi aussi. Mon ami et moi vivons très bien sans mariage et sans enfants. Nous sommes « les pd du deuxième étage » de notre immeuble, les « pd de la messe de 11h », « les pd de la brasserie » en bas de chez nous et on s’en contrefout.
    D’ailleurs il commence à me faire une scène parce que « je perds du temps avec ces conneries ». Je vous laisse donc … par amour. Belle journée à tous et sortez couverts.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 10 H 41

    si vous n’êtes pas solidaire, vous n’avez rien à faire ici et ne pouvez faire qu’une chose : vous taire… c’est comme pour ceux qui ne vont pas voter, ils ne peuvent plus ensuite que la boucler…

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 10 H 57

    @ Phil86

    Je crois que pour certain(s), ce débat est devenu une forme de jeu de rôles : plusieurs discours qui semblent différents, voire contradictoires mais une seule instance en fait. Cela évoque pour moi un pseudo débat que j’ai lu récemment sur un blog de la communauté mais qui date de début avril à propos de Seronet. La situation de communication était très proche : plusieurs discours, semblait-il, mais un grand nombre renvoyait en fait à une même instance. Bref, certain(s) semble(nt) s’amuser beaucoup à ce jeu de rôles. L’oisiveté sans doute… Le but ? Provoquer artificiellement des conflits ? Attiser les passions ?

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 11 H 09

    @ Grrr : N ‘ inversez pas les rôles mon bon ami ! Entre un  » prof+  » qui devient  » ethan  » – avec lequel vous semblez avoir des  » liens  » , c ‘ est même à vrai dire une évidence – ;-) …Si quelqu ‘ un  » semble  » avoir le don d ‘ ubiquité ici , c ‘ est vous . N ‘ est-il pas ?

    Moi , j ‘ écris sous le pseudo  » Patrick  » – qui n ‘ est autre que mon véritable prénom – …Je me vois mal en effet écrire sous le pseudo  » Flappy  » alors que ce profil a été  » temporairement  » effacé de la liste des membres de la communauté après que je me suis frité avec  » prof+  » suite à des propos GRAVEMENT diffamtoires de sa part . Propos que les responsables de Yagg n ‘ ont pas cru bon sanctionner plus que ça ….Prof+ s ‘ en est tiré avec une sanction équivalente à la mienne , et encore , parce que j ‘ ai fait du forcing …

    Mais ces braves gens vont nous donner des leçons de démocratie , après ça …

    J ‘ enregistre de suite le contenu complet des débats . A bon entendeur …

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 11 H 18

    @ »Trés onéreux » Patrick : vous m’écrivâtes :
    « Très cher Locken , vous qui jouez les doctes …Désolé de vous dire que vous vous plantez lorsque vous faites la leçon à Benoist »
    et vous vous plantâtes à votre tour car vous n’avez pas saisi que ma remarque lexico (et point docte du tout car Wikipédienne) ne s’adressait pas à benoist6 mais à Raskolnikov, ce qui change tout, vous l’avouerez pendant que je me marre !!! ;-)et même:-D

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 11 H 27

    @ Alors cher Locken , non seulement vous avez des problèmes avec la sémantique , mais également avec la pragmatique ! lol ! Remarquez , ces deux disciplines sont liées en fait ; on parloe du reste de troubles sémantico-pragmatiques . Et ce n ‘ est pas wikipedia qui y changera quoi que ce soit ! ;-)

    Bien à Vous , très cher .

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 11 H 28

     » parle  » …

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 11 H 31

    @G3r :
    Dans la série parle-moi de ta poutre j’te montrerais ma paille : « Bref, certain(s) semble(nt) s’amuser beaucoup à ce jeu de rôles. L’oisiveté sans doute… Le but ? Provoquer artificiellement des conflits ? Attiser les passions ? »
    trop drôle !!! Au fait comment va Barebackette et ses petits frères et soeurs ?
    L’oisiveté a l’air de vous profiter…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 11 H 32

    @Benoist,

    J’imagine bien qu’on peut vous retrouver dans la paroisse de St… M… dans le centre de Paris. ou bien à David & Jonathan… 8-)

    J’avais surtout envie de vous dire que sur Internet aussi, les amis lgbt se font très rares quand il s’agit de dire qu’on n’est viscéralement pas contre l’église catholique ou le Vatican, (bien que les communiqués des deux « co-présidents » de D&J sont particulièrement méprisants, insultants et trompeurs à leurs égard… bref!)

    Je veux aussi ajouter pour que vous ne perdiez pas trop votre temps en vous laissant blesser, que la plupart des personnes qui se sont exprimées sur vos propos Font une confusion remarquable entre laïcité et athéisme.

    C’est malheureux quand on est adulte et instruit, mais c’est comme ça!

    A partir de là, je pense que tout est dit. Dommage que je doive passer par la provocation et l’aigreur de l’autre pour pouvoir me faire entendre… et cela sans être vraiment comprise.

    cordialement.

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 11 H 33

    mouais mouais :-) Tout cela me ferait bien rire si ce jeu de rôles ne venait pas perturber le sérieux du débat et si cela ne conduisait pas comme dans le blog cité à des propos diffamatoires – comme l’a justement souligné Christophe Martet à ce moment-là – où on accuse un site d’avoir conduit au suicide d’un membre. C’est du grand n’importe quoi !

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 11 H 38

    @Patrick : boooof!!! je prie tous les jours Vishnou pour que n’avoir QUE des problèmes sémantico-pragmatiques qui ne m’empèchent pas de vivre…
    Keskonsmar !!!

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 11 H 40

    erratum : 1 « que » de trop (pour n’avoir que)
    et le fait de ne pas pouvoir corriger ses posts c’est plus sémantico que pragmatico ?

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 11 H 42

    D’autre part, concernant la solidarité entre homosexuels, je suis assez d’accord avec Benoist.

    Par contre, je peux imaginer que les personnes atteintes du VIH ressentient une nécessité de solidarité entre elles et que d’autres personnes de coeur soient tout aussi solidaires des personnes malades.

    Mais, en rien, cette solidarité ne devrait légitimiser l’exclusion de ceux qui n’y participe pas, et cela, en refusant leur liberté d’expression, de manifestation et de réunion.

    Si vous inventez une communauté intolérante au nom de la tolérance, elle va vite trouver ces limites… et le gouvernement n’aura rien à voir avec cela.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 11 H 49

    les gays qui disent ne pas être solidaires des autres gays sont vraiment de tristes personnes, pourtant elles seront les premières à vouloir bénéficier des avantages acquis par l’action des autres… triste mentalité !!

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 11 H 57

    Alors là , c ‘ est pas mal , ça …Ca tourne à l ‘ affrontement séronet contre je ne sais qui ( je ne connais pas spécialement ces sites ni les braves gens qui les fréquentent …)

    Bref …hors sujet !

    Faudrait quand même faire comprendre à certaines personnes que TOUT n ‘ est pas forcément lié aux questions touchant au VIH . Parce que depuis quelque temps , il en est qui donne cette impression …

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 11 H 57

     » donnent « 

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 12 H 03

    ding dong, ding dong, ding dong, fait ma boite hotmail me disant que j’ai un message de Yagg

    N’en déplaise à mon homme je souligne le grand esprit de débat et d’ouverture de phil86 : « si vous n’êtes pas solidaire, vous n’avez rien à faire ici et ne pouvez faire qu’une chose : vous taire… » Eh bien non, je ne me tais pas. Il faut signer une charte de solidarité qui englobe toutes les revendications des associations LGBTQI pour écrire ici ? Quelle tolérance, quelle ouverture ! Merci pour cette belle leçon de dialogue. Vous n’avez que le mot respect et liberté à la bouche et vous fermez celle des autres. Mon cher Phil tandis vous étiez au séminaire je travaillais avec mon homme de l’époque, alors au SNEG, pour réclamer le droit au capote et au gel dans les backroom, quand vous en sortiez j’allais au réunion d’AIDES Paris et à Tibériade : ne venez pas me donner de leçon de militantisme. Je ne suis pas d’accord avec vous. J’en ai le droit, et le droit de le dire.

    Curieux tout de même que dès que l’on ose prononcer des opinions contraires, l’on suspecte le « complot », le « jeu de rôle ». Gay, je le suis, catho je le suis et mes opinions sont partagées par de nombreux gays qui ne s’expriment pas parce qu’ils s’en foutent. Le débat est sérieux en effet cher grr, mais il semblerait que les interventions ne soient prises au sérieux uniquement lorsque l’on pense comme vous. Sinon c’est un jeu de rôle. Etrange.

    @winnie l’ourson pas gentil, je réponds que je ne fréquente surtout pas Saint Merry et encore moins David et Jonathan. Je suis un pauvre pd normal, je vais dans une pauvre paroisse normale. Cela me paraît plus militant que les ghettos gay ou catho, ou les deux à la fois.

    J’aurais passé ma vie à faire des coming out : comme gay il y a 20 ans et comme catho aujourd’hui. Amusant.

    Je note juste qu’arrivé à mon âge je suis plus rejeté et interdit de parole comme catho par les gays que comme gay par les cathos.
    Mais je reste les deux et défendrait le droit au respect des personnes pour des deux. Paisiblement.

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 12 H 06

    My « two cents » sur la solidarité et de ce que j’en perçois…

    Je ne suis personnellement pas membre d’association, pas vraiment militant non plus jusqu’ici (je decouvre ce pan de la communauté avec Yagg justement) donc je peux sans doute passer a coté de certaines realités.

    Sur les associations qui s’expriment « au nom des homosexuels », moi ce que j’en vois et ce que j’en comprends, c’est qu’elles s’expriment au nom des homosexuels qui revendiquent une egalité de droits, qui considerent que l’homophobie doit etre combattue dans les actes et dans sa construction sociale.
    J’ai ete longtemps partisan du « respect » des heteros, de ne pas choquer etc, de l’inutilite du mariage pour les homosexuels, bref les classiques de l’homophobie interiorisee sous couvert de « respect » de l’autre.

    Qu’a cette epoque ces associations ne parlent pas en mon nom, ca me semble normal. Par contre il faudrait etre aveugle pour ne pas voir que dans ma vie quotidienne j’ai beneficié de leurs actions.

    Quant a la solidarité entre homosexuel(le)s, que l’orientation sexuelle soit un ciment un peu leger pour justifier une communauté c’est une chose, mais bon l’homophobie et ses effets c’est pas une vue de l’esprit.

    Pour moi la base de la solidarité elle est la, meme si aujourd’hui dans ma vie quotidienne je ne subis pas d’homophobie demesurée, est ce que je peux pour autant nier les situations d’exclusion, d’inegalité, de harcelement et d’usure morale que d’autres subissent.

    Pendant encore combien de temps on continuera a fabriquer des ados suicidaires, des parents qui foutent leur gamin dehors, des adultes qui vivent dans la haine d’eux memes ou des formes differentes d’homosexualité que la leur, des gens qui se reveillent a 50 ans apres avoir vecu leur vie entre parentheses…
    Je sais pas, moi, j’me sens assez solidaire des homos, lesbiennes, bi et trans parce que c’est cette souffrance la qui nous est commune, bien plus que le fait d’aimer les filles a meches ou les marins a casquette…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 12 H 08

    excusez-moi benoist mais quand un groupe social est discriminé, soit ses membres sont tous solidaires et luttent ensemble pour sortir de la discrimination, soit ceux qui ne sont pas solidaires se font alors discrets et ne viennent pas mettre des bâtons dans les roues des autres… désolé, mais nous ne serons pas copains vous et moi si vous continuez avec votre discours à deux balles… vous n’êtes pas solidaire du combat des LGBT contre l’homophobie et les discriminations c’est votre liberté et votre choix, mais alors soyez au moins cohérent et ne venez pas critiquer ceux qui se mobilisent et vous exprimer sur le sujet puisque vous vous en excluez vous même…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 12 H 10

    « Merci pour cette belle leçon de dialogue. Vous n’avez que le mot respect et liberté à la bouche et vous fermez celle des autres. Mon cher Phil tandis vous étiez au séminaire je travaillais avec mon homme de l’époque, alors au SNEG, pour réclamer le droit au capote et au gel dans les backroom, quand vous en sortiez j’allais au réunion d’AIDES Paris et à Tibériade : ne venez pas me donner de leçon de militantisme. Je ne suis pas d’accord avec vous. J’en ai le droit, et le droit de le dire.  »

    eh bien je constate que vous avez abandonné votre militantisme et vous êtes complètement embourgeoisée, ma chère… j’ai fait le chemin inverse, ce qui ne me donne pas de raison de rougir je crois…

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 12 H 15

    Phil, tout cela n’est qu’un « jeu » destiné à attiser une flamewar… C’est du flaming pur et simple complété par du trolling multiphonique.

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 12 H 25

    Houla !  » trolling multiphonique  » …MDR !

    Je suis d’accord avec Raskolnikov sur la question de la solidarité entre LGBT …mais pas avec Phil86 , avec lequel il est de toute façon vain de débattre .

    Attention , faut s ‘ attendre à une nouvelle envolée lyrique de Grrr ! lol !

    Franchement …

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 12 H 28

    @ggrrr,

    FAUX! ARCHI FAUX!

    N’oubliez pas ici que les gens s’expriment!!!

    Y’en a ici qui ont sida et qui parle!

    y en ici qui sont sous xanax et qui parle!

    y en a ici qui ne troll pas, qui ne sont pas oisif et qui sont bien vivant! VIVANT!

    Alors, si vous cela vous amuse de jouer les bouffons de la république avec votre logo usurpé et prétentieux, faites ainsi, mais au soyez remis à votre place inutile d’arbite sans feuille et sans branche… Arf!

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 12 H 29

    @ Patrick: Pourtant on ne dit pas des choses tres differentes, le milieu associatif est representatif des personnes luttant pour des droits egaux et la lutte contre l’homophobie, et son action beneficie a tous.
    Quant a la « censure » de ceux qui ne seraient pas d’accord avec le militantisme gay, ce fil de commentaires suffit a demontrer le contraire il me semble.

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 12 H 30

    Par ailleurs , j ‘ aimerais rappeler la chose suivante aux modérateurs ( on ne sait jamais , une petite piqûre de rappel peut parfois s ‘ avérer utile ) : Lorsqu ‘ une personne est mise en cause sur un site , les responsables de ce site SONT LEGALEMENT TENUS de lui accorder un droit de réponse .

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 12 H 30

    Je vous laisse à vos petits jeux entre »ami » sans -s. Dommage qu’on en oublie le billet excellent de Christophe Martet.

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 12 H 33

    @ Raskolnikov : Vous n ‘ êtes pas au courant de tout ce qui s ‘ est passé sur ce site …Et le milieu associatif n ‘ est nullement représentatif – et c ‘ est là un fait – de l ‘ ensemble de la  » communauté  » LGBT . Hélas !

     
  • Par Patrick 18 mai 2010 - 12 H 35

    @ Grrr : contrairement à vous , je ne fais pas dans la digression , moi . Je ne vois pas ce que séronet – un exemple parmi d ‘ autres – vient faire dans toute cette histoire !

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 12 H 38

    Mais les administrateurs du site Seronet eux savent ce qu’ils ont à faire du blog dans lequel on les diffame en les incriminant dans un suicide bien réel lui.

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 12 H 44

    @ G3r vous écrivez :
    1- « Cela évoque pour moi un pseudo débat que j’ai lu récemment sur un blog de la communauté mais qui date de début avril à propos de Seronet. »
    2-  » Tout cela me ferait bien rire si ce jeu de rôles ne venait pas perturber le sérieux du débat et si cela ne conduisait pas comme dans le blog cité à des propos diffamatoires – comme l’a justement souligné Christophe Martet à ce moment-là – où on accuse un site d’avoir conduit au suicide d’un membre. C’est du grand n’importe quoi ! »

    Il est à noter que dans ce blog que vous mentionnez, A AUCUN MOMENT il ne fut fait mention de suicide dont la cause serait à attribuer au site évoqué(Séronet) il suffit de relire le contenu du billet pour s’en persuader.
    En revanche un propos diffamatoire à l’égard d’un participant au débat qui suivit ce billet a été supprimé (j’ai pu le vérifier, car j’avais fait une copie du contenu intégral).
    Ce propos diffamatoire était signé du pseudo de « Maya ».
    Donc lorsque Christophe Martet écrivait :
     » Si un écrit va trop loin, est diffamant, insultant, blessant, il peut avoir des conséquences, y compris judiciaires. D’abord pour moi, en tant que directeur de la publication, si je n’ai pas fait mon boulot de modération justement. Alors, cette liberté, il faut que vous la défendiez aussi.Merci de votre attention.Christophe Martet. »
    cela s’adressait en fait à cette « Maya » dont les propos diffamatoires furent fort justement supprimés.

    Alors G3r vérifiez vos infos avant d’écrire n’importe quoi, au risque de tomber à votre tour dans la diffamation.

     
  • Par grrr 18 mai 2010 - 12 H 46

    L’ensemble du blog a été transmis à Seronet. Il n’y a aucun doute sur les propos tenus.

     
  • Par Christophe Martet 18 mai 2010 - 13 H 00
    Avatar de Christophe Martet

    @Toutes et tous
    Merci de respecter la charte de bonne conduite et de limiter autant que faire se peut vos commentaires aux questions posées par l’article.

     
  • Par Sther 18 mai 2010 - 13 H 43

    Pour répondre à Benoist qui écrit  » L’Eglise condamne les actes dans la logique de la Bible mais ne condamne pas les personnes  » :

    Moi aussi je peux jouer au jeu de l’hypocrite. Si je crache sur l’Eglise en tant qu’institution, et sur la religion, mais que je rajoute, la bouche en coeur, qu’attention, je n’ai rien contre les catholiques en tant que personnes, vous goûtez la plaisanterie ?

    J’ai même des amis catholiques !

     
  • Par Bob 18 mai 2010 - 13 H 49

    Si la République était forte, les religions seraient secondaires. Mais la République est corrompue …

     
  • Par Locken 18 mai 2010 - 14 H 40

    Oui on ne peut que souscrire à l’article de Christophe
    M. et l’homophobie doit être combattue et donc dénoncée partout où elle se fait jour.
    Il se trouve que ma dénonciation de propos extrème -ment violents tenus par un groupe de personnes hétérosexuelles et séropositives sur le site dont G3r est le collaborateur actif m’ont valu mon bannissement du site dit « de solidarité » sus-mentionné.
    Les propos contre lesquels je m’insurgeais assimilaient de fait les homosexuels à Israêl tyranisant les palestiniens. La « séronaute » en question enfonça le couteau en assénant que les homosexuels avaient pris trop de place dans la société en revendiquant leurs droits légitimes et qu’ils convenait de les remettre à leur place (les placards je suppose !) et de les combattre comme on se devait de combattre Israël.
    Mon indignation exprimée à lire de tels propos me valut une volée de bois vert de la part de l’administrateur de la tribulle où ils avaient été publiés et mon éviction.
    Ceci pour attester que l’homophobie conquérante existe bien chez nombre d’hétéros qui ne supportent pas que les « pédés » osent revendiquer les mêmes droits que les « procréateurs ».En voulant se marier comme tout le monde et adopter des enfants s’ils en ont envie et sont capables d’assumer cette noble tache.

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 14 H 51

    La chère bourgeoise que je suis devenue, dixit Phil, ne se reconnaît ni dans certaines revendications LGBTQI ni dans les attaques diffamatoires des personnes membres de l’Eglise catholique.
    Mon militantisme ne s’est pas arrêté : il ne vous suit pas dans certaines revendications. C’est mon droit.

    Mon cher Ster, c’est exactement le contraire que vous faites et certains membres de la « communauté ». Et c’est bien ce que je vous reproche. Et vous avez le droit dans ce pays, preuve en sont les nombreux billets lus ici et là, de cracher ET sur l’institution ET sur les personnes. Désolé, je ne mange pas de ce pain là.
    Toute personne est respectable et doit être respectée : catholique ou homosexuel, ou trans, ou bi, ou Pape, ou les 5 lol.

    Je rappelle juste qu’à l’origine mon post disait que :
    1/ certains gays militants ne sont pas pour le mariage gay et l’homoparentalité (moi en l’occurence, et tant d’autres)
    2/ il est scandaleux d’insulter des personnes en raison de leurs convictions, foi ou orientations sexuelles (et l’Eglise le dit aussi)
    3/ je dénie le droit aux associations de me représenter comme gay parce que je ne suis pas d’accord avec elles sur certains points et il serait bon qu’elles l’intègrent et le reconnaissent.
    4/ Les responsables catholiques sont plus respectueux dans leurs paroles et leurs actes des personnes homosexuelles que ne le sont certains membres de la « communauté LGBTQI » des responsables catholiques. Simplement, contrairement à certains, je pense qu’ils ont l’esprit plus large et ne font pas un procès en diffamation tous les matins dès qu’on leur tape dessus. Il y aurait pourtant matière.
    5/ Il y a des excités homophobes chez les cathos que je condamne tout autant et que la hiérarchie catholique condamne aussi. (Cf. le dernier kiss in place Saint Michel.)

    Je pense enfin que tout cela à trait à l’article et n’est donc pas hors sujet.
    Je pense avoir été respecteux de tous, même de ceux qui voudraient que je me taise.
    Je pense que j’ai – par mon histoire, ma vie affective et mes convictions – autant le droit de m’exprimer que quiconque ici.

    Si tel n’est pas le cas pour les trois derniers points, que les modateurs de Yagg m’en informent : j’en prendrai acte.

     
  • Par helene 18 mai 2010 - 14 H 55

    J’ai été au cathéchisme et ça m’a laissé une grande
    révolte contre ma religion. C’était la fin de la guerre d’Algérie et le prêtre nous faisait l’apologie de la torture contre les algériens et ceux qui les soutenait, j’ai appris plus tard que c’était à la demande de l’archevéché qui suivait une invite de l’armée française.
    Cette violence je l’ai vécu dans le blasphême, j’ai chié et pissé dans des confessionaux, j’ai baisé dans des églises etc…
    Je ne le ferai plus. Omar Khayyam a dit « ma religion c’est l’indifférence à la religion ». Je trouve que dans cette hostilité il y a avait encore
    trop de religiosité. Ca ne me dérange pas qu’un ami croie…c’est de savoureuses discussions en perspective.
    Ce qu’il faut dire c’est qu’entre une dizaine de trans de gouines et de pédés qui s’embrassent et des
    petits violents qui viennent les frapper en faisant des saluts nazis je fais la différence. Notre dame est en partie entretenu avec l’argent de nos impots, comme la place Jean paul l’anti capote, il y a une différence.
    C’est bien de ne pas désirer adopter des enfants (moi non plus) mais seront-ils mieux traité dans une institution religieuse avec des prêtres refoulés et violents?

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 15 H 19

    j’aimerais que Benoist m’explique en quoi la situation des gays s’améliorera s’ils retournent au placard, continuent à être insultés et agressés, et voient leurs droits les plus élémentaires toujours déniés par l’Etat… je suis très curieux de connaitre son argumentation…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 15 H 21

    en fait lui n’est pas pour le mariage gay et l’adoption par les homos, donc il s’arroge le droit d’interdire aux autres gays d’y accéder ***si tel est leur désir***

    c’est quand même un peu fort de café…

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 15 H 42

    @phil : je crains que vous n’ayez du mal à penser ou à lire.

    Où avez-vous lu que je m’arroge le droit d’interdire ? Je dis que je ne suis pas pour. En ai-je le droit ? oui, non ? Répondez-moi …

    Où avez-vous lu que je désire que les homos soient dans des placards ? Citez-moi …

    Où avez-vous lus que je désire que les homos soient agressés et insultés ? Citez-moi …

    En revanche je considère que le mariage – hétérosexuel monogame et juridiquement contractuel -stipule une série de devoirs et de droits nécessaires, en particulier pour l’éducation des enfants, et constitue donc la structure fondamentale de la société, lequel ne doit pas être accordé identiquement aux homosexuels. ça, oui, clairement.
    Tant que la loi dispose contradictoirement j’ai le droit d’être contre. Ensuite, si la loi passe, je me plierai aux lois de la République et en reconnaîtrai la valeur juridique. Pour l’instant, nous en débattons. Enfin nous essayons d’en débattre.

    Mais je ne me marierai pas ni n’adopterai, de même que je ne suis pas pacsé.

    Vous me parlez de liberté individuelle, je vous parle de bien commun et de projet de société. Je suis bien plus attaché au bien commun qu’aux revendications de liberté individuelle d’une minorité, la communauté LGBTQI en l’occurence.

    C’est peut-être cela aussi être républicain. J’en paye le prix chaque année avec mes impôts de célibataire.

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 15 H 57

    Benoist:
    Vous voyez dans les luttes LGBT une revendication de liberte individuelle, en l’opposant au bien commun et a un projet de societe republicain.

    Je trouve reducteur et un peu simpliste de resumer cela a une revendication « clienteliste », ou communautariste, quand il est question d’une lutte contre la discrimination (qu’elle que soit la minorité concernée).
    Ce qui ne me semble pas contradictoire avec un projet de societe soucieux du bien commun et republicain.

    Personnellement j’aurais plutot tendance a regretter que les minorités discriminées soient les seules a mener ce combat.

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 16 H 04

    @Benoist,

    « Je suis bien plus attaché au bien commun qu’aux revendications de liberté individuelle d’une minorité… »

    Euh! Si c’est si vrai que cela, alors, juste une question:

    pourquoi avez-vous commencé votre premier commentaire en témoignant de votre vie au sein de l’église catholique en précisant que vous êtiez le « pd » (sic) des lieux avec « votre homme » (sic), alors que ce billet est porté sur l’homophobie et le gouvernement?

    Deuxième question pour boucler la boucle:

    Si votre « militantisme ne s’est pas arrêté » (sic), alors, quand pensez-vous que votre foi chrétienne va t-elle commencer à s’exprimer à travers les valeurs de l’Evangile?

    Je me permets de tels propos, parce que visiblement, je ne vois pas très bien ce que vous apportez à la conversation saccadée, à part prendre un ton effarouché contre phil86 qui pourrait vous en apprendre un peu plus sur ses motivations si vous cliquiez sur son pseudo…

    Faites-le et réfléchissez un peu. merci.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 16 H 06

    « Par ailleurs, je suis contre l’adoption par des couples gays et contre le mariage gay. »

    voila, Benoist, ce que vous écriviez : il va sans dire que vous êtes non seulement contre l’accès à ses droits pour vous même (sans que l’on comprenne pourquoi, car ce n’est pas parce que vous y aurez accès que vous serez contraint d’y accéder) mais aussi pour les autres, car vous estimez que cela va contre le bien commun ; permettez-moi de vous contredire : cela ne va nullement contre le bien commun, car accorder des droits aux uns n’en retire aucun aux autres, un progrès pour une partie de la population, n’est pas une régression pour le reste de la population…

    le bien commun c’est justement l’accès accordé à TOUS les citoyens à leurs droits fondamentaux, dont le mariage et la parentalité font partie ; après à chacun de se déterminer mais vos propos sont clairement en faveur du maintien de la discrimination que subisse toujours les homos et lesbiennes…

    personne ne vous obligera rien, mais n’empêchez pas les autres de revendiquer leurs droits et de se les voir accorder…

    ici, c’est vous qui faites preuve de fermeture et de d’esprit et de régression…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 16 H 09

    “Par ailleurs, je suis contre l’adoption par des couples gays et contre le mariage gay.”

    voila, Benoist, ce que vous écriviez : il va sans dire que vous êtes non seulement contre l’accès à ses droits pour vous même (sans que l’on comprenne pourquoi, car ce n’est pas parce que vous y aurez accès que vous serez contraint d’y accéder) mais aussi pour les autres, car vous estimez que cela va contre le bien commun ; permettez-moi de vous contredire : cela ne va nullement contre le bien commun, car accorder des droits aux uns n’en retire aucun aux autres, un progrès pour une partie de la population, n’est pas une régression pour le reste de la population…

    le bien commun c’est justement l’accès accordé à TOUS les citoyens à leurs droits fondamentaux, dont le mariage et la parentalité font partie ; après à chacun de se déterminer mais vos propos sont clairement en faveur du maintien de la discrimination que subissent toujours les homos et lesbiennes…

    personne ne vous obligera rien, mais n’empêchez pas les autres de revendiquer leurs droits et de se les voir accorder…

    ici, c’est vous qui faites preuve de fermeture d’esprit et de régression…

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 17 H 17

    « personne ne vous obligera rien, mais n’empêchez pas les autres de revendiquer leurs droits et de se les voir accorder… »

    phil, pourriez vous juste être honnête ? Est-ce que j’empêche qui que ce soit ici ? Est-ce que je vais « casser du pd » lors des kiss in ? Non. Je dis que je ne suis pas pour. Mais vous le lisez pas et serinez toujours la même rengaine … D’une certaine façon continuez ainsi, vous vous disqualifiez de plus en plus et n’obtiendrez pas ce que vous réclamez.

    Par ailleurs un enfant n’est pas un objet de droit, mais un sujet de droit. C’est le fond de la question.

    @winnie : je vous trouve bien téméraire d’isoler un passage de tout un ensemble et de me juger sur mon militantisme ou sur ma foi chrétienne.

    Je ne me suis pas permis d’attaques personnelles contre quiconque au long des posts. De quel droit le ferai-je ? Mais certains, dont vous, ne s’en privent pas.
    CQFD : voilà le sujet initial du post, à savoir que le rejet et la calomnie ne sont pas forcément où l’on croit qu’ils demeurent et que les revendications LGBTQI ne sont pas partagées par tous.

    Je vous laisse revendiquer vos prétendus droits, je militerai contre et je voterai contre.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 17 H 28

    benoist vous êtes libre de penser et dire ce que vous voulez et moi libre de vous contredire, je note d’ailleurs que vous n’avez rien trouvé pour contrer mes arguments…

    vous militez contre nous, comme vous le dites si bien : vous êtes donc dans le camp qui combat nos revendications, voila qui a au moins le mérite d’être clair !

    il y a quelque chose de malsain dans votre attitude hypocrite…

     
  • Par Sther 18 mai 2010 - 18 H 13

    @Benoist :

    « Mon cher Ster, c’est exactement le contraire que vous faites … »

    Sauf que c’est totalement gratuit comme affirmation. Moi je suis méchant, vous vous êtes le gentil.

    Alors primo, je n’ai aucunement l’intention ni le devoir de respecter ceux qui me méprisent, secundo, l’homophobie de l’Eglise n’est pas qu’un concept philosophique en opposition à un « comportement » : ce sont bien des individus qui se suicident ou qui se font tabasser, ou qui perdent leur emploi.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 18 H 30

    « Est-ce que j’empêche qui que ce soit ici ?  »

    ben oui benoist puisque vous prétendez empêcher que les gays se marient et élèvent des enfants en toute reconnaissance :

    « Je vous laisse revendiquer vos prétendus droits, je militerai contre et je voterai contre. »

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 18 H 35

    @phil : « vous militez contre nous »

    Contre vous qui ? Les gays ? Je le suis, je vous le rappelle.

    Ce n’est pas contre des personnes que je milite, sur quel ton faudra-t-il vous le dire ?
    Je suis contre des droits revendiqués qui me paraissent mauvais pour la société et contre des propos injurieux envers certaines personnes tenus par des membres de « la communauté ». Sujet de l’article.

    Je n’ai rien à trouver pour vos arguments car j’ai déjà répondu. Mais vous n’avez pas compris, ou voulu comprendre. Tant pis.

    Votre problème est cette incapacité à imaginer qu’un gay ne puissse pas être d’accord avec vos revendications. Dommage, j’en connais pourtant des dizaines, en couple ou célibataires, jeunes ou vieux. J’en parlais pas plus tard que le week-end dernier dans quelques bars du Marais. Beaucoup de jeunes se foutent éperdument de vos revendications et trouvent vos actions ridicules. Vous allez les clouer au piloris ceux-là ?

    hypocrite : qui n’est pas sincère. J’ai plus de vertu ici à dire ce que je pense qu’à me taire et je me trouve plus sincère et cohérent dans ma vie quotidienne que beaucoup de censeurs. Ravalez votre haine deux minutes. Je ne vous ai jamais insulté.

    @Ster : vous avez été personnellement méprisé par un prêtre qui vous a traité de sale pd ? Vous vous êtes fait tabasser par un évêque à coup de crosse ? Vous étiez garde-suisse et le Pape vous a viré ? Le catéchisme que vous lisez tous les soirs à la chandelle vous donne des désirs de suicide ? Arrêtez vos fantasmes … ou alors portez plainte. ça marche vous savez. Je connais d’excellents avocats.

    Dans un état de droit on doit respecter l’autre, même et surtout peut-être si l’autre ne vous respecte pas. Mais vous êtes peut-être encore pour la peine de mort : oeil pour oeil, dent pour dent. Joli contrat social que vous nous proposez là.

     
  • Par nico 18 mai 2010 - 18 H 38

    Complètement délirant…

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 18 H 44

    benoist vous êtes très agressif depuis le début et je maintiens ce que j’ai dit vous concernant, m’appuyant sur VOS déclarations : vous êtes contre les revendications LGBT visant à accorder les mêmes droits aux LGBT que ceux qui sont depuis toujours accordés aux hétéros… je prends acte de votre opposition à ces revendication et de votre positionnement de fait dans le camp homophobe, à vous d’assumer… oui, vous êtes hypocrite car vous prétendez vivre et faire vivre les autres gays dans le placard, en dehors de toute reconnaissance citoyenne…

     
  • Par Raskolnikov 18 mai 2010 - 18 H 59

    On peut militer « contre » les gays en etant un soi meme, tout comme on peut effectivement lutter contre l’egalité de droits alors qu’on est gay soi meme.
    Ca n’est une surprise pour personne, contrairement a ce que vous ecrivez. Ca s’appelle de l’homophobie interiorisée, et ce n’est pas nouveau…

     
  • Par Benoist 18 mai 2010 - 19 H 00

    Si je vous suis bien, quand on n’est pas d’accord avec ces revendications-là on est homophobe ?

    Tous les militants qui oeuvraient pour le PACS dans les années 90 étaient par conséquent homophobes puisqu’ils proclamaient à corps et à cris qu’ils étaient contre l’homoparentalité et l’adoption par des couples gays.

    C’est du délire.

    Bonne soirée.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 19 H 08

    euh oui Benoist si on est contre l’égalité des droits citoyens entre homos et hétéros, on se fait complice des homophobes, c’est de l’homophobie intériorisée comme vous le dit l’un des intervenants ; je ne vois pas comment on peut prétendre défendre les gays si on milite contre l’égalité citoyenne (notez que personne ne sera jamais obligé de se marier ni d’élever des enfants !! alors que vous vous prétendez l’interdire à tous les homos, excusez-moi mais là vous dépassez les bornes)

     
  • Par Pas d'accord 18 mai 2010 - 19 H 29

    @ Christophe :
    Sur Benoit 16 et la lutte contre la pédophilie:
    http://www.lavie.fr/hebdo/2010/3376/l-incroyable-saga-de-marcial-maciel-le-padre-qui-bernait-les-papes-11-05-2010-6304_127.php

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 19 H 40

    @Benoist,

    Oui,je suis assez téméraire, et non, je ne vous juge pas, je vous constate en vous lisant…

    Eh oui, que voulez-vous, il paraît que la réalité est toujours faite de nuances et de subtilités… 8-)

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 19 H 55

    Eh bien, moi, je te le dis phil86, si refuser la connerie des demandeurs d’égalité entre homos et hétéros, c’est de l’homophobie, alors d’accord, j’assume pleinement et sans regret de dénoncer cette connerie au risque d’être jugée et MAL jugée.

    Pourquoi accepterais-je? Tout simplement parce que jugement n’a aucun fondement et donc aucune valeur! C’est aussi simple que Bonjour!

    Et s’il paraît que je suis une homphobe intériorisée parce que je refuse le concept social du lobby gay par une espèce de pensée unique qui consiste à rassembler quiconque n’est pas d’accord et/ou ne respecte pas le sens de la vie humaine, eh bien, si on ne m’en donne plus le choix, je l’assume et veux l’assumer pleinement.

    Faire des choix et vivre pleinement sa vie terrestre apporte la liberté que tout individu a le besoin et envie de connaître.

    Nul question de considérations dans ce raisonnement simple autour des droits et des devoirs dans cette histoire d’homme et d’être humain.

    En attendant, la vie est courte donc, faites ce que bon vous semble dans votre conscience et dans votre coeur.

    Si vous ressentez le besoin de traficoter des trucs sur le dos des institutions pour vous sentir exister en vous auto-identifiant et auto-proclamant lgbt homosexuel, je pense personnellement que c’est votre problème le plus intime.

    En attendant, chacun doit pouvoir trouver sa place dans son propre pays, et cela sans avoir à s’étaler comme on le voit souvent sur Internet.

     
  • Par Pas d'accord 18 mai 2010 - 20 H 02

    @ Benoist. Merci pour votre intervention et respect pour votre parcours, dans toute ses étapes.
    Pourtant il y a un point avec lequel je suis en désaccord avec vous. Vos écrivez:
    « En revanche je considère que le mariage – hétérosexuel monogame et juridiquement contractuel -stipule une série de devoirs et de droits nécessaires » – en quoi cette série de droits et de devoirs ne pourrait pas s’appliquer à un couple homosexuel monogame? Pourquoi estimer qu’un couple homosexuel devrait à priori faire ses preuves de son sens des responsabilités devant le mariage, alors qu’un couple hétéro n’en aurait pas besoin? Quant aux parcours d’adoption, ils sont de toute façon très difficiles et sélectifs (pour les hétéros aussi), donc un couple sélectionné à la fin de ce parcours, qu’il soit homo et hétéro, aura toutes les chances de présenter les conditions nécessaires à l’épanouissement d’un enfant…

     
  • Par Pas d'accord 18 mai 2010 - 20 H 11

    @ g3r alias Ethan
    Euh… vous avez écouté ce que dit ce sympathique orthodoxe? Je ne suis pas super-forte en anglais, mais il me semble qu’il dit qu’il ne faut pas rejeter les juifs gays parce que qu’il ne faut pas rejeter les juifs malades, et que malgré son péché, un juif gay reste un juif.

    C’est ça le modèle de tolérance religieuse que vous prônez? J’ai du mal à suivre là.

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 20 H 15

    euh winnie en quoi demander à ce que les homos soient traités à égalité avec les hétéros c’est de la « connerie » ???? c’est assez surprenant comme point de vue… je pars du principe que dans un état de droit tous les citoyens sont traités sur un pied d’égalités quant à leurs droits et avantages ainsi qu’à leurs devoirs afférents… refuser cette égalité c’est déjà ne plus être dans un état de droit aussi accompli qu’il puisse l’être…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 20 H 28

    Désolée phil86, ce sont des choses qui ne s’expliquent pas mais qui se comprennent dans l’expérience de la vie propre à chacun.

    Comme je vous l’ai dit, la vie est courte, vivez en conscience et en vérité avec vous-même et les autres et pour le reste, comprendre ce qui est à comprendre devient un jeu d’enfant.

    Cordialement,

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 20 H 39

    bon bref, winnie, vos messages ne tiennent donc pas debout puisque vous êtes dans l’incapacité d’expliquer votre point de vue…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 20 H 41

    Oui, ça doit être cela puisque vous le dites!

     
  • Par Phil86 18 mai 2010 - 20 H 43

    le vin de messe ne vous réussit pas, mdr…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 18 mai 2010 - 20 H 58

    C’est bien, gardez l’humour, c’est une bonne chose!

     
  • Par Sther 18 mai 2010 - 22 H 17

    @Benoist :

    Deux choses :
    -Vous pensez que traiter une personne de sale pd est plus grave que déclarer massivement que l’homosexualité est une déviance et contre-nature ?
    Parce que le pape n’a pas tabassé de ses mains un homo il n’est en rien responsable de l’homophobie qu’il engendre par son discours ? La notion de « responsabilité » vous parle-t-elle ?

    -Vous pensez que je dois me limiter à ce que je subis personnellement ? Vous êtes catholique, j’imagine que vous devez connaître le mot « compassion ». Je vous fais un petit copier-coller de wikipédia : « La compassion est le sentiment par lequel on est porté à percevoir ou ressentir la souffrance des autres, et poussé à y remédier. »

     
  • Par LGBT 18 mai 2010 - 22 H 30

    L’homosexualité n’est plus une maladie mentale depuis qu’un certain 17 mai on l’a retirée de la liste des dites maladies. Toutefois, cela n’exclut pas que des homosexuels soient atteints d’affections mentales comme on peut le constater au quotidien. Même sur Yagg ? Quoi qu’il en soit, même si c’est le cas, il faut apporter les soins nécessaires à ces malades qui ignorent bien souvent qu’ils le sont et non pas les exclure. Toute la difficulté réside alors dans leur volonté d’accepter cette prise en charge. Il ne faut pas substituer une phobie à une autre. Il ne faut pas non plus conforter dans son délire quelqu’un qui souffre d’une telle affection.

     
  • Par ethan 18 mai 2010 - 23 H 36

    La journée de l’homophobie, le 17 mai, correspond à un certain jour où on a retiré l’homosexualité de la liste des maladies mentales sans que cela n’exclut que des homosexuels souffrent eux-mêmes d’une pathologie mentale. Comme tous les anniversaires, cette journée peut paraître à certains bien futile quand on examine le chemin à parcourir dans bien des pays pour parvenir à une égalité homos/hétéros, c’est-à-dire pour parvenir à cette situation où nous ne serons plus considérés comme des citoyens de seconde zone, ce que nous sommes encore en France, plus encore dans bien des villages que dans des grandes villes, dans des quartiers de « téci » que dans le Marais. Encore qu’il ne soit pas exclu de se faire sauvagement agressé dans une ville importante de France comme ce jeune professeur agressé l’an dernier à Rouen et toujours hospitalisé ou ces couples dans le Marais encore récemment.

    Comme toute journée de commémoration, la Journée contre l’Homophobie peut laisser parfois un sentiment amer. Oui mais… le reste de l’année ? Toute l’année, les militants LGBT se mobilisent partout en France. Ils ont leur vie, leurs amours, leurs difficultés… Ils sont bénévoles et peu nombreux. Ils consacrent du temps à cette cause. On peut les railler comme cela semble même devenu récurrent sur yagg. Ils ont les reins solides. Ils continuent pourtant commme des charbonniers car ils savent aussi que le calendrier des commémorations avec en point d’orgue les LGBT pride permettra à celles/ceux qui sont isolés dans leur village, dans leur famille, dans leur collège, dans leur travail, parmi leurs proches, adolescents, jeunes ou moins jeunes… de savoir qu’ils ne sont pas seuls au monde, que d’autres ont vécu ce qu’ils vivent, qu’eux-mêmes pourront vivre leur orientation, que c’est possible… Oui, vous pouvez aussi ! Yes we can !

    Si militer dans une association LGBT et ces journées symboliques peuvent simplement permettre à celle/celui qui s’interroge de se dire que c’est possible de vivre son orientation sexuelle et que cela le dissuade d’en venir à renoncer à vivre une vie comme ça, souvent dramatiquement, alors oui, des journées de commémoration comme la Journée internationale contre l »homophobie ont du sens ou alors c’est que la vie elle-même n’a plus de sens.

     
  • Par Raskolnikov 19 mai 2010 - 0 H 18

    @ Winnie:

    L’homophobie interiorisee c’est de faire le vecteur (parfois a son insu) de l’homophobie sociale ou environnementale dans laquelle on a grandi.
    Je ne pense pas que beaucoup d’homosexuel(le)s y echappent, et en tous cas je ne m’en exclus pas.
    Pour moi ce n’est pas un gros mot, mais une triste realité, dans laquelle nous sommes a la fois bourreaux et victimes.
    Ce n’est, a mes yeux en tous cas, certainement pas une insulte.

     
  • Par Benoist 19 mai 2010 - 1 H 13

    et ben ça s’exite pendant que je dîne tranquillement avec mon homme.

    « homophobie intériorisée » quelle connerie !
    L’homophobie, c’est le rejet (physique ou verbal) de la personne homosexuelle parce qu’elle est homosexuelle. Ce n’est pas le fait de dire que le mariage est une structure juridique de la société qui n’est pas fait pour les homos ou qu’ils ont le droit de se fabriquer un gamin avec leur copine lesbienne ou une mère porteuse ou le voisin d’en face.

    Mais si vous le pensez, tant pis. Alors oui, je suis homophobe en suivant votre définition.

    C’est tout de même cool de se faire traiter d’homophobe à 44 ans après avoir éclusé tous les bars et toutes les boites gays de Paris depuis 1985, de m’être fait s**** dans les chiottes de boîtes pour lesbiennes et d’avoir milité au SNEG. J’ai hâte qu’on me fasse un procès pour propos homophobes : ça promet d’être drôle.

    Comme me le disait un pote, ancien membre actif des UEEH (puisqu’il semble qu’il faille livrer des titres de noblesse militantiste) : « je ne suis pas homophobe, je suis juste devenu gayphobe ». Je le rejoins assez dans son jugement.

    Continuez vos kiss-in provocateurs et vos invasions de cathédrale. Couvrez-vous de ridicule si cela vous amuse. Vous n’empêcherez pas le suicide d’adolescents gay ou les insultes homophobes, vous ne ferez que les renforcer. Et c’est ça qui me peine le plus.

     
  • Par Raskolnikov 19 mai 2010 - 2 H 05

    @ Benoist

    Par ce que le rejet physique ou verbal, et la discrimination vecue au quotidien, n’ont aucun effet sur leurs victimes?
    L’homophobie interiorisée ca n’est rien d’autre que le rejet de soi, phenomene bien connu des populations discriminées, et dont la conséquence la plus courante est de légitimer les discriminations qu’elles subissent.

    Encore une fois je ne m’exclus pas de ce phénomène, et je crois que bien peu peuvent le faire complètement en l’état actuel des choses.
    Il n’y a donc ni volonté de stigmatiser, ni jugement de valeur de ma part, ici.

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 10 H 05

    @rasko,

    Moi, je ne pas raisonner en victime, en bourreau, à son insu et dans la tristesse. J’en ai plutôt marre de toutes ces conneries assommantes qui consistent à s’enfermer ou enfermer qui le veut bien dans des mécanismes stéréotypés psychiquement destructeurs et assez coûteux pour la sécu.

    L’homophobie intériorisée n’a pas de définition immuable puisqu’elle est vécue ou ressentie comme telle de manière très variable. Par contre, un de ses critères c’est qu’elle est insidieuse et dangereuse.

    D’autre part, les termes tels que homophobie, homophobie intériorisée restent très subjectifs dans leurs définitions, parce qu’ils ne sont pas la source scientifique d’une vérité mathématique absolue.

    Pour les uns (comme vous peut-être), l’homophobie est une triste réalié, mais pour les autres (comme moi), c’est un constat énervant discriminatoire.

    Voyez que les points divergent, mais que l’incompréhension et l »intolérance demeurent.

    Cordialement,

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 10 H 13

    « Continuez vos kiss-in provocateurs et vos invasions de cathédrale.  »

    benoist ce qui est excessif est insignifiant : un kiss-in n’a rien de « provocateur » c’est juste une manifestation PACIFIQUE de revendication d’une égalité sociale légitime… quant à « l’invasion de cathédrale » je ne répondrai pas tellement cette assertion est ridicule et fausse

    quand on s’exclut soi-même d’un collectif, il ne faut pas s’étonner d’être ensuite exclu par ce même collectif, ma chère…

     
  • Par luc 19 mai 2010 - 10 H 43

    phil86
    Absolument pas provocateur, je suis allé à un kiss-in avec des amis hétéros ce n’est pas pour cela qu’ils ont roulé des « pelles » aux homos. C’est aussi pour montrer que nous sommes des humains et que nous ne sommes pas obligés d’attendre le 31 décembre pour dire à quelqu’un (e) qu’on l’aime.

     
  • Par Raskolnikov 19 mai 2010 - 10 H 50

    @ Winnie,

    Je suis d’accord personne ne devrait avoir a « raisonner en victime ou en bourreau, a son insu ou dans la tristesse ».
    Mais faire un constat ne veut pas dire qu’on refuse de lutter contre, ou qu’il y n’y ait pas d’exceptions heureuses a ce constat. (et si vous en faites partie, vous m’en voyez le premier ravi)

    Pour la valeur subjective de l’homophobie interiorisée, je crois qu’elle vient effectivement de la perception differente suivant les individus de l’homophobie tout court.
    C’est dans ce sens que je faisais mention de « legitimisation » de discriminations manifestes, notion qui me parait plus objective.

    Quand a son cout en matiere de santé publique, il me semble effectivement bien reel, mais je ne pense pas qu’inverser les choses et l’imputer a une posture « victimisante », qui est par ailleurs un vieil argument adressé aux communautés discriminées, soit tres judicieux.

    Mais ce n’est sans doute pas le lieu ideal pour en parler, et ne fait effectivement qu’attiser les antagonismes alors que ce qui nous rassemble me parait bien plus important.

    Amicalement,
    Christophe

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 10 H 51

    oui, tout à fait, des hétéros y participent, je ne vois donc pas en quoi ce serait « provocateur » de la part des homos et encore moins sectaire… les kiss-in ce n’est pas nouveau, ça existe depuis les années 80…

     
  • Par Benoist 19 mai 2010 - 12 H 40

    @phil86 : « quant à “l’invasion de cathédrale” je ne répondrai pas tellement cette assertion est ridicule et fausse »

    Je vous rappelle que vous avez perdu votre procès et 2001 € contre le recteur de la cathédrale suite à votre provocation lors du similacre de mariage lesbien dans Notre Dame de Paris et votre non-respect du droit français concernant les usagers affectataires des biens d’Etat suivant la loi de 1926. Vous contestez la valeur de ce jugement, ce qui n’est pas très cohérent pour quelqu’un qui réclame l’application et le respect des lois.

    Ne venez pas me donner de leçons de droit, vous allez perdre … une fois de plus.

    Vous vous drapez dans la gentillesse de l’amour face aux méchants. Je ne crois pas que des cathos soient venir envahir le Dépôt pour y célébrer une messe. Où est la violence, on se le demande une fois de plus.

    Mais bon je ne me suis jamais senti à l’aise avec Act Up et ça ne va pas changer aujourd’hui. Vous creusez le fond homophobique de notre société par, je le répète, vos provocations et vos actions outrancières. Pour être respecté par les autres, il faut commencer par respecter les autres.

    Quant à votre collectif, je ne me sens pas du tout obligé n’y de m’en exlure ni de vouloir m’y inclure. Il ne représente qu’une sous-minorité de la population et de la population LGBTQI. (et n’oubliez pas le QI quand vous écrivez, même si ces deux lettres vous posent des problèmes.)

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 12 H 42

    « Je vous rappelle que vous avez perdu votre procès et 2001 € contre le recteur de la cathédrale suite à votre provocation lors du similacre de mariage lesbien dans Notre Dame de Paris et votre non-respect du droit français concernant les usagers affectataires des biens d’Etat suivant la loi de 1926. »

    ???????????????????????

    de quoi vous me parlez et m’accusez ?? cela frise la diffamation et je demande à la rédaction de réagir à vos propos en les retirant

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 12 H 44

    vous commencez à nous les brouter menu avec votre agressivité, si vous ne soutenez pas les revendications des assos LGBT, que Yagg soutient, et qui sont représentatives des revendications d’une majorité d’homos et de lesbiennes, ayez la décence de ne pas venir ici semer la discorde !

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 14 H 00

    benoist j’aimerais savoir de quoi vous m’accusez, je n’ai jamais été condamné pour quoi que ce soit, certainement pas pour ce dont vous m’accusez dans votre message, je n’ai rien compris à votre message agressif et diffamatoire à mon égard

    pour le reste, que vous soyez pour ou contre le mariage et l’adoption en ce qui vous concerne, ça vous regarde (moi-même je ne souhaite pas particulièrement me marier), en revanche vous n’avez aucun droit de les interdire à ceux qui souhaitent y accéder, c’est une attitude parfaitement contraire aux principes de notre Etat de droit, qui doit permettre l’égalité entre tous les citoyens, égalité dont nous sommes encore bien loin…

     
  • Par Yannick Barbe 19 mai 2010 - 14 H 04
    Avatar de Yannick Barbe

    @ Phil86
    Il semble que Benoist dans son message s’adresse aux homos en général (voire à Act Up) et non à vous en particulier.
    Nous en profitons pour vous rappeler que les commentaires sont un espace de débat et non d’invectives personnelles. Merci de respecter cette liberté.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 14 H 10

    je crois yannick qu’en matière d’invectives, benoist décroche le pompon par son agressivité permanente et sa volonté d’imposer son point de vue à l’ensemble des LGBT en leur interdisant ce qui pour lui-même le dérange ; alors que par ailleurs personne ne veut le contraindre à quoi que ce soit… et s’il ne veut pas être mal compris qu’il s’exprime clairement au lieu de paraitre m’accuser de choses avec lesquelles je n’ai rien à voir ! je ne sais même pas de quoi il parle exactement avec son histoire de cathédrale envahie…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 14 H 17

    @ benoist :

    @phil86 : “quant à “l’invasion de cathédrale” je ne répondrai pas tellement cette assertion est ridicule et fausse”

    Je vous rappelle que vous avez perdu votre procès et 2001 € contre le recteur de la cathédrale suite à votre provocation lors du similacre de mariage lesbien dans Notre Dame de Paris et votre non-respect du droit français concernant les usagers affectataires des biens d’Etat suivant la loi de 1926. Vous contestez la valeur de ce jugement, ce qui n’est pas très cohérent pour quelqu’un qui réclame l’application et le respect des lois.

    Ne venez pas me donner de leçons de droit, vous allez perdre … une fois de plus.

    Vous vous drapez dans la gentillesse de l’amour face aux méchants. Je ne crois pas que des cathos soient venir envahir le Dépôt pour y célébrer une messe. Où est la violence, on se le demande une fois de plus.

    >> je n’ai rien compris à cette partie de votre message qui semblait m’être adressée, pourriez-vous expliquer de quoi vous parlez exactement ?

    Mais bon je ne me suis jamais senti à l’aise avec Act Up et ça ne va pas changer aujourd’hui. Vous creusez le fond homophobique de notre société par, je le répète, vos provocations et vos actions outrancières. Pour être respecté par les autres, il faut commencer par respecter les autres.

    >> ??? je ne vois pas ce qu’il y a d’outrancier à demander que les citoyens soient tous traités sur un pied d’égalité en se voyant accorder le droit de se marier si cela leur chante et d’élever des enfants en toute transparence et reconnaissance le cas échéant… et aussi de demander que les propos et actes homophobes soient combattus et réprimés…

    Quant à votre collectif, je ne me sens pas du tout obligé n’y de m’en exlure ni de vouloir m’y inclure. Il ne représente qu’une sous-minorité de la population et de la population LGBTQI. (et n’oubliez pas le QI quand vous écrivez, même si ces deux lettres vous posent des problèmes.)

    >> le collectif dont je parlais est la majorité des LGBT qui soutient l’accès à l’égalité des droits, vous vous en excluez libre à vous, mais ne venez pas nous empêcher de revendiquer l’accès plein et entier à nos droits citoyens… vous êtes dans l’abus de pouvoir permanent, remettez-vous en cause ; notez que personne ne cherche à vous contraindre à quoi que ce soit…

     
  • Par Benoist 19 mai 2010 - 14 H 30

    “quant à “l’invasion de cathédrale” je ne répondrai pas tellement cette assertion est ridicule et fausse”
    Vous ne voyez pas de quoi je parle mais vous prenez le temps de relever l’expression et le site d’Act Up figure en bonne place sur votre blog. (par ordre alphabétique, il est vrai)

    Quand je dis vous, je parle de l’association Act Up, puisque c’est elle en tant que personne morale qui a été condamnée. Merci à Yannick de l’avoir relevé. Mais peut-être ne vous sentez-vous pas « solidaire » du « collectif » et réprouviez cette invasion de la cathédrale Notre Dame par Act up, ce qui me réjouirait.

    Je note une fois de plus, ce doit faire la troisième fois, que vous me demandez de me taire et de partir, de ne pas m’exprimer, de ne pas dire que je pense et ce à quoi je crois.

    Je conclue là sur la preuve manifeste de votre intolérance, de votre non-respect des opinions contraires aux vôtres, et de votre mauvaise foi en proclamant à tort que je veux imposer mes idées. Je DIS mes idées, et cela devient à un déli d’opinion pour vous. Dommage.

    J’arrête là et je vous laisser troller en paix : entre gens qui pensent tous la même chose, le débat sera certainement fructueux.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 14 H 31

    si vous trouvez « outrancier » le fait que des gens, aussi bien hétéros qu’homos d’ailleurs (ce qui démontre le côté ouvert et non sectaire des kiss-in), s’embrassent en public devant une église, espace public et non réservé aux catholiques, eh bien je crains pour vous que vous ne vous soyez trompé d’époque, benoist, cela n’a rien d’outrancier ni même de vulgaire, il faut quand même raison garder, c’est un acte banal et parfaitement innocent… protestez-vous quand vous voyez un couple s’embrasser dans la rue ?

    par contre je dirai que cela révèle votre difficulté à accepter la visibilité de l’homosexualité, alors même que l’hétérosexualité se fait omniprésente et archi-visible ; vous souhaitez que les homos vivent dans le placard, semble-t-il, permettez que nous n’ayons pas ce point de vue…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 14 H 36

    “quant à “l’invasion de cathédrale” je ne répondrai pas tellement cette assertion est ridicule et fausse”
    Vous ne voyez pas de quoi je parle mais vous prenez le temps de relever l’expression et le site d’Act Up figure en bonne place sur votre blog. (par ordre alphabétique, il est vrai)

    Quand je dis vous, je parle de l’association Act Up, puisque c’est elle en tant que personne morale qui a été condamnée. Merci à Yannick de l’avoir relevé. Mais peut-être ne vous sentez-vous pas “solidaire” du “collectif” et réprouviez cette invasion de la cathédrale Notre Dame par Act up, ce qui me réjouirait.

    >> d’accord, je vous remercie de vos explications et j’irai voir de quoi il retourne exactement ; je précise que je ne suis pas membre d’act-up

    Je note une fois de plus, ce doit faire la troisième fois, que vous me demandez de me taire et de partir, de ne pas m’exprimer, de ne pas dire que je pense et ce à quoi je crois.

    >> tsss vous avez parfaitement le droit d’être contre le mariage et l’adoption ***pour vous même*** en revanche vous n’avez pas le droit d’empêcher les autres d’y accéder s’ils le souhaitent, nuance !

    Je conclue là sur la preuve manifeste de votre intolérance, de votre non-respect des opinions contraires aux vôtres, et de votre mauvaise foi en proclamant à tort que je veux imposer mes idées. Je DIS mes idées, et cela devient à un déli d’opinion pour vous. Dommage.

    >> vous vous exprimez de façon agressive et provoquez donc des réactions de rejet

    J’arrête là et je vous laisser troller en paix : entre gens qui pensent tous la même chose, le débat sera certainement fructueux.

    >> je constate que vous ne nous avez toujours pas expliqué en quoi l’accès à l’égalité citoyenne entre homos et hétéros serait néfaste pour les uns et les autres… c’est vous qui refusez le débat en n’argumentant pas et en invectivant les participants à ce forum et les assos LGBT

     
  • Par LGBT 19 mai 2010 - 14 H 43

    Chacun est libre aussi bien sûr de vivre son homosexualité à la sauvette dans les toilettes d’une gare ou au fond d’une cabine de sexshop si cela l’épanouit.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 15 H 03

    et puis si Benoist voulait vraiment débattre, ce qui à mon avis n’est pas le cas, il n’aurait pas commencé par dire que de toute façon le mariage et l’adoption il est contre et qu’il militera et votera contre (sic)

    qui sème le vent récolte la tempête…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 19 H 42

    @Phil,

    Et alors! Qu’est-ce que ça peut faire qu’il soit pour ou contre d’ailleurs?

    ça ne va pas changer ta vie de toute façon, ni la face de la république actuelle!

    C’est comme ça tu sais! Il n’est pas le seul à être contre et tu n’es pas le seul à être pour, voilà tout!

    Je pense que ce n’est pas drôle d’être homo et contre l’égalité, et ce n’est pas facile d’être homo et catho!

    C’est tellement plus zazou d’apostasier ou de vivre « athée like », et serein d’être pour l’égalité à notre époque « post-moderne ».

    Alors, prends un peu sur toi, ne laisses pas tes émotions t’envahir publiquement comme ça simplement parce qu’un mec que tu ne connais pas n’est pas d’accord avec toi! C’est ton ex ou quoi? Ppfff!

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 19 H 48

    winnie que benoist soit pour ou contre je m’en fiche, en revanche qu’il milite et VOTE contre, là je ne peux que protester car je ne trouve pas normal qu’un homo vote et milite contre les intérêts des autres homos

     
  • Par luc 19 mai 2010 - 20 H 00

    Juste une opinion tout à fait personnelle qui n’engage que moi.

    Je ne pense pas qu’être homos soit compatible avec un engagement dans la secte catholique.

    Mais je respecte tout à fait cette secte tant qu’elle ne me nuit pas.

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 02

    « je ne trouve pas normal… »

    Ah d’accord! ça y est, tu l’as craché ta valda…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 02

    je pense aussi, pour l’avoir vécu, que c’est assez incompatible, car on est tiraillé entre des forces absolument contradictoires, ce qui ne peut que faire naitre une névrose… maintenant, si certains arrivent à conjuguer les deux de façon épanouie, sereine, non névrosante, et sans hypocrisie, tant mieux mais je doute que ce soit le cas de la majorité des homos cathos…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 04

    ah ben mon petit winnie dans la mesure où les droits des LGBT sont toujours bafoués, j’estime qu’il y a entre les homos un devoir de solidarité…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 05

    @luc,

    Ah oui! tout à fait, et on peut aussi dire, juste une opinion personnelle qui n’engage PAS que moi:

    je ne pense pas qu’être catho soit compatible avec un engagement dans la secte homo… 8-)

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 08

    Ah! Enfin phil, je suis d’accord avec votre commentaire sur la conjugaison!

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 09

    winnie tu es fatigant : on ne choisit pas d’être homo et on n’apostasie pas son homosexualité ; alors que la croyance religieuse est un acte volontaire, choisi, et parfaitement apostasiable si on le souhaite

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 23

     » j’estime qu’il y a entre les homos un devoir de solidarité »…

    Je comprends bien que pour vous, être homo c’est une identité (si je vous ai bien compris). Mais, il faut accepter de SAVOIR que ce n’est pas le cas pour tout le monde. Il faut le savoir pour commencer à COMPRENDRE!

    Par exemple, je ne respecte que très peu cette « solidarité » (sic) qui consiste à demander le mariage, l’adoption, la GPA, le bottox gratuit quand on a le sida, la pension de reversion de son propre mec qui est parti à cause du sida (même pour les barbacks), et tout le tralala pour la simple et bonne raison que ce n’est en aucun cas de la solidarité mais bien du lobbyisme homo-médiatico-politico correct, virtuellement saturé, socialement artificiel, moralement déchu, et spirituellement superficiel. Voilà! Je le dis comme ça c’est fait. Cette société n’est pas celle dont j’ai rêvé en étant petite, et n’est toujours pas celle dont je m’occuper en étant grande. C’est comme ça. Moi non plus je n’ai pas choisi!

    Par contre, la solidarité contre les violences et les discriminations faites à l’encontre des personnes homosexuelles en France et dans le monde pour le respect des droits de l’homme et dans le sens adopté par les institutions religieuses et laïques me semble elle, naturelle et donc essentielle.

     
  • Par Benoist 19 mai 2010 - 20 H 30

    Allez, je remets 100 sous dans la machine, juste pour rigoler un peu. Finalement mon homme commence à trouver cela assez drôle.

    @Phil : « >> tsss vous avez parfaitement le droit d’être contre le mariage et l’adoption ***pour vous même*** en revanche vous n’avez pas le droit d’empêcher les autres d’y accéder s’ils le souhaitent, nuance ! »

    Eh bien si, j’ai constitutionnellement le droit d’empêcher les autres d’y accéder même s’ils le souhaitent car je le considère néfaste pour notre société.
    Ce droit souverain s’appelle le droit de vote.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 32

    « Par contre, la solidarité contre les violences et les discriminations faites à l’encontre des personnes homosexuelles en France et dans le monde pour le respect des droits de l’homme et dans le sens adopté par les institutions religieuses et laïques me semble elle, naturelle et donc essentielle. »

    vous vous contredisez parce que justement le fait que les homos ne puissent pas en France se marier et être parent en toute reconnaissance EST une discrimination, et pas une mince en plus… vous confirmez ce que je pense : quand on est catho et homo on est dans la contradiction permanente entre les valeurs prônées par une Eglise obsolète sur ces questions, et son homosexualité qui, vous le voyez bien, vous pousse à vous sentir solidaire des autres homos…

    de plus vos propos suivants contiennent une dose de sérophobie qui ne me semble pas acceptable :

    « Par exemple, je ne respecte que très peu cette “solidarité” (sic) qui consiste à demander le mariage, l’adoption, la GPA, le bottox gratuit quand on a le sida, la pension de reversion de son propre mec qui est parti à cause du sida (même pour les barbacks),  »

    je vous signale que ce que vous appelez le « botox quand on a le sida » s’appelle en fait le New-Fill et que c’est un acte de chirurgie plastique visant à combler les joues creuses dues aux lipoatrophies consécutives à certains traitements antirétroviraux ; de plus, que la pension de reversion d’une personne décédée du sida aille à son compagnon me semble JUSTE y compris pour les barebackers parce qu’on ne va pas non plus discriminer sur les droits sociaux entre les « bons » séropos et les « mauvais » séropos…

    je trouve affligeant de lire ICI des propos aussi insultant envers les séropositifs (dont je suis)

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 33

    Mais phil,

    « on ne choisit pas d’être homo »??? Mais pourquoi, depuis le début te comportes tu dans une perspective qui laisse penser n’importe quel lecteur que tu es le maître régnant de la pensée homosexuelle dans ce cas???

    Tu es le premier ici à clamer l’identité, la solidarité, la politique, la société L-G-B-T!!! Et maintenant, tu n’as pas choisi? Non non non mon pote… tu n’as pas choisi ou tu n’as pas réfléchi??? C’est pas pareil.

    Excuse-moi phil, mais être homo et séropo, n’est pas pareil qu’être homo et hétéro, qui n’est pas pareil qu’être homo et catho, qui n’est pas encore pareil qu’être homo et facho, qui…

    non, je ne peux pas accepter ton raisonnement. Et quand tu as une relation sexuelle, ton acte n’est pas non plus volontaire? ça non plus tu ne choisis pas?

    Tu es difficile à trouver. Je suis désolée, je fais un effort quand les Benoist et tous les autres ne se préocuppent plus de tes propos depuis longtemps, mais là, c’est à se demander ce que font les associations lgbt en France pour éviter tant d’isolement?! Vraiment, c’est à se poser des questions.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 36

    winnie ton message n’a ni queue ni tête…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 37

    eh bien Benoist je vous considère alors comme un traitre…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 37

    et comme mon ennemi personnel en plus…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 42

    « le fait que les homos ne puissent pas en France se marier et être parent en toute reconnaissance EST une discrimination »

    Bah, je sais que vous êtes un sacré paquet à penser ça, mais moi, je trouve que c’est un ENORME mensonge qui mérite d’être mis à mal, tout simplement!

    Quand à Benoist qui vous affirme qu’il a constitutionnellement le droit de s’opposer au mariage homo, teu teu tss, c’est pas tout à fait vrai, donc ne vous en souciez que peu!

    Il n’y a que les parlementaires qui sont soumis au vote de proposition de loi, d’une part en France, et il n’y a que le président de république qui peut lancer un référendum d’autre part…

    Et à l’heure où se parle, on n’y est pas encore!

    (Je voulais aussi vous dire que j’avais plaisir à vous écrire en refaisant le monde comme cela.)

    Cordialement,

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 43

    ni queue, ni tête..? Et oui, phil, c’est pas étonnant, car ce n’est qu’un… message… 8-)

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 44

    je crois surtout que vu l’incohérence absolue de vos propos, un peu de repos vous ferait du bien…

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 20 H 45

    en tout cas, Benoist et Winnie vous avez réussi une chose : me convaincre de l’utilité des kiss-in devant les églises ! rien que pour vous énerver…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 20 H 53

    Oui, je sais que je suis profondément inculte sur les leçons de chose concernant le botox et la séropostivité, mais par contre, j’ai eu le choc de connaître des homos qui s’amusaient à se refiler le sida par solidarité et qui ensuite, allait en couple se faire botoxiser, et pendant ce temps là, le trou de la sécu s’aggrave, les maladies génétiques font du surplace dans la recherche et les handicapés psychomoteurs et mentaux qui ne dépassent que peu souvent l’âge de 25 ans n’ont que peu d’intérêts au yeux de votre société artificelle au possible.

    Allez phil, cessez d’être hypocrite un instant et ouvrez les yeux. La getthoisation lgbt n’a rien de bon et vous le savez, même si cette getthoisation à pour vitrine une soi-disant solidarité!

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 21 H 11

    winnie l’immense majorité des séropos ne se « refilent pas le sida par solidarité » il faudrait arrêter les amalgames, merci !! je me suis fait faire le New-Fill et je peux vous dire que ce n’était pas par plaisir mais par nécessité…

     
  • Par LGBT 19 mai 2010 - 21 H 24

    Papy, c’est l’heure d’aller prendre ses gou-gouttes et de se mettre au lit vu les propos incohérents et orduriers que tu tiens sur les LGBT et les séropos. Incroyable que l’équipe de yagg ne réagisse pas ! C’est du niveau de ce qu’on lit sur les sites fachos !

    « Par exemple, je ne respecte que très peu cette “solidarité” (sic) qui consiste à demander le mariage, l’adoption, la GPA, le bottox gratuit quand on a le sida, la pension de reversion de son propre mec qui est parti à cause du sida (même pour les barbacks), et tout le tralala pour la simple et bonne raison que ce n’est en aucun cas de la solidarité mais bien du lobbyisme homo-médiatico-politico correct, virtuellement saturé, socialement artificiel, moralement déchu, et spirituellement superficiel. »

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 21 H 26

    « il faudrait arrêter les amalgames, merci !! »

    Bah voilà! Voyez! Vous-même, vous le dites! Alors, c’est pas le tout de le dire, mais faut vous y mettre maintenant.

    Allez, vu l’incohérence de mes propos, je vous laisse aux vôtres cher phil86.

    Bonne soirée.

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 21 H 29

    Hey LGBT! Moi, c’est pas papy, mais bien mamy ok! La confusion des genres n’est pas utile entre nous. Alors, avant de te la péter avec tes vannes foireuses en faisant un lien direct entre moi et ce que tu appelles les « fachos », lis donc mes posts et médites ce qu’est la différence orthographique entre le masculin et le féminin.

    Merci d’avance à toi, en espérant que ce n’est pas trop te demander.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 21 H 29

    LGBT je suis d’accord avec votre message, et j’ai signalé à la rédaction les propos de winnie, qui dépasse les bornes, en plus d’être complètement incohérent…

     
  • Par LGBT 19 mai 2010 - 21 H 37

    Avec un voisin pareil, c’est clair : je deviendrai homophobe ! Ils n’ont qu’à lui bloquer son Ip. Ca nous débarrassera le plancher… Y en assez de se faire sans arrêt insulter sur ce site sans que personne ne bronche.

     
  • Par Phil86 19 mai 2010 - 21 H 40

    oui je trouve aussi que la rédaction de yagg manque de jugeote sur ce coup-là…

     
  • Par Winnie, l'ourson pas gentil 19 mai 2010 - 21 H 41

    Ah oui! ça c’est sûr que mes propos dépassent les bornes… lgbt! ça c’est sûr et certain!

     
  • Par Yannick Barbe 19 mai 2010 - 21 H 43
    Avatar de Yannick Barbe

    Trop d’internautes n’étant pas capables de respecter la Charte, nous avons décidé de fermer les commentaires sur cet article.

     
  • Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.