La couverture de la plaquette-hommage du MDH

Le 14 mai 1935, disparaissait, à Nice, le sexologue allemand Magnus Hirschfeld, pionnier du mouvement LGBT. Ce vendredi, à 18h, au Cimetière de Caucade de Nice, un fleurissement de sa tombe et un hommage public sont organisés par le Mémorial de la déportation homosexuelle (MDH), à l’occasion du 75e anniversaire de sa mort.

À cette occasion également, le MDH édite une plaquette d’une douzaine de pages fort bien faite sur Magnus Hirschfeld: « Magnus Hirschfeld fut pour les homosexuels allemands, ce que Harvey Milk sera quelques décennies plus tard pour les homosexuels américains: un père fondateur! », écrit Hussein Bourgi, président du MDH, dans l’introduction.

L’INSTITUT DE SEXOLOGIE À BERLIN
En 1897, à Berlin, Magnus Hirschfeld créé le Comité scientifique humanitaire, premier mouvement homosexuel militant. En 1919, également à Berlin, il fonde l’Institut de sexologie, à le renommée internationale. Il n’eut de cesse pendant toute sa vie de vouloir changer le regard, le discours et le traitement que la société réservait aux homosexuels. Juif et homosexuel, haï par les nazis (la plupart de ses travaux furent brûlés dans un autodafé devant l’Opéra de Berlin en 1933), il quitta l’Allemagne pour finir par s’installer en France (à Paris, puis à Nice).

« RASSEMBLER LES TRACES DE SON HÉRITAGE »
« Alors que la lutte pour les droits est encore loin d’être achevée et que l’histoire des homosexualités commence seulement, en France, à être reconnue comme un champ d’études à part entière, il est temps aujourd’hui de se souvenir de Magnus Hirschfeld et de travailler à rassembler les traces de son héritage », écrit l’historienne Florence Tamagne dans cette plaquette-hommage.

À noter que des projections-débats du film Magnus Hirschfeld, The Einstein of Sex (1999), de Rosa von Praunheim, auront lieu ce vendredi 14 mai, à 20h, à Nice (Cinéma Le Mercury), le 27 mai, à 18h30, à Montpellier (Médiathèque Centrale d’Agglomération Federico Fellini), et le 28 juin, à 18h30, à Paris (Auditorium de l’Hôtel de Ville de Paris).

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!