Décidément, Paris Foot Gay n’a peur de rien, et c’est peut-être ça qui lui permettra de réussir un petit miracle. Dans un communiqué, l’association annonce que Louis Nicollin, le président du MHSC, le club de foot de Montpellier, s’est engagé à signer la Charte contre l’homophobie. Oui, vous avez bien lu, Louis Nicollin, qui se distingue régulièrement par des dérapages homophobes ou misogynes, mais par ses admirateurs sur le compte de son caractère « truculent » et « jovial ».

carton rouge contre l'homophobie« Pour la deuxième année, une opération nationale de lutte contre l’homophobie a été lancée par la Ligue de football professionnel avec le soutien du ministère des Sports, auprès des clubs de Ligue 1 et de Ligue 2, lors de la 37e journée de championnat de France le 7 et 8 mai 2010 », explique le communiqué de Paris Foot Gay. « Il a été proposé aux présidents des clubs professionnels de: signer la Charte contre l’homophobie, passer le clip vidéo, co-financé par la Ligue, sur les écrans de leur stade ainsi que sur leur site internet, présenter la journée mondiale avant le match par le speaker, et enfin, faire une photo d’avant match avec les joueurs des deux équipes, devant une banderole: « Carton rouge à l’homophobie ». De cet appel, un seul club de Ligue 1 a répondu présent: Montpellier, et un club de ligue 2 – le Havre. »

MONTPELLIER CRÉE LA SURPRISE

logo MHSC

Montpellier Hérault Sport Club

Pas dupe, l’association précise: « Nous devons souligner la surprise qui a été la nôtre lorsque nous avons appris que le président de Montpellier, Louis Nicollin, avait décidé de passer le clip vidéo contre l’homophobie dès ce samedi au stade de la Mosson. Louis Nicollin s’est également engagé à signer la Charte très prochainement, un engagement fort que nous saluons à sa juste valeur ».

Il y a moins d’un an en effet, Louis Nicollin déclarait à feu Aujourd’hui Sport: « Un clip sur le racisme, je suis prêt à le passer dès demain matin. Mais sur l’homophobie… Après, ce sera quoi, les femmes battues? ». Reste à voir maintenant si ces bonnes résolutions seront respectées, y compris par Louis Nicollin lui-même. Se passer de ses insultes favorites (« petite tarlouze », par exemple), ça peut demander un vrai effort… Mais nous ne doutons pas un instant que Paris Foot Gay s’empressera de rappeler le président du club montpelliérain à ses engagements s’il venait à se laisser aller.

« QU’ATTENDENT LES AUTRES CLUBS? »

logo le-havre-ac

Havre Athletic Club

Cette énorme nouvelle ne doit néanmoins pas masquer d’une part l’engagement, tout aussi important, du Havre (club formateur de Vikash Dhorasoo, parrain de l’association), et d’autre part l’échec de l’opération: « Qu’attendent les autres clubs professionnels pour agir avec nous, de concert avec la Ligue? », s’interroge à juste titre Paris Foot Gay. « Nous lançons donc un appel solennel aux 34 autres clubs de ligue 1 et ligue 2 pour qu’ils s’associent à ce combat. Il n’est jamais trop tard! ».

Ce manque de réaction est d’autant plus frustrant que, comme l’a expliqué à Yagg Pascal Brethes, le président de Paris Foot Gay, l’appel était lancé par la Ligue de football professionnel (LFP) et le ministère des Sports, pas simplement par l’association (lire aussi Lutte contre l’homophobie: Rama Yade, l’UEFA et la LFP se mobilisent). Même Toulouse, qui avait contacté Paris Foot Gay par le biais de la mairie, a finalement fait marche arrière, estimant avoir trop de choses en cours. « Je leur ai donné rendez-vous l’année prochaine », raconte Pascal Brethes. « Mais quand je leur ai demandé s’ils signaient quand même la Charte ce week-end, ils m’ont répondu qu’ils faisaient les choses bien ou pas du tout… ». Quand on vous dit qu’il y a encore du boulot!

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!