Santé
Culture, VIH | 19.04.2010 - 18 h 06 | 116 COMMENTAIRES
Chad Noel, un acteur porno bareback, meurt à l’âge de 25 ans
Publié par
Chad Noel, acteur porno habitué des productions bareback, est mort des suites du sida à l'âge de 25 ans. L'industrie du X gay unsafe va-t-elle se réveiller?

La nouvelle date d’il y a un mois, mais elle fait depuis grand bruit dans la blogosphère gay. Chad Noel, jeune acteur porno, habitué des productions bareback, est mort des suites du sida, le 17 mars, à New York, a annoncé le site GayPornGossip. Il avait 25 ans.

UN FILM AVEC BRENT CORRIGAN
Connu sous le pseudo de Donny Price, Kyle Young, ou encore Craven Cox, Chad Noel s’était fait connaître en 2004 avec Every Poolboy’s Dream, un film bareback signé Cobra Video (dont le patron, Bryan Kocis, a été assassiné – ambiance), dans lequel il partageait l’affiche avec Brent Corrigan, autre star du genre « twink » – films avec des minets, et dont on apprit plus tard qu’il n’était pas majeur au moment du tournage.

Et pour rajouter du morbide, alors qu’on n’en avait vraiment pas besoin, Chad Noel est né à Laramie, dans le Wyoming, la ville où Matthew Shepard a été battu à mort, victime d’un crime homophobe, en 1998. Matthew avait, lui, 21 ans.

COMBIEN D’AUTRES CHAD NOEL?
Cette triste nouvelle vient rappeler à ceux qui en douteraient que oui, on meurt encore du sida, à 25 ans, en 2010. Combien de tragiques destins comme celui de Chad Noel passés sous silence, par une industrie du X bareback soucieuse de vendre du rêve avant tout et à tout prix, véhiculant ce fantasme du jeune minet vierge et insatiable à la fois, « protégé » comme par magie du VIH et autres IST? Comme si la jeunesse protégeait du sida…

GLORIFICATION DU SEXE NON PROTÉGÉ
Joe Mirabella, du Bilerico Project, lance un pavé dans la mare et met les consommateurs de films non-safe devant leurs responsabilités: « le porno bareback est en train de tuer notre communauté et les coupables, c’est vous ». Cette glorification du sexe non protégé, érigé comme modèle (et en premier lieu sur les sites de partage de vidéos X), ne pourra prendre fin que lorsque les consommateurs lui tourneront le dos, lui préférant des productions safe (comme celles de Titan ou encore de Chi Chi LaRue), explique Joe Mirabella. La nécessaire remise en cause sera-t-elle entendue?

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!

Print This Post
Avatar de Yannick Barbe
Publié par
Directeur de la rédaction de TÊTU
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (116)
  • Par prof+ 19 avr 2010 - 18 H 25

    Et oui , c’est bien navrant. Bien sûr que même dans les pays du Nord, on peut se retrouver au même point qu’avant la prescription en routine des anti rétroviraux à la fin des années 90… Il suffit de se choper un virus multi résistant et alors les perspectives sont assez limitées. Sans doute ce qui est arrivé à Chad Noël ? J’en sais aussi quelque chose…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fred 19 avr 2010 - 18 H 40

    « Cette glorification du sexe non protégé, érigé comme modèle (et en premier lieu sur les sites de partage de vidéos X), ne pourra prendre fin que lorsque les consommateurs lui tourneront le dos » dis tu, ouais, les pratiques bareback sont « glorifiées » partout,site de rencontres,saunas et boites à cul comprises… à force les mecs préférant les pratiques safe finissent par rester chez eux …

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Paul Denton 19 avr 2010 - 18 H 54

    Bof, glorifié, glorifié… C’est vide dit. Ces films répondent d’abord à une demande du public. Ceci étant, Yannick a raison de souligner que les producteurs ne peuvent être dédouanés. Ils portent une responsabilité importante dans cette boucherie.

    Pas très gaie tout ça…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klavek 19 avr 2010 - 19 H 08

    25 ans? Purée, soit il suivait pas ses traitements soit il l’a choppé super jeune.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli 19 avr 2010 - 19 H 28

    Une question seulement. Est-il avéré, comme c’est écrit dans cet article, que le décès est consécutif au sida? Aux dernières nouvelles, les causes du décès n’étaient pas connues…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 44

    @ rostom mesli : « Chad Noel age 25, a former “twink genre” gay porn performer using the stage names of Donny Price & Craven Cox passed away in New York City, on March 17, 2010 following a brief illness associated with complications of HIV. »

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli 19 avr 2010 - 19 H 47

    Quelle est la source? Je demande parce qu’il y a encore quelques jours la famille de Chad ne connaissait pas les causes du décès.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par panda du siam 19 avr 2010 - 19 H 50

    En tous cas, 25 ans, c’est trop jeune pour mourir ! Et je croyais qu’on avait plus ou moins réglé le problème de contamination et de risque de mort avec ce virus, je constate qu’il est toujours présent et puissant.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Bob 19 avr 2010 - 19 H 50

    @Rostom Mesli |: exact. Il s’agirait d’une overdose suivant l’autopsie. De toute façon on ne meurt pas du sida a 25 ans dans un pays riche.Encore une info mal vérifiée pour faire peur.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 51

    @klavek : soit il était en échec thérapeutique…

    rappel à la réalité, même avec l’existence des traitements antirétroviraux, on peut mourir du sida en 2010 : quand on arrive dans un stade sida trop évolué et que l’on a pas été pris en charge à temps, ou bien quand on ne prend pas son traitement ou bien pas avec une observance suffisante, ou bien encore quand on se retrouve en échec thérapeutique… ces cas ne sont pas si rares que ça…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 52

    Bob tu racontes des âneries : on meurt encore du sida dans les pays riches… il faudrait arrêter l’intox, merci…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 52

    @rostom : la source est celle indiquée dans le billet de Yagg…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 53

    « Et je croyais qu’on avait plus ou moins réglé le problème de contamination et de risque de mort avec ce virus, je constate qu’il est toujours présent et puissant. »

    la lecture de ce message m’a causé un grand découragement… :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli 19 avr 2010 - 19 H 54

    @ Bob. L’info sur l’autopsie vient d’où?

    En effet, ce que je crains, c’est qu’on utilise des infos non vérifiées pour dénoncer le porno bareback. Je ne veux pas rentrer ici dans ce débat, mais il me parait utile de vérifier les infos qu’on diffuse, avant de publier un article aussi tranché.

    D’où ma question.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 19 H 57

    le porno bareback représente un risque de contamination pour les acteurs… ne pas voir ça c’est être au mieux naïf, au pire malhonnête… de contracter le virus du sida ne peut pas être un but dans la vie, sinon on relève d’une psychothérapie…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 19 avr 2010 - 19 H 57

    @ mesli

    Oui oui cela est confirmé par les sites US que j’ai visités. Il est décédé des suites du sida, il y a un mois.

    @ klavek

    Tu omets une possibilité : il n’y avait plus de traitement pour endiguer son virus car celui-ci était peut-être résistant aux traitements.

    ————————
    Sur le fond, je ne sais pas qui de la poule ou de l’oeuf était là le premier. Sont-ce les films bareback qui suscitent le sexe sans latex ou est-ce le sexe sans latex qui stimule la production de films bareback ? Cela me paraît complexe de répondre à cette question. D’autre part, ces dernières années, les discours en matière de réduction des risques sexuels ont été assez confus, il me semble. En France, on a vu des associations passer du « tout capote » au risque calculé, avec beaucoup de confusion… Les pouvoirs publics ne sont pas non plus étrangers à ce qui se passe en ce domaine…

    En tant que séropo qui voit donc les choses de l’intérieur, je crois qu’il faut davantage attirer l’attention des jeunes sur la possibilité d’être contaminé par un virus qui ne pourrait pas être traité par la palette importante des traitements existants. Certes cette probabilité est faible. Mais elle existe.

    Sidaction vient d’autre part de publier sur son site la première édition d’un guide destiné aux professionnels des médias afin justement de mettre un peu de clarté dans une problématique qui est devenue très confuse : « Vih, sida. Comment en parler ? »

    Voici l’adresse de ce guide :

    http://www.sidaction.org/e_upload/pdf/guide_vih_sida_comment_en_parler_web.pdf

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Antoine 19 avr 2010 - 19 H 58

    sans être rabat-joie, il faut bien qu’on assume qu’en consommant du bareback porn on se fait complice de ce genre de crime. Ne peut-on pas travailler à une labellisation du safe ? l’industrie pornographique peut-elle se passer d’éthique car elle est pornographique ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Bob 19 avr 2010 - 19 H 59

    @ rostom: c’est sur les blogs gays américians. Certains disent autopsie en cours d’autres sont catégoriques: overdose de drogues!!.

    Pour le reste évidemment quelqu un qui ne se dépiste pas et qui attend d’être aux urgences ou pire reste chez lui a de grandes chances d’y rester…comme dans les autres maladies sérieuses d’ailleurs.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli 19 avr 2010 - 20 H 11

    @ Phil86. Je ne dis pas que ce n’est pas un risque, je demande simplement si Chad Noel est mort des suites du sida, comme c’est écrit dans cet article. S’il n’est pas mort des suites du sida mais d’autre chose, il ne faut pas dire qu’il est mort des suites du sida, c’est tout. Je ne crois pas que dire cela soit malhonnête.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 19 avr 2010 - 20 H 14

    @ rostom mesli : D’après la source indiquée dans le billet de Yagg, la réponse est OUI.

    @ prof+ : merci pour le document très utile que tu nous communiques !!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 19 avr 2010 - 20 H 19

    @ Rostom

    J’ai lu sur différents sites US l’info selon laquelle il était décédé des suites du sida. Mais tu as raison : c’est une info à vérifier.

    Mais même s’il s’agit d’une over dose ou même d’un suicide, on peut s’interroger sur les raisons qui ont conduit à cela.

    Par coïncidence, je viens juste de recevoir une invitation à une Répi d’Act up, le 12 mai : « VIH et déprime : les liaisons dangereuses ».

    Act up rappelle que « la dépression fait partie du quotidien de près de 40 % d’entre nous. Si nous avons accès aux traitements, il faut faire face à leurs effets indésirables et à leurs complications qui ont une grande influence sur notre qualité de vie. Les visites chez nos infectiologues permettent d’aborder les préoccupations biologiques ou médicales qui accompagnent le fait de vivre avec le VIH, mais elles laissent rarement la place pour que se libère la parole sur ces effets indésirables et notre état émotionnel. »

    Signaler ce commentaire

     
  • Par STEP 19 avr 2010 - 20 H 20

    Le bareback ç’est un aboutissement de toute cette exhibition qui va de la presse people aux reality shows les plus extrêmes en passant par Kurt Cobain et Lady Di, et cette exhibition sordide est distillée dans cette production « marginale » qu’est le cinéma porno. Maintenant peut-être qu’il était séropositif avant de se lancer corps et âme dans cette carrière, et même si ce n’était pas le cas il était conscient que son comportement et des risques encourus par de telles pratiques. Oui donc avant d’accuser le cinéma porno no kpotes peut-être faut-il reconsidérer la pornographie dans son ensemble… Regarder avec un regard plus lucide. Falcon et Cobra imposent la capote à leurs acteurs mais quels sont les modèles et les messages politiques véhiculés par de telles productions ? Je crains que dans ce même genre de films l’Amour soit en général bien écorché. Alors après tout… Oui, le jeu de la vie et de la mort est un enjeu financier et politique en même temps, l’homme plus fort que l’homme et l’homme victime de l’homme. Quel beau monde… Joey Di Stefano, star de l’écurie Falcon en son temps l’avait compris bien avant, et Joey Di Stefano n’est pas mort des suites du HIV mais une seringue dans chaque bras…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 19 avr 2010 - 20 H 24

    @ phil86

    On peut aussi être contaminé par un virus résistant à la plupart des traitements existants. C’est rare mais cela existe. En France aussi. Et quand on sait que la perspective de nouvelles molécules est d’environ cinq ans actuellement…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 19 avr 2010 - 20 H 31

    @ step

    La pratique sexuelle dominante au quotidien actuellement, c’est le sexe sans latex. Sinon il y a belle lurette qu’on aurait rasé les maternités.

    Le sexe sans latex chez les HSH (qui sont bien plus et mieux informés que les hétéros sur le vih) relèvent aussi et surtout, à mon avis, d’un désir très complexe. La pornographie n’exerce qu’une influence très limitée. Toujours ce couple infernal : Eros et Thanatos.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Bob 19 avr 2010 - 20 H 45

    « Certainly it couldn’t be as simple as this. There must have been co-factors, such as his refusal to get tested, perhaps, or take HIV medications. An overdose, maybe? The Noel family was awaiting autopsy results when the obituary appeared last week. » // Soit refus d’être testé, soit refus de prendre des médicaments, soit une overdose. En attente des résultats d’autopsie.

    Bref, on voit les profils de certains pseudos ..lol

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 19 avr 2010 - 20 H 58

    La réaction de Rostom -un ami que je chéris- me replonge dans l’ambiance du début des années 80. J’ai entendu tellement de gens intelligents dire que ce n’était pas vrai, que c’était pour stygmatiser les homos etc.
    Vous avez oublié les lettres au journaux du docteur Lejeune?
    On est dans un deuxième déni. Le déni qu’une personne contaminée puisse rechopper une nouvelle souche du virus, qu’elle puisse se chopper une hépatite au dessus de son sida, une syphilis, une chtouille et que tous ça, si ça n’est pas traité très vite peut avoir des suites graves, voire mortelles.
    Maintenant -ce n’est pas le cas de Rostom- il y a tout un marché qui s’est bâtit sur le « no-capote »n du porno à Seronet.Je ne pense pas que ce jeune acteur en soit la première victime. Ni qu’il en sera la dernière. Y’en a marre de jouer les Cassandres.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 19 avr 2010 - 21 H 16

    @ hélène

    Tu as écrit :
    « Le déni qu’une personne contaminée puisse rechopper une nouvelle souche du virus, qu’elle puisse se chopper une hépatite au dessus de son sida, une syphilis, une chtouille et que tous ça, si ça n’est pas traité très vite peut avoir des suites graves, voire mortelles. »

    Suis d’accord avec ça. Quand on est homo pratiquant (le sexe), il faut se faire dépister régulièrement, tous les six mois (une syphilis s’attrape aussi par la bouche….

    Mais là où je suis moins sûr, c’est sur cette partie :

    « une personne contaminée puisse rechopper une nouvelle souche du virus »

    D’après tout ce que j’ai lu, ceux que j’ai vus et entendus…, ce n’est que dans une période très spécifique où cette recombinaison de virus serait possible : durant un cours laps de temps de la primo infection.

    Et chez les personnes, chez qui cette recombinaison a pu se produire, il n’y avait pas plus de difficultés à traiter qu’avec d’autres…

    Par contre, avec le temps qui passe et le fait que des patients soient devenus résistants aux traitements de première et deuxième ligne(même si la conférence de San Francisco a montré que les échappements thérapeutiques avaient considérablement régressé), il est possible d’être contaminé par un virus qui ne répond plus qu’aux traitements de troisième ligne et souvent imparfaitement. Or ces traitements de troisième ligne sont les moins nombreux car les plus récents (et les plus chers aussi) et la perspective de nouvelles molécules est encore lointaine. Chez les homos, on pourrait davantage axer la prévention sur ce risque notamment.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 19 avr 2010 - 22 H 44

    Cher prof
    j’ai entendu plusieurs fois et lu qu’il y a plusieurs souches du virus, l’une plutôt africaine, l’autre plutôt occidentale. Ces deux souches sont désormais disséminées,
    et leur rencontre est facheuse pour l’individu.
    Maintenant je ne suis pas une professionelle du Sida.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par kira 19 avr 2010 - 22 H 54

    Ce qui me pose question c’est le fait d’accuser le porno dans cette histoire. Alors oui, on sait bien les pressions économiques qu’il y a pour faire du porno bareback etc, sauf que… D’après ce que je sais, un nombre tout à fait conséquent d’acteurs bareback sont également barebackeurs dans leur vie privée. Donc, devant une caméra ou non, les risques sont les mêmes.

    De plus, rien ne dit qu’il est devenu séropo à cause du porno, donc…

    Bref, tout ce discours sur « le porno bareback c’est le mal et les acteurs sont des victimes aliénés » me rappellent les pires arguments abolitionnistes/victimisants sur la prostitution.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Eric 19 avr 2010 - 23 H 20

    On va dire que je suis méchant, mais quand il tournait en bareback il ne s’attendait pas tout de meme à rester indemne, non?

    Ensuite la question du porno bareback ou pas c’est une question de choix, de gout et chacun fait ce qu’il veut. Et il est vrai, comme dit dans l’article, que les amateurs de bareback et les producteurs ne peuvent etre dédouanés.

    Si seulement ce décès pouvait servir d’exemple et mettre un peu de plomb dans le crane des jeunes……

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli 19 avr 2010 - 23 H 28

    @ Hélène, une amie que j’adore. Je ne crois pas être dans le déni de quoi que ce soit. Je connais les éditos du Docteur Lejeune, et je connais cette histoire à laquelle tu fais référence. La situation est un peu différente. Et le fait que le Dr Lejeune ait (pour des raisons d’ailleurs assez compréhensibles) écrit ce qu’il a écrit dans Gai Pied ou ailleurs n’autorise tout de même pas, à chaque fois qu’un acteur porno meurt, à mettre en cause sa profession ou la façon dont il la pratiquait.

    En l’occurrence, mon message portait sur une question factuelle. Quelles que soient les positions que l’on adopte sur la question du bareback, je ne crois pas que cela doive dispenser de vérifier les infos que l’on diffuse. Voyant ici une info que j’avais quelques raisons de mettre en doute, j’ai demandé son origine.

    Maintenant, il se trouve que je suis en contact avec la famille de Chad Noel. Je viens de recevoir un message de sa soeur qui me fait part de sa consternation devant la circulation d’informations erronées ou non vérifiées de la part de gens qui n’attendent pas qu’un cadavre soit refroidi pour l’utiliser dans des buts polémiques et politiciens. Ça a commencé aux USA, c’est repris sans vérification sur Yagg (je ne demande pas grand chose — juste les vérifications auxquelles moi, qui ne suis pas journaliste, ai procédé).

    Bref, à l’heure où j’écris ce mail, la famille ne connaît pas les raisons du décès. Il n’y a aucune raison de penser qu’il soit mort des suites du sida à ce stade, en dépit de ce qui est écrit ici et là. Plusieurs autres pistes sont possibles, et la famille n’a pas encore reçu les résultats des expertises.

    Le débat que tu poses sur les surinfections, co-infections, etc. est tout à fait légitime (à condition qu’on ne mélange pas tout non plus). Simplement, à ce stade, la mort de Chad Noel ne peut pas, légitimement, être utilisée pour argumenter dans un sens ni dans l’autre. C’est tout ce que je peux dire pour le moment.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Christophe Martet 19 avr 2010 - 23 H 36
    Avatar de Christophe Martet

    @rostom
    merci pour toutes ces précisions. Nous ne manquerons pas de suivre cette affaire.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Yannick Barbe 19 avr 2010 - 23 H 55
    Avatar de Yannick Barbe

    @Rostom Mesli
    L’information concernant la cause du décès de Chad Noel a été reprise par des sites qui ont toute notre confiance (Queerty et POZ.com, entre autres). Et à notre connaissance, aucun démenti émanant de la famille n’a été publié sur ces sites et les autres, alors que l’information est en ligne depuis plusieurs semaines. Comme l’a dit Christophe, nous suivons cette affaire, et ne manquerons pas de vous informer d’éventuelles mises à jour. Merci.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 1 H 34

    @ helene

    Curieusement, il apparaît que le vih soit peu partageur – sauf pendant une courte fenêtre de primo infection que j’ai indiquée, i.e. quelques semaines pendant les six mois que dure la primo, pendant laquelle des recombinaisons de virus seraient possibles. Une fois dans l’organisme, un type de virus exerce son hégémonie et empêche d’autres types de s’y implanter. Par ailleurs, quand il s’agit d’une personne traitée, les ARV renforcent cette impossibilité. C’est d’ailleurs, je crois, le principe en jeu dans ce qu’on nomme les traitements préventifs dont on parle de plus en plus comme moyen de réduction du risque de transmission sexuelle du virus. Evidemment, comme toujours en médecine, la validité de ces arguments n’est pas de 100 %. Mais comme en tout, le risque zéro n’existe pas.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jbf63 20 avr 2010 - 12 H 33

    Triste pour ce môme :-(

    il est certain que les pro-bareback ne veulent surtout pas entendre/voir dire qu’il soit mort du Sida… comme sur Séronet où les pro-bareback osent prétendre à qui mieux-mieux faire de « la prévention » et « du safe » en prônant le sexe non protégé… ça c’est pas triste, c’est criminel.
    Je suis dég.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 20 avr 2010 - 13 H 03

    @ Prof « La pornographie n’exerce qu’une influence très limitée. »
    Peux-tu nous fournir les éléments sur lesquels tu te bases pour une telle affirmation qui me semble hâtive et un peu « légère ».

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 13 H 29

    @ Locken

    Ce que je veux dire, c’est que lorsqu’on observe les stats concernant les nouvelles contaminations, celles-ci se situent majoritairement dans la tranche d’âge 25-45 ans chez les homos, et plus encore chez les 35-45 ans. Or sauf à sortir d’un monastère, à cet âge-là, on n’est pas conditionné par ce que l’on voit même en vidéos. Par contre, on peut être intéressé par le fait de conforter ses pratiques en regardant des films qui les reproduisent. D’ailleurs les « barebackers » militants ne consomment en général que des films bareback.

    Bien sûr cela n’est pas vrai pour les ados par exemple dont les parents laissent regarder des films X et qui peuvent trouver là des « idées », des mauvaises bien sûr.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par kira 20 avr 2010 - 13 H 32

    @Locken : tu peux nous fournir des éléments infirmant le propos de Prof ?

    Parce que les discours sur l’influence (négative) du porno rappellent les très bonnes heures des discours anti-pornographie.

    @jbf63 : en effet ça me semble étrange de parler de prévention par le barebacking. Ceci dit, pas mal de personnes parlent de « safer bareback sex », ce qui me semble une manière intelligente et responsable d’envisager les choses.
    De manière plus globale, je ne comprendrais jamais pourquoi en France l’expression « safe sex » s’est imposée au détriment de « safer sex » qui me semble plus réaliste et pertinente.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 13 H 36

    @ jbf

    safer sex, en français, c’est « le sexe à moindre risque », ce qui constitue une traduction satisfaisante du comparatif « safer » de safe ».

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 20 avr 2010 - 14 H 08

    merci Prof+ pour ta réponse claire et honnête, qui prouve qu’on peut poser des questions sans se faire pour autant soupçonner de je ne sais quel archaisme, qui ne reflète souvent que celui de ceux qui les évoquent.
    Il me semblait bien avoir lu ici et là des articles évoquant l’influence des films pornos sur la sexualité des ados consommateurs de plus en plus jeunes de ce genre de productions. D’où l’importance de prôner la production de films non-bareback autant que faire se peut.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 14 H 34

    @ locken

    Sauf que ce les films que les ados voient en douce chez leurs parents sont des films hétéros…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 20 avr 2010 - 14 H 40

    @ Prof+
    Ah bon ! j’ignorais qu’un système des plus sophistiqués permettait de savoir ce que tous les ados matent en douce chez eux ou…ailleurs. Y sont bien obéissants quand même ces minots et ils ne savent pas du tout comment enfreindre les barrières électroniques ou autres ;-))) Aux innocents les mains pleines (de quoi ?)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 20 avr 2010 - 14 H 51

    le sexe sans aucun risque, ça n’existera jamais… qui baise en scaphandre ? personne…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 20 avr 2010 - 14 H 53

    pour ce qui est de la sodomie, soit on réduit le risque au maximum avec le port de la capote, soit on prend un risque maximal sans : il me semble qu’il n’y a pas d’entre-deux…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 20 avr 2010 - 14 H 59

    @Phil: Euh ça dépend de la taille du scaphandre !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 20 avr 2010 - 15 H 01

    J’ai dit une fois à un ami américain: « on a perdu tous ces amis avec le sida, et ceux qui vous restent
    on se brouille avec eux à cause du Bareback ».
    Maintenant je n’ai pas l’impression de me servir de la mort de ce jeune homme pour une polémique oiseuse. Je me sers de cette nouvelle pour m’exprimer, pour exprimer mes craintes, ma révolte.
    Le point central de cette crainte, de cette révolte, ce sont les nouvelles contaminations que j’observe autour de moi. C’est la fatigue et tous les contre coups de la maladie que je sens en moi et me dire que d’autres vont y être confrontés pour pas grand chose. Alors quand je lis sur un site(devine lequel?) que le bareback (baiser sans capote et le revendiquer) c’est une forme de prévention, j’ai mal.
    Je trouve que tu repousses un peu vite mon hypothése « nous vivons un deuxiéme déni ». Evidemment la situation est différente. Le professuer Lejeune pouvait s’aveugler sur ce qu’il allait se passer (la mort d’une foule de gens). Les
    prosélytes du bareback savent la dangerosité des pratiques dont ils font la publicité. La pire chose, surtout c’est qu’aujourdjui ceux qui pratiquent le déni sont à l’intérieur de la sidacratie. Seronet pousse à la baise sans capote avec l’argent d’Aides, c’est à Aides qu’on organise des ateliers BBK, avec des affiches qui disent « noKpote=plaisir ». Ca ne me dérange absolument pas qu’une structure à Aides traite les BBKers et leurs coinfections et surinfections. Mais utiliser l’argent de la prévention pour des affiches « noKpote=plaisir », je dis non.Et je ne vois rien de pragmatique.
    prof, pour ce qui est de la multi-contamination, j’ai suivi une conference aux UEEH où des chercheurs expliquaient, diapos et diagrames à l’appui, qu’il y avait plusieurs souches du virus et que les ajouter l’une à l’autre pouvait causer des dommages graves. je me souviens qu’un personnage mi-sociologue mi-bonne soeur c’était levé en criant « ça n’est pas prouvé! » « ça n’est pas prouvé! » et avait quitté la salle, trés exité: pour moi il était dans l’hystérie du déni. C’est ça qui m’a fait penser aux lettres du dr Lejeune.
    Rostom, reste seroneg, n’écoute pas leurs bobards, refuse ce sale destin.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fred 20 avr 2010 - 15 H 18

    @ helene, je vois très bien ce que tu veux dire, de mon côté j’ai perdu pas mal de monde dans mon entourage il y a longtemps, puis…plus rien… Puis tout a coup deux potes se sont contaminés cet été… un choc quoi… Les discours de prévention ne passent plus qd tu parle de kpote tu passe pour un vieux con rétrograde. Même s’il y a une part de vérité sans doute ds le discours ca me fait toujours bizarre d’entendre un pote ou une connaissance me dire (maintenant qu’on est plombé… »Tu sais on peut se lâcher et baiser nokpote , on est bien plus au courant et mieux suivi que les seroneg… » )

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jbf63 20 avr 2010 - 16 H 41

    @fred :
    ton pote plombé qui « se lâche » il est vachement au courant ! il est donc absolument certain que les mecs avec lesquels il couche sont séropos eux aussi, il a lu leur dossier médical avant… mon oeil ! je suis séroneg, je suis certainement plus au courant que lui de ce qu’il risque avec ses conneries, sans compter les séronegs qu’il contamine en jouant au con!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jbf63 20 avr 2010 - 16 H 45

    @fred : j’oubliais : je vis avec un séropo depuis 11 ans et je suis toujours séroneg ! ça explique pourquoi je suis au courant…

    parce que moi je prends des précautions ! la capote est mon amie et je m’en sers !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Spyro 20 avr 2010 - 16 H 48

    Je tiens juste à préciser qu’en parcourant certains commentaires j’ai remarqué que plusieurs écrivaient « on meurt du SIDA » ce qui est une erreur (de compréhension ou de syntaxe, je ne sais pas). On ne meurt pas du SIDA mais des maladies opportunes (qui sont des complications de l’immuno-déficience).
    Un séropositif enfermé dans une bulle (comme les enfants bulles) ne mourra pas de complications liées au VIH.

    Phil96> Le sexe sans aucun risque ? L’onanisme bien sûr \o/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fred 20 avr 2010 - 16 H 57

    @jbf63 Tu as parfaitement raison,mais j’ai entendu ce discours tellement de fois maintenant qu’on dirait que c’est devenu un discours officiel… Une fois sero+ une nouvelle vie de fun commence en qq sortes…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Bob 20 avr 2010 - 16 H 59

    on voit qu’on est à une période charnière dans la lutte contre le sida…

    je ne sais plus qui disait on se brouille avec ses amis à cause du bareback.. heuu j’ai un ami qui m’a dit qu il baisait bareback…et alors? c’est son choix. je ne vais quand même pas le rejeter !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 20 avr 2010 - 17 H 09

    @Spyro
    Je suis profodément désolé de te contredire Spyro
    bien sûr qu’on meurt du Sida car sans déficience immunitaire on attraperait pas des infections fatales. Sans compter ceux qui se suicident à cause du rejet social et familial insupportable que le statut de séropo ou sidéen leur fait subir… quant à cela s’ajoute l’incompréhension voire l’ostracisme de ses meilleurs amis il n’en faut pas plus parfois pour que le sida tue à nouveau…(mais on comptabilise ça dans les suicides aux causes indéterminées, tu parles !)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Spyro 20 avr 2010 - 17 H 57

    « Sans déficience immunitaire on n’attrapperait pas des infections fatales. »
    Soit. Oui c’est sûr. Mais dans ce cas :
    « Sans corps, tu n’attrapperais pas des infections fatales. »
    Est-ce que pour autant on dit que c’est ton corps qui t’a tué? (oui tu peux me dire que cet argument est un peu fort mais c’est le but ^^).

    Dans ton exemple du séropositif au VIH qui se suicide, si on remplace par un grippé, imaginons un grippé A, qui se suicide parce qu’il ne supporte plus d’avoir une maladie aussi contagieuse /forte/etc. Est-ce qu’on peut dire, en suivant ton raisonnement que c’est la grippe qui l’a tué ? Non. Ce qui l’a tué c’est le suicide (genre une balle dans la tête/pendaison/barbituriques …). En revanche, je suis d’accord pour dire que la maladie (grippe, SIDA) est la cause du suicide. Mais on ne peut pas dire que c’est la maladie qui a tué la personne. Personnelement, tu peux trouver cela injuste, mais c’est un raisonnement entièrement logique non ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 20 avr 2010 - 18 H 25

    @fred : nous avons un devoir de responsabilité – partagée avec nos partenaires – qui consiste à ne pas exposer les autres au danger d’une contamination… le fun oui, même pour les séropos (qui ont droit à une vie sexuelle aussi épanouie que celle des séronegs) mais pas irresponsable, qui que nous soyons… je sais que c’est lourd et pas facile, car l’humain préfère l’insouciance, mais c’est une prise de conscience indispensable (qui n’arrive pas au même moment pour tout le monde)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 20 avr 2010 - 18 H 32

    @ hélène : « Les prosélytes du bareback savent la dangerosité des pratiques dont ils font la publicité.  » ils le savent pertinemment en effet, la preuve en est que la première chose qu’ils revendiquent c’est la dépénalisation des contaminations au VIH… je suis d’accord avec cette revendication MAIS elle a une contrepartie indiscutable : avoir une vie sexuelle responsable, quel que soit notre statut sérologique (car un/une séroneg non plus ne peut pas se dédouaner de sa propre responsabilité, il est donc très malvenu de porter plainte quand soi-même on a failli pour se protéger; perso, même si je savais qui m’a refilé le VIH, je n’irais pas porter plainte contre lui, car ce serait très malhonnête étant donné que j’ai ma part de responsabilité)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 18 H 42

    @ hélène
    je ne conteste pas ceci :

    « prof, pour ce qui est de la multi-contamination, j’ai suivi une conference aux UEEH où des chercheurs expliquaient, diapos et diagrames à l’appui, qu’il y avait plusieurs souches du virus et que les ajouter l’une à l’autre pouvait causer des dommages graves ».

    Je dis simplement que cela ne serait possible qu’à un moment donné de l’infection, en phase de primo infection, et durant cette phase, lors d’une fenêtre de quelques semaines.
    ————————————
    Ailleurs, sur ce post, j’ai lu qu’on ne mourait pas du sida mais de maladies opportunistes (et non « opportunes » comme j’ai lu). Mais dans le sigle sida, il y a « syndrome ». Or un syndrome est un ensemble de symptômes et de maladies opportunistes.

    « Un syndrome est un ensemble de signes cliniques et de symptômes qu’un patient est susceptible de présenter lors de certaines maladies, ou bien dans des circonstances cliniques d’écart à la norme pas nécessairement pathologiques. » (WIKI)

    J’ai lu aussi qu’il suffirait qu’une pvvih vive sous bulle pour ne pas déclarer de sida. Non car nous sommes porteurs de tout un tas de choses qui n’attendent qu’un affaiblissement de notre système immunitaire pour se déclarer même sous bulle : Kaposi, lymphomes, cancers, maladies rénales etc qui peuvent faire partie de la phase sida…

    Je rappelle aussi que 40 % de pvvih souffrent de déprime et de dépression liée au vih car notamment le virus attaque particulièrement le cerveau…

    Le vhc se transmet beaucoup plus facilement que le vih…

    Enfin, voici un powerpoint (il y en a d’autres du même genre sur internet) qui quantifie en particulier les risques de transmission du vih en fonction du mode de transmission :

    http://www.infectiologie.com/site/medias/diaporamas/autres/AES_rabaud-05.ppt

    Voilà quelques unes de mes remarques décousues à propos de ce que je viens de lire. Pour info, je suis séropo et je rentre à l’instant du service sida où je suis suivi.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fred 20 avr 2010 - 18 H 52

    @Phil86 je suis parfaitement d’accord avec toi sur le question de responsabilité S+ versus S- mais c’est une idée rarement entendue , de moins en moins en tout cas… ai de plus en plus l’impression de les seroneg et les seroplus qui se protègent passent pour des rabat joie,des ringards etc etc

    Je remarque qu’il y a plein de post sur ce sujet, ca apporte un côté rassurant tout de même OUF !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Spyro 20 avr 2010 - 19 H 14

    prof+ : Ah oui en effet, je pensais à un autre mot quand j’ai écrit opportune. (j’avais opportuniste en tant que personne en tête).
    Tu viens de me faire constater que j’avais super mal retranscrit ma pensée sur la bulle. En fait je voulais simplement dire qu’une personne dans une bulle ne pourrait pas mourir des infections extérieures (comme un rhume, une grippe, une pneumonie, la peste /o/). Mais tu fais très bien de rappeler, j’avais complètement oublié, que les personnes immuno-déficientes étaient la cible de plein de problèmes internes (cancers et autres dégénérescence du système).

    Cela dit, je ne suis pas tout a fait d’accord avec la définition que tu donnes de syndrôme (pas celle de wikipédia) quand tu dis que cela recouvre des « maladies » en plus des symptômes. Dans le syndrôme de Stockholm, où est la maladie ? Oo
    D’ailleurs, ta même source, wikipédia, fait bien la différence dans son paragraphe premier sur l’article Sida :
    « Le Syndrome de l’ImmunoDéficience Acquise, (…) est le nom d’un ensemble de symptômes consécutifs à la destruction de plusieurs cellules du système immunitaire par un rétrovirus. Le SIDA est le dernier stade de l’infection par ce virus et finit par la mort de l’organisme infecté, des suites de maladies opportunistes. »
    C’est un ensemble de symptômes (comme tu dis) et l’individu meurt bien de maladies opportunistes, et non du SIDA en lui-même.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 19 H 22

    @ spyro

    Soit. Mais en dernière instance, sida ou pas, nous mourrons tous d’un arrêt des activités cérébrales puisque c’est ainsi qu’on définit cliniquement la mort. Alors profitons-en pour nous torturer le cerveau en attendant…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 20 avr 2010 - 19 H 24

    c’est un faux problème, cessons de couper les cheveux en quatre : quand on entre en stade sida (stade C) on risque de mourir d’une ou des affections opportunistes correspondantes (kaposi, pneumocystose etc…) et mourir d’une de ces affections c’est bien aussi « mourir du sida » car si on n’était pas entré en stade sida on ne les aurait pas contractées… et une fois qu’on est entré en stade sida, on est considéré cliniquement comme sidéen, que l’on survive ou pas, même avec une trithérapie après…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 19 H 24

    A tous ceux que cela intéresse, je rappelle qu’il existe depuis peu sur yagg un « Bar des séropos et de leurs amis ». Vous y êtes tous les bienvenus :

    http://communaute.yagg.com/groups/profile/5685

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 20 avr 2010 - 19 H 32

    D’ailleurs, ces lignes de démarcation entre sida et séropositivité tombent peu à peu. Aujourd’hui, on sait que dès que le virus a pénétré dans l’organisme, il commence son lent travail de destruction. Dès lors, peu importe les anciennes classifications(qui sont nombreuses d’ailleurs). L’important est d’enrayer au plus près de la contamination cette oeuvre destructrice. C’est pourquoi il faut traiter au plus près de la contamination. C’est pourquoi il faut se faire tester régulièrement si on pense avoir été exposé d’une manière ou d’une autre. L’idéal bien sûr serait de pouvoir disposer des tests librement en pharmacie.

    Ce sont les enjeux importants, selon moi, de la lutte actuelle contre le sida.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 20 avr 2010 - 19 H 35

    Un ami gérant d’un établissement de nuit me dit que maintenant quand on donne des capotes aux jeunes ils les jettent par terre.
    J’ai croisé un jeune homme qui a été contaminé à quatorze ans par un moniteur de colonie de vacance. il est àla méthadone.
    J’aimerai entendre des témoignages de seronegs qui disent le nombre de fois qu’on leur a proposé des rapports non protégés. Comment ne pas être « non jugemental » à l’égard de ces pratiques?Un jeune à qui j’ai demandé comment il expliquait ces comportements m’a dit « ils ont raté leur vie, ils voudraient que je rate la mienne ». Vous voyez une autre explication?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Kaaphar 21 avr 2010 - 16 H 41

    salut,
    sur le sujet de départ :
    a) il semblerait qu’il y ait « doute » sur les raisons de la mort de ce garçon…
    b) un film porno sous latex : ça fait fantasmer qui ?

    les établissements de cul qui ont signé la « charte du sneg » sont censés (!!) ne diffuser que des films safe dans leur lieu… (comme pink)
    et… faire leur chiffre en vendant des dvd sans kpote…

    pour le reste : vais pas entrer dans le débat ici aussi ;-)

    Kaaphar (en traitement, observant, cv indétectable)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 21 avr 2010 - 16 H 58

    @ kaaphar (que j’ai croisé sur Seronet) :

    bah il en va des films pornos comme du sexe réel : une sodomie avec capote n’est pas moins excitante que sans, et l’est même davantage si l’on pense que la capote peut parfaitement être un jouet sexuel avant l’acte… cette phobie de la capote, exacerbée par certains, est assez étonnante !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 21 avr 2010 - 18 H 02

    et moi aussi je suis en traitement, observant, cv indétectable (depuis des années), ce qui ne m’empêche absolument pas de continuer avec la capote pour tous mes rapports de pénétration, aussi bien actifs que passifs, depuis que je connais ma séropositivité (soit depuis début 99), tout simplement parce qu’elle ne me pose aucun problème et que je préfère même faire avec que sans, car elle présente à mon avis beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Bob 22 avr 2010 - 0 H 59

    que yagg face un sondage: Baisez vous bareback? 1-jamais 2-parfois 3- tout le temps.Bon je ne sais pas si les lecteurs ici sont représentatifs…? ça donnera une idée.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 22 avr 2010 - 1 H 15

    Franchement, je ne sais pas si c’est la bonne question à poser. C’est du déclaratif. Et puis, on peut baiser avec latex la plupart du temps et puis, oups, un petit coup de faiblesse, un verre, deux, un peu de fumette et puis…

    A mon avis, une bonne question serait :

    « te fais-tu dépister régulièrement car aujourd’hui il vaut mieux se faire traiter tôt ? »

    Signaler ce commentaire

     
  • Par plouf 22 avr 2010 - 15 H 02

    Pffff

    J’ai tripé sur ce pti mec y a qques années en voyant ce film.

    Je repense aux conneries fantasmées ou faites depuis. Même si j’ai eu de la chance, ça fout une bonne claque dans la gueule cette histoire.

    Paix à ton âme pti bonhomme.

    PS : je peux pas m’empêcher d’avoir une petite pensée pour les autres jeunes mecs qui ont tourné avec lui…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par daniel06000 aujourd'hui - 16 H 18

    franchement , rien a foutre qui soit mort du sida. qui séme le vent récolte la tempete. faut vraiment etre con pour faire du bareback (surtout dans le porno )ayons effectivement plus une pensée pour tout les autres pauvres garcons avec lequel il a tourner. allez !!! paix a son ama kan meme

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + aujourd'hui - 16 H 28

    @ daniel06000

    Dans le genre « je ne juge pas », c’est pas mal…

    « ayons effectivement plus une pensée pour tout les autres pauvres garcons avec lequel il a tourner.  »

    Je suppose que tu supposes que ces « autres pauvres garçons » ont pu être contaminés éventuellement par Chad, qu’ils étaient séronégatifs avant de tourner naïvemeent bareback avec lui et que donc Brad n’était qu’une crapule séropositive… ? Ou j’extrapole ?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par fred aujourd'hui - 16 H 37

    @prof+ , +1 du mm avis que toi…Dans le genre “je ne juge pas”, c’est pas mal…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 aujourd'hui - 16 H 44

    daniel n’a pas prétendu qu’il ne jugeait pas :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken aujourd'hui - 16 H 45

    Ou j’extrapole ?
    ben ouais comme d’hab.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 aujourd'hui - 16 H 46

    @locken : le « rien a foutre qui soit mort du sida » de daniel06000 donne plutôt raison à prof+ :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken aujourd'hui - 16 H 49

    Solidarité quand tu nous tiens !;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + aujourd'hui - 16 H 50

    Dédicace spéciale @ daniel0600 et @ locken :

    http://www.youtube.com/watch?v=mhvUUzRcsBc&feature=player_embedded

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken aujourd'hui - 16 H 53

    Y’a combien de degrés déjà sur l’échelle du sens à Yagg ??? ;-))))))

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 aujourd'hui - 16 H 53

    @Locken : déoslé mais je trouve le post de daniel06000 plus que limite…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 aujourd'hui - 16 H 56

    ce « rien à foutre qu’il soit mort du sida » est désespérant et démontre que l’épidémie est loin d’être jugulée, avec la persistance d’une telle mentalité pourrie… comment peut-on émettre une monstruosité pareille ? ce daniel06000 n’a aucune conscience de ce que mourir du sida veut dire…

    c’est affligeant :(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 aujourd'hui - 16 H 59

    @ prof+ : « Je suppose que tu supposes que ces “autres pauvres garçons” ont pu être contaminés éventuellement par Chad, qu’ils étaient séronégatifs avant de tourner naïvement bareback avec lui et que donc Brad n’était qu’une crapule séropositive… ? »

    c’est bien en effet tout le sens du message de daniel06000 : seuls les séropos sont responsables, et coupables, des contaminations, les séronegs pouvant se dédouaner complètement de leurs propres responsabilités ; c’est une idéologie fallacieuse et dangereuse

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Rostom Mesli aujourd'hui - 17 H 03

    Le poste de Daniel n’est pas seulement limite, il est immonde. Il s’inscrit juste dans la grande tradition qui a essayé (depuis le début de l’épidémie) de faire de celles et ceux qui en étaient les principales victimes, les premiers responsables et coupables. Beaucoup de pédés ont été très heureux de se mettre dans cette tendance, tu as de grands prédécesseurs, Daniel, c’est bien.

    En plus, ce post témoigne d’une complète méconnaissance de ce qu’est le porno bareback. Le prono bareback gay US, c’est pas des séronégs innocents qui vont sur des tournages en pensant que tout le monde y est séronég. C’est une pratique de séropos de façon ultra majoritaire, pour ne pas dire exclusive. La probabilité pour que Chad Noel ait contaminé qui que ce soit sur un tournage ait inexistante par conséquent. Mais ça, Daniel s’en fout probablement, il préfère injurier les morts du haut de son moralisme gonflé de bonne conscience.

    Pis y a quelque chose de vraiment insupportable à se retrouver à faire le procès d’un mec qui vient de mourir à 25 ans.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par daniel06000 aujourd'hui - 17 H 03

    effectivement , je ne juge pas , je dit juste que faire du bareback ( putain faut vraiment etre con , NNNNOONNNN ).avec tous ce qui est dit est fait pour lutter contre ce virus … pas d excuse … ont ne pousse pas les gens a faire du bareback, mais faut etre pret a en subir les consequences .donc la mort pour se pauvre garcon. mais cela me chagrine plus de savoir que des garcons ou filles ont etait contaminer a leurs inssue que deliberement choisis.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par daniel06000 aujourd'hui - 17 H 07

    mais bon !!! desoler si j ais choquer certaines personnes d entre vous , la n etait pas mon but. Et effectivement le bareback je ne connais pas et ne veut pas connaitre .

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + aujourd'hui - 17 H 07

    « mais cela me chagrine plus de savoir que des garcons ou filles ont etait contaminer a leurs inssue que deliberement choisis. »

    Pourquoi cela te chagrinerait-il puisque s’ils ont été contaminés par Chad, c’est qu’eux-mêmes bzaient sans latex et donc reprendre ton raisonnement au début :

    « franchement , rien a foutre qu’ils soient (séropos). qui séme le vent récolte la tempete. faut vraiment etre con pour faire du bareback (surtout dans le porno ) »

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken aujourd'hui - 17 H 07

    « ce daniel06000 n’a aucune conscience de ce que mourir du sida veut dire… »
    Ben c’est normal pisqu’on nous a affirmé plus haut qu’on ne mourrait jamais du sida… faudrait savoir c’que vous dites!
    Et pis en l’occu-bien-rance là, si y’a une responsabilité à chercher ça serait plutôt du côté du producteur de ces films qui est je crois tenu de vérifier l’état de bonne santé de ses poulains… bientôt ce sera le tour de Yagg!!!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + aujourd'hui - 17 H 14

    Et hop… On en revient à l’idée que yagg serait une arme de destruction massive parce que yagg organise un concours casting pour un film porno…

    Ca chauffe…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken aujourd'hui - 17 H 21

    Trop mimi !!!

    Signaler ce commentaire

     
  • Par daniel06000 aujourd'hui - 17 H 27

    PPPFFFFF !!!!!!
    non mais ou ta lu que je disais que l ont ne mourrait pas du sida . ta rien compris … et de toute facon tous vos discours de … oui , mais non , il as raison , il a pas raison, ne me feront pas changer d avis . sans oublier quand meme que chaque jour des personnes sont contaminner et chaque jour des personnes en meurt ( du virus )pour preciser.A moins que quelqun vienne me dire que j ais encore rien compris ….NEXT

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + aujourd'hui - 17 H 34

    Il est gentil daniel06000…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par daniel06000 aujourd'hui - 17 H 41

    tu crois ?????

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Yannick Barbe aujourd'hui - 17 H 53
    Avatar de Yannick Barbe

    @Locken
    Dois-je vous rappeler que Titan n’a JAMAIS fait de bareback et qu’ils militent pour le porno safe?
    Vous lisez ce qu’on écrit dans les articles?

    Signaler ce commentaire

     
  • Par tristes tropiques aujourd'hui - 22 H 50

    ça sent toujours aussi mauvais sur Yagg…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 1 H 54

    @Y.Barbe « Dois-je vous rappeler que Titan n’a JAMAIS fait de bareback et qu’ils militent pour le porno safe?
    Ai-je prétendu le contraire ? Mais à force de prendre des cours d’extrapolation avec Prof++ on ne sait où vous allez nous faire atterrir…et ce que vous allez nous faire dire.
    C’est vraiment de la haute voltige extrapolante, là, bravo.
    @Daniel06000
    « PPPFFFFF !!!!!! non mais ou ta lu que je disais que l ont ne mourrait pas du sida  » Relis le fil, baby, et tu t’apercevras que je n’évoquais pas tes propos mais ceux de Spyro un peu plus haut qui comparait le sida avec une banale grippe A, qui on l’a vu a fait énormément de morts et dont les malades qui en sont atteints sont, c’est bien connu, rejetés, ostracisés et désignés régulièrement à la vindicte populaire et homophobe.
    Quand des propos comme ceux de Spyro ne déclenchent aucun émoi de la part des « animateurs » de ce site, il ne faut pas s’étonner que à un moment donné, en effet, ça se mette à sentir mauvais comme l’évoque TristTrop’…
    Attendons maintenant votre prochaine extrapolation…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 10 H 57

    @ Locken : Spyro a dit « On ne meurt pas du SIDA mais des maladies opportunes (qui sont des complications de l’immuno-déficience). » il n’a pas entièrement tort dans le sens où le sida n’est pas une maladie en tant que telle mais un syndrome et que l’on meurt d’une des affections opportunistes (plutôt qu’opportunes) graves provoquées par l’entrée en stade sida, par exemple un kaposi ou une pneumocystose pour prendre deux des affections les plus fréquentes… maintenant, par commodité de langage on dit « mourir du sida » ce qui n’est pas faux non plus dans le sens où c’est bien l’entrée en phase sida qui provoque l’apparition de maladies opportunistes mortelles

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Klav' 24 avr 2010 - 11 H 04

    Je me permet d’ajouter quand même que bien que ce soit rare, on peut effectivement mourir uniquement à cause du SIDA, c’est juste qu’il est bien plus fréquent que ce soit une maladie opportune qui nous emporte avant ça.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 11 H 26

    klav tu sembles avoir l’esprit confus sur le sujet, SIDA signifie Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise : cela signifie que l’immunité est réduite à quasiment zéro, ce qui provoque le décès c’est la ou les maladies opportunes induites par la disparition de l’immunité…

    les 4 stades dans la classification de l’OMS :

    Stade clinique 1

    * Patient asymptomatique.
    * Adénopathies persistantes généralisées.

    Stade clinique 2

    * Perte de poids inférieure à 10 % du poids corporel.
    * Manifestations cutanéomuqueuses mineures (dermite séborrhéique, ulcérations buccales récurrentes).
    * Zona au cours des 5 dernières années.
    * Infections récidivantes des voies respiratoires supérieures.

    Stade clinique 3

    * Perte de poids supérieure à 10 % du poids corporel.
    * Diarrhée chronique inexpliquée pendant plus d’un mois.
    * Fièvre prolongée inexpliquée pendant plus d’un mois.
    * Candidose buccale (muguet).
    * Leucoplasie chevelue buccale.
    * Tuberculose pulmonaire dans l’année précédente.
    * Infections bactériennes sévères (pneumopathies par exemple).

    Stade clinique 4

    * Pneumocystose.
    * Toxoplasmose cérébrale.
    * Maladie de Kaposi.
    * Lymphome.
    * Mycobactériose atypique généralisée, et plus généralement toute affection grave apparaissant chez un patient infecté par le VIH, ayant une baisse importante de son immunité (taux de CD4 inférieur à 200/mm³).

    Signaler ce commentaire

     
  • Par jbf63 24 avr 2010 - 12 H 54

    @phil86 : bin si on peut mourir du simple fait d’être séropo sans jamais être passé en phase sida : combien se sont suicidés depuis l’apparition du virus dans les années 80 ??? combien n’ont pas supporté l’annonce du résultat du test ? ou le rejet induit par l’annonce ? rejetés par leur famille, leurs amis, le monde du travail, les assurances… etc, etc, etc… quand Locken parle de mourir du sida c’est à eux qu’il pense. et à tous ceux qu’il connaissait et qu’il a accompagnés à leur dernière demeure depuis le début de l’épidémie.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 13 H 10

    @Phil86 + ceux qui ne lisent que ce qu’ils ont envie de lire…
    1)de Prof+ : »Je rappelle aussi que 40 % de pvvih souffrent de déprime et de dépression liée au vih car notamment le virus attaque particulièrement le cerveau… »
    Un élément pasé inaperçu semble-t-il et qui va dans le sens de ce que j’évoquais plus haut.
    2)Ce qui me « gêne » surtout c’est que vous semblez zapper totalement l’aspect maladie »sociale » du sida qu’on ne peut en aucun cas comparer avec une simple grippe.
    Est-ce que des patrons MEDEFiens oseraient refuser l’embauche de quelqu’un sous prétexte qu’il risque d’attraper la grippe et d’en mourir?
    Or dois-je vous le rappeler c’est un motif dont use la future patronne du MEDEF pour les séropos?
    Si j’évoque cet aspect socialement mortel du sida c’est que je ne le vois jamais évoqué et lorsque je l’évoque vous revenez sempiternellement sur des aspects biologiques de maladies dites « OPPORTUNISTES »(et non opportunes comme le rappelait Hélène fort justement).
    J’ai comme une drôle d’amertume quand je vous lis pinaillant sur cet aspect du sida qui est cause de rejet familial, social qui ne peut que fragiliser un peu plus les personnes séropositives, les obligeant le plus souvent à taire leur maladie sous peine de rejet et de mépris (et favorisant par là même la survenue des maladies opportunistes).
    Comment pouvez-vous banaliser voire nier à ce point cette réalité là ??

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 13 H 36

    euh si vous aviez lu mes précédentes interventions ici sur le sujet, très nombreuses, je pense que vous auriez vu tout de suite que je ne zappe pas du tout les aspects sociaux et psycho-sociaux de notre pathologie…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 13 H 37

    oui jbf63 mais pour en revenir à ce que disais kav, j’ajouterai simplement que ce qui se conçoit bien s’exprime clairement ;-)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 13 H 51

    @Phil86 « Je rappelle aussi que 40 % de pvvih souffrent de déprime et de dépression liée au vih car notamment le virus attaque particulièrement le cerveau… »
    Ben si justement bien lues et relues et rerelues et NIET
    rien pas un mot sur cet aspect du sida de ta part…
    Et surtout la comparaison Sida+Grippe par Spyro ne t’a
    pas dérangé du tout, ni personne d’ailleurs…
    Alors à moins que nombre de commentaires aient été effacés je ne vois pas l’ombre de ton évocation « des aspects sociaux et psycho-sociaux de notre pathologie… » à part dans ton dernier commentaire.
    Désolé, mais c’est l’évidence…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 13 H 56

    ah mais stop aux procès d’intention, merci… pour ce qui est de la dépression liée au VIH je manque d’informations, je compte justement poser la question à mon spécialiste début mai…

    si attaquer les gens sur ce qu’ils n’ont pas dit vous occupe tant mieux pour vous… bonne après-midi !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 13 H 57

    Errata :
    (mauvaise citation dans post précédent)il fallait lire bien sûr : »euh si vous aviez lu mes précédentes interventions ici sur le sujet, très nombreuses… »
    Et : Sida = Grippe A (par Spyro)
    Vous connaissez beaucoup de personnes qui se sont suicidées à l’annonce qu’elles avaient la grippe
    vous ? Moi pas !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 14 H 00

    rhôôôôôôô !!! Locken adressez vous à Spyro je ne vois pas pourquoi c’est à moi que vous vous en prenez… je ne suis pas responsable de ce qu’il écrit

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 14 H 13

    pour en revenir au sujet de ce billet, si ce concours en partenariat avec Titan peut favoriser la prévention par le safer-sex, ce sera une réussite…

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 14 H 47

    « adressez vous à Spyro je ne vois pas pourquoi c’est à moi que vous vous en prenez »
    Tiens tiens ! Curieuse conception du débat…
    Je ne m’en « prends » pas plus à vous qu’à un autre, je ne fais que réagir à des propos qui semblent vous bien aller, vous et les autres, puisque personne n’y a réagi.
    C’est vrai qu’il est beaucoup plus intéressant de savoir si on meurt du sida ou des maladies opportunises induites.
    Par ailleurs pour revenir, justement, au sujet principal de ce fil, il me semble que la cause réelle de la mort(fort regrettable de ce jeune et beau jeune homme)n’est toujours pas connue avec certitude.
    Il serait peut-être intéressant de savoir ce qui a mené ce jeune homme vers cette carrière « prestigieuse » qui lui vaut de tels honneurs pour l’annonce de son décès, vous ne croyez pas ?
    Il y doit bien y avoir quelques causes psycho-sociologiques, en dehors de sa belle gueule et de son beau cul…pour son choix d’orientation professionnelle, pas tout à fait ordinaire, qui a fait qu’on s’intéresse à son destin particulier.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 24 avr 2010 - 15 H 00

    @Phil86  » pour ce qui est de la dépression liée au VIH je manque d’informations, je compte justement poser la question à mon spécialiste début mai… »
    Bravo et merci de le reconnaitre.
    Et sage décision de votre part car, en effet, nos médecins laissent trop souvent de côté cet aspect qui se révèle souvent fort préjudiciable (irritabilité, brusque changements d’humeur, délire de persécution etc…)
    En mai vous pourrez donc faire comme le veut l’adage ce qu’il vous plaira et vous conviendra.
    Portez-vous bien.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 24 avr 2010 - 15 H 31

    il faut distinguer deux choses : les conséquences psychologique de la séropositivité, qui effectivement peuvent facilement être la cause de déprime et de dépression, le simple fait d’être séropo au VIH est en soi lourd psychologiquement, ne serait-ce déjà que par l’annonce elle-même de la séropositivité ; et puis l’hypothèse selon laquelle le virus lui-même serait médicalement cause de dépression par une interaction dans le cerveau et là je dois dire que je ne sais pas ce qu’il en est, je n’ai rien trouvé de probant sur le net pour l’instant ; amicalement

    Signaler ce commentaire

     
  • Par prof + 24 avr 2010 - 15 H 50

    On a longtemps réduit la dépression à une maladie psychologique. Les recherches actuelles sur cette question montrent chaque jour davantage que la dépression est aussi une maladie biologique. Et comme souvent psychologie et biologie se combinent.

    Séropos, nous savons qu’une déprime peut conduire à un affaiblissement immunitaire. Nous savons aussi désormais grâce à la recherche (autopsies pratiquées sur les cerveaux de pvvih…) qu’un des organes que le virus attaque en premier est le cerveau et que le cerveau est l’organe que les traitements atteignent le plus difficilement. Seules quelques molécules y parviennent actuellement.

    Le fait d’être séropo provoque souvent un mal être du fait notamment de la sérophobie. Virus et mal être, biologie et psychologie se combinent alors pour favoriser la déprime ou la dépression des pvvih.

    Il existe de nombreuses recherches et études sur la dépression et par ailleurs sur les rapports de l’infection à vih et de la dépression.

    Pour comprendre la dimension biologique de la dépression :

    http://www.lilly.fr/patho/neuropsy/depression-fiches/traitement-antidepresseur.cfm

    Il existe par ailleurs de nombreux cas documentés de démence précoce associées au vih dont le signe précurseur est la dépression, de même pour la maladie d’Alzheimer plus fréquente et plus fréquente chez les pvvih, malgré les traitements…

    Cette question est très étroitement liée au vieillissement précoce induit par le vih qui comporte des modalités comparables à la progeria.

    Une recherche est actuellement menée sur cette analogie par une équipe de chercheurs de Marseille et de Barcelone. Cette recherche est financée par le Téléthon.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Laurent 03 mai 2010 - 10 H 08

    avec tout ça, on ne sait pas encore de quoi au juste il est mort, ce jeune homme.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Locken 03 mai 2010 - 11 H 02

    @Laurent : Il parait qu’il était fumeur…de havanes !

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 09 juin 2010 - 15 H 44
    Avatar de

    à propos de seronet, lire ce billet sur un blog yagg, dont je confirme la véracité du contenu pour avoir vécu très exactement la même expérience… quand est-ce que AIDES (asso selon moi devenue aussi inutile que contreproductive car elle n’est plus au service des malades mais du seul salaire de ses employés) va faire le ménage dans ses rangs ???

    http://jbf63.yagg.com/2010/04/02/291-seronet-machine-a-broyer-les-seropos/

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Maîtresse Gilda 19 juil 2010 - 19 H 30
    Avatar de Maîtresse Gilda

    bla bla bla…

    Ouais, et Yagg vend un espace publicitaire sur son « mur » à un marchand comme newmillenium.fr, ou en 2 clics, on tombe sur les productions DVD du label spécialisé dans le bareback « TOXIC Videos » (comme ça c’est clair, cf leur logo) où l’on trouve aussi un film au titre tout à fait charmant : THE LOAD MASTERS : I BAREBACKED YOUR BOYFRIEND.

    Le prosélytisme bareback me dégoute, mais le bareback bizness, c’est vraiment abject.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Paul Denton 19 juil 2010 - 19 H 42
    Avatar de Paul Denton

    C’est clair que pour le coup ce n’est pas très cohérent…

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.