Christiane Marty-Double, figure historique de la lutte contre le sida, est décédée subitement le jeudi 7 avril, à l’âge de 69 ans. Vice-présidente de Aides pendant 15 ans, professeure de médecine, elle avait fondé le comité Aides dans le Gard, dès le milieu des années 80.

C’est d’ailleurs à Nîmes que je l’avais rencontré la première fois, à l’occasion d’un reportage que j’avais effectué en 1994, pour le premier Sidaction, et dans lequel j’interviewais plusieurs militants de la lutte contre le sida. Christiane avait le look soigné, le discours posé. Mais au-delà des mots, on sentait passer dans sa voix à la fois la colère et la tristesse. La colère qui lui donnait envie de se battre – elle mettra en place les premiers programmes d’échange de seringues en France – la tristesse devant tant de vies brisées (1994 fut une année particulièrement meurtrière).

INTERVIEWÉE POUR LES 25 ANS DE AIDES
En octobre dernier, pour les 25 ans de Aides, je la retrouve, visiblement plus fragile, mais toujours aussi déterminée. Elle faisait partie des militants de Aides qui avaient accepté d’expliquer en quelques minutes, devant la caméra de Yagg, un moment marquant de leur histoire dans l’association. Et c’est un épisode d’espoir qu’a voulu relater Christiane, celui de la mise en évidence de l’efficacité des antiprotéases. Un témoignage magnifique.

httpv://www.youtube.com/watch?v=GV_vJniGrPU

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!