Martina Navratilova, l’une des premières sportives à avoir vécu ouvertement son homosexualité, a révélé aujourd’hui qu’elle était soignée pour un cancer du sein et qu’elle avait été opérée d’une tumeur. Elle doit encore subir six semaines de radiothérapie, qui débuteront en mai, pendant Roland-Garros.

Le cancer, qui a été pris au tout début, ne s’est développé que dans un sein, a-t-elle déclaré sur ABC news (vidéo ci-dessous): « Je vais bien et je vais guérir complètement ».

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

« ENCOURAGER LES FEMMES À FAIRE UNE MAMMOGRAPHIE TOUS LES ANS »
« Le 24 février, le jour où je l’ai appris, c’est mon 11 septembre, explique l’ancienne n°1 mondiale de tennis, aujourd’hui âgée de 53 ans. (…) Au début, je me suis dit que j’allais garder la nouvelle pour moi, qu’il n’y avait pas de raison d’en parler (…). Voilà, je suis une personne en bonne santé, je suis porte-parole de l’AARP [l’association des retraité-e-s] pour la santé, j’ai toujours été en bonne santé et d’un seul coup, j’ai un cancer? C’est une plaisanterie? Mais j’ai attendu quatre ans après ma dernière mammographie. (…) J’en faisais tous les ans, et puis j’ai laissé filer, j’ai déménagé, changé de médecin… Et je n’ai pas fait attention au fait que cela faisait quatre ans. La raison pour laquelle j’ai voulu en parler, c’est pour encourager les femmes à faire cet examen tous les ans. (…) J’ai de la chance que mon cancer n’ait débuté que l’an dernier. S’il avait commencé il y a trois ans, j’aurais été très très mal. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Affichez votre poster et faites votre pub sur le mur de Yagg!