Le 16 mars dernier, Cécile quittait Charlotte. Depuis, il y a eu les ruptures Béa-Lætitia (le 20 mars), Mandy-Marion (le 23), Justine-Alexia (le 24), Laurie-So (le 28)… On en viendrait presque à la conclusion que sans Jetequitte.com, les couples lesbiens auraient du mal à se défaire. Ou que les lesbiennes sont particulièrement lâches en matière de rupture et préfèrent éviter de le dire en face. Sachant que très souvent une ex devient une BFF (best friend forever, il faut tout vous dire) puisque de toute façon on se croisera dans l’unique bar de la ville et que ton ex est aussi mon ex à moins de changer de pays (et encore), cette théorie tient difficilement la route. On appréciera en tout cas le ton particulièrement trash des messages envoyés.

« ESPÈCE DE SALE PISSOTIÈRE »
Les garçons, même s’ils semblent moins nombreux pour l’instant à rompre par web interposé, ne sont toutefois pas absents. Ainsi, le 18 mars, Bloblo a quitté Drek, Falleur a quitté Éric le 26, Clément a quitté Jordael le 29. Et hier, Julien a quitté Charlie (notez l’élégance de l’insulte: « espèce de sale pissotière »).

Pour compléter cette analyse-minute, soulignons que oui, il y a bien quelques hétéros aussi dans le lot, mais c’est beaucoup moins intéressant, évidemment.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Jouez avec Yagg et gagnez une croisière de rêve! Cliquez ici.