Entre  ses posts, toujours intéressants, ses messages d’accueil aux nouveaux membres et sa passion pour la danse qu’il partage à travers un groupe qu’il a créé sur la communauté, Harry est un yaggeur des plus sympathiques et des plus actifs de la communauté. Il est temps de vous le présenter à travers ce portrait en dix questions-réponses!

Quels sont les sites/blogs que tu consultes régulièrement? Je traine pas mal sur Myspace, YouTube, je suis Libé, Rue89, À Nous Paris, et bien évidemment Yagg, la Rolls des Rolls-Royce.

Le dernier livre que tu as lu? Récemment, deux livres se sont chevauchés selon mon humeur. J’ai achevé de lire Hiroshima, fleurs d’été de Tamiki Hara et revisité Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb.

La chanson qui tourne en boucle chez toi ou sur ton baladeur? Mon univers sonore quotidien se compose de Peaches dont je suis un hystérico lover, Massive Attack, Radiohead (les indémodables transcendentaux), Pussy-Kylie-Mady-Britney-B-yonC… en cas de coup de mou pour re-pulper tout ça! Les printanières douceurs qu’offrent les Lynda Lemay en tous genres, et la sobriété recherchée des swingueuses balades jazzy des Ray, Aretha, Nina et Louis. La chanson change donc au gré du vent.

Quel est ton péché mignon? Prendre un temps sur-dimensionné pour vaquer à mes occupations favorites: entre écrire, partager des moments simples ou décadents, la danse, mon activité indécente de « sérievore », aussi, celle de yogi, aimer. Le temps est visiblement un luxe.

Si tu étais un un personnage de série ou de film, qui serais-tu? Si j’étais un livre, je serai Le Parfum de Süskind, glissé dans la peau sans saveur de J.B. Grenouille. Si j’étais un téléfilm, je serai alors la belle adaptation du Rouge et le Noir de Stendhal, y incarnant la sublime Carole Bouquet, juste pour le bonheur d’avoir à donner la réplique à Kim Rossi Stuart (Julien Sorel). Au cinéma j’aurais pu être un Neo dans Matrix, ou bien Po dans Kung Fu Panda dont l’enseignement vaut bien tous les trésors.

Si tu pouvais avoir un rendez-vous galant avec une personne célèbre (morte ou vivante), ce serait avec qui? Partager un moment avec Keanu Reeves serait un délice. Je pourrais alors lui glisser: « Keanu, man, you know that you’re unique, don’t you? ». Je serais aussi très curieux de pouvoir m’entretenir avec un grand Maître spirituel, l’heure ne sera donc plus axée sur le libidinage.

Une soirée idéale pour toi, c’est quoi? Une soirée qui s’improvise est maîtresse de bien des surprises, dans une suite logique et paisible de moments chaleureux, ou bien une avalanche tout aussi sympathique et gargantuesque. Ces possibles sont tous deux appréciables à mes yeux.

Combien de temps passes-tu à te préparer le matin? Pour bien démarrer la journée, il me faut un passage obligé sous la douche et un petit-déjeuner en règle, sinon c’est fichu! Du réveil au départ, comptons trois quarts d’heure.

Qu’y a-t-il dans ton frigo en ce moment? Un sachet de soupe miso, des œufs, du Comté, du beurre demi-sel, quelques petits pots Blédina (je craque parfois), deux, trois légumes.

Ta phrase culte? « Je vous demande de vous arrêter », Giscard d’Estaing Edouard Balladur.

[Mise à jour: Correction de l’auteur de la phrase culte « Je vous demande de vous arrêter » + correction du titre de Süskind]

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.