C’est bientôt fini. La flamme olympique s’éteint demain sur Vancouver et Whistler Mountain. En 2014, Sotchi, en Russie, prendra la relève. En attendant, retour sur celles et ceux qui nous ont plu dans cette grande quinzaine.

Ireen Wüst. Le baiser à sa compagne Sanne van Kerkhof, dimanche 21 février, dans le tour d’honneur qui a suivi sa victoire sur 5000 mètres a fait un joli tour de la planète (lire notre article). Même si elle s’agace de devoir répondre aux questions sur sa vie privée, Ireen Wüst est devenue une sportive à suivre pour la communauté. Car dans le monde du sport, ils ne sont pas nombreux à vivre leur homosexualité au grand jour.

Au-delà du geste, la demoiselle repart de Vancouver avec une médaille d’or, doublant ainsi son palmarès après celle conquise à Turin (3000 mètres) en 2006. Et l’avenir avec elle. Elle n’a que 23 ans.

Dans la catégorie amoureux, on aime bien aussi Shen Xue et Zhao Hongbo, mari et femme, qui sont devenus les premiers champions olympiques chinois de patinage artistique, en couples, le 14 février, jour du Nouvel an chinois.

Julia Mancuso. Les Américains ont pour réputation de briller sur les courses dites “d’un jour”. Julia Mancuso en est un exemple typique. La skieuse, championne olympique du slalom géant à Turin, ne s’était pas trop faite remarquée depuis trois ans. Elle a décroché deux médailles d’argent dans la descente et le super-combiné, prenant les feux des projecteurs aux dépens de Lindsey Vonn, “seulement” championne olympique de descente.

Et cela sera l’une des petites histoires de Jeux, les deux femmes ne s’aiment pas trop, et cela a fait un peu de vagues à Vancouver. Mais à la fin? Le hasard du sport est malicieux: lors de la première manche du slalom géant, mercredi, Julia a été arrêtée dans son effort en raison de la chute de… Lindsay. Elle est remontée, a terminé 18e de la manche. Ces choses arrivent. Lindsey Vonn est venue présenter des excuses: “Elle m’a dit qu’elle était vraiment désolée, a déclaré Julia. Ce n’est évidemment pas de sa faute. Cela n’a pas influé sur notre relation. Je l’ai dit avant les Jeux olympiques, Lindsey est très respectée en tant qu’athlète. Je la respecte beaucoup comme compétitrice”.

Aux Jeux, on a aussi vu des formidables bagarres sur les pistes de ski alpin, comme la victoire de Didier Defago en descente. Un peu l’essentiel.

Les hockeyeuses canadiennes et américaines. Titre pour les premières (dont la lesbienne out Sarah Vaillancourt) qui conservent leur bien, suivi d’une célébration de la victoire très détendue: champagne, bière et cigare dans une enceinte sportive après la remise des médailles, cela n’a pas plu au comité international olympique qui diligente une enquête.