Les choix musicaux de l’équipe de Yagg, commentés ci-après. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

Maxime Donzel: The Ballroom Blitz, The Sweet.
Depuis des années, je suis convaincu que ce morceau est des Misfits. Je sais, ridicule (merci Limewire…). Mais grâce à la magie de Shazam, j’ai découvert la réelle origine de ce morceau glamrockalicious.

Judith Silberfeld: Today Was A Fairytale, Taylor Swift.
Une chanson barbe à papa, comme le film dont elle est extraite, Valentine’s Day: vaporeuse, sucrée, addictive.

Bertrand Mussard: Spanish Guitar, Toni Braxton.
Cette chanson est d’une sensualité hors normes, grâce à la voix suave de Toni B et à ce petit passage en espagnol! ¡Que calor! Moi aussi je veux bien qu’on me caresse toute la nuit comme une guitare…

Bénédicte Mathieu: Meet Her At The Love Parade, Da Hool.
Le seul morceau techno que je connais. Pour faire plaisir à Yannick.

Audrey Banegas: Wuthering Heights, Kate Bush.
Un grand classique, totalement indémodable…

Nizar Triki: Airwalker, Jeremy Jay.
J’ai raté le concert (c’était hier). Mais la bonne nouvelle c’est qu’il sort bientôt un troisième album! En attendant, j’essaie la lévitation mais ça marche pas… booh!

Yannick Barbe: Muscles, de Diana Ross.
En souvenir de samedi dernier: happy birthday Xavier! Et Bénédicte (voir ci-dessus), c’est gentil, mais faut qu’on parle…

Christophe Martet: A Streetcar Named Desire, Alex North.
Autre composition de ce génial musicien de Hollywood. Alors qu’Un tramway sur la scène de l’Odéon à Paris ne fait pas l’unanimité, retrouvez toute la moiteur de New Orleans dans cette ouverture magistrale.

Xavier Héraud: My Husband Makes Movies, Marion Cotillard.
L’un des rares bons moments de Nine, le film de Rob Marshall, qui sort le 3 mars.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.