C’est un événement à plus d’un titre. Stephen Sondheim, le plus grand auteur américain de comédies musicales (Company, Sweeney Todd, Into The Woods), récompensé par de très nombreux Tony Awards (l’équivalent des Oscars à Broadway) et par le prix Pulitzer (pour Sunday in the Park with George) voit une de ses œuvres créées à Paris sur la scène du Châtelet.

SEXE, TRAHISON ET AMBITION
A Little Night Music
, inspiré par le film d’Ingmar Bergman Sourires d’une nuit d’été, est un marivaudage où l’on parle de sexe, de trahison, d’ambition, une pièce où l’on se souvient des amours perdues, bref une comédie musicale pour adultes.

En tête de la distribution, aux côtés de Lambert Wilson et de Greta Scacchi, on retrouve une légende du cinéma, Leslie Caron. Elle a tourné dans deux magnifiques comédies musicales de Vincente Minnelli (Un Américain à Paris et Gigi), et dans près de 50 autres films.

Pour Yagg, elle raconte sa joie de participer à la création de A Little Night Music, de ce retour inattendu au théâtre, de sa surprenante entrée en scène dans le rôle de Madame Armfeldt, « maîtresse de rois et de princes »… et de Vincente Minnelli:

httpv://www.youtube.com/watch?v=CBD9L61LslI

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez ici.

A Little Night Music, musique et paroles Stephen Sondheim, livret Hugh Wheeler, direction musicale Jonathan Stockhammer, mise en scène Lee Blakeley, avec Lambert Wilson, Greta Scacchi, Leslie Caron, David Curry, Rebecca Bottone. Jusqu’au 20 février, au Théâtre du Châtelet, 1, place du Châtelet, 75001 Paris. Tél.: 01 40 28 28 40.

Lire aussi le « Questionnaire: Pourquoi j’aime Sondheim » sur le blog Glitter and be gay.

Voir aussi la vidéo du spectacle avec des interviews de Greta Scacchi, Lee Blakeley et Jonathan Stockhammer ici.


Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.