Le 14 février prochain, jour de la Saint-Valentin, se tiendra le prochain kiss-in contre l’homophobie – manifestation qui consiste à s’embrasser pendant cinq minutes pour lutter contre les discriminations homophobes – dans plusieurs villes de France et du monde.

Le kiss-in de Paris sera pour sa part organisé, ce même jour, devant la cathédrale de Notre-Dame, à 14h. On pouvait s’y attendre, cela ne plaît pas à tout le monde. Des sites catholiques s’indignent contre cet « affront » et tentent de s’organiser – plus ou moins violemment – pour faire interdire, ou du moins perturber, la manifestation.

« LES EXTRÉMISTES DE LA CAUSE HOMOSEXUELLE »
« Autant dire que ce « kiss-in » contre l’homophobie devant la cathédrale de Paris est particulièrement malvenu. Étrangement, les extrémistes de la cause homosexuelle ne se rassemblent pas devant la Grande mosquée de Paris. Or, c’est en pays musulmans (où s’applique la Charia) que sont exécutés des homosexuels! En réalité, les initiateurs de ce rassemblement savent qu’ils ne risquent rien en se moquant des catholiques », écrivait hier le site Chrétienté Info, Coopérateurs de la Vérité.

Et de continuer: « …ce rassemblement sonne comme une provocation. La provocation de trop. Il nous fallait déjà supporter le harcèlement continuel des lobbies homos pour singer le mariage, s’en prendre à nos enfants dans les écoles (cf. l’affaire du Baiser de la Lune) ou réduire notre liberté d’expression. Ne laissons pas certains groupuscules prendre la mauvaise habitude de venir nous insulter devant nos églises. Rendez-vous dimanche à Notre-Dame pour la messe de 12h45, de façon spontanée ou avec une association, pour répondre avec fermeté et courtoisie aux provocateurs! ».

Le Salon Beige, blog de laïcs catholiques reprend ce même texte, accompagné de commentaires plus sympathiques les uns que les autres – plein d’amour du prochain et de laïcité, bien sûr. Un blog qui « oublie » donc de modérer les propos haineux, homophobes et racistes de ses internautes. Certains proposent de faire « ces saloperies devant une synagogue – ajoutant gracieusement – n’auraient-ils pas assez de c….ll.. au c.. pour le faire? ». D’autres proposent de « prévoir des seaux d’eau… » ou plus simplement « de la faire annuler ».

« N’OUBLIONS PAS DE LES PLAINDRE »
Sans parler des réactions qui se passent de commentaire, telles que: « préparons-leur quelques pancartes: une avec le taux de contamination des homosexuels par le sida. Une leur montrant un dessin de l’appareil digestif, pour leur rappeler que celui-ci n’a rien à voir avec les fonctions reproductrices. Et n’oublions pas de les plaindre »; « Qu’ils aillent donc devant une mosquée un vendredi… Mais non, pas de problème avec l’Islam puisque le Coran prévoit et accepte la pédophilie ». Ah oui, là on comprend bien tout le sens du catholicisme laïc…