Bon, ça y est tu as trouvé chaussure à ton pied, tu es en couple. Tu nages en plein bonheur, ton pas est léger, quand tu pètes ça sent la fleur, et tout et tout. Mais tu vas vite redescendre de ton petit nuage parce qu’il va falloir te coltiner son plus gros défaut: SES AMIS. Fais bien attention si tu ne veux pas te retrouver sur le carreau il faut impérativement se mettre ses amis dans la poche, car chez les pédé-gouines, les potes c’est pire que le clan chez les Koyous du Congo (si, ça existe), ça passe avant tout (sauf une vente privée. Et un plan cul. Oui bon tu m’as compris, c’est important quoi). Lis, et apprends à gérer la meute de ses amis sans perdre ta superbe.

sa-fapD

En culture pédée, rencontrer la fille à pédé (fap) c’est plus important que rencontrer les parents. S’il te fait rencontrer ses autres amis d’abord, c’est qu’il a peur que ça se passe mal, parce que c’est elle la reine. Fais TRÈS attention à cet « apéro », c’est en fait un entretien d’embauche, car elle exerce une influence capitale dans les choix de ton mec. La fap peut couler ton couple en un claquement de doigts.

MON CONSEIL DIPLO
Le rendez-vous avec la fap repose sur cet équilibre: lui montrer que tu ne vas pas lui voler son ami, tout en lui prouvant que tu tiens réellement à lui et que tu ne vas pas lui faire de mal. Prends la fap comme on prend le mâle dominant chez les macaques Flapi Flapou du Tanganika Oriental (meuh non ça n’existe pas). Baisse un peu la tête, ne la regarde pas droit dans les seins, laisse ton mec et sa fap parler de trucs très privés, laisse-les partir ensemble aux chiottes, ne la laisse JAMAIS seule à table. Mais en plus, aie des petites attentions pour lui, discrètes mais visibles. Tu dois la faire passer en douceur du fantasme fap niveau 1 (« je veux ce pédé ») au fantasme fap niveau 2 (« je veux être dans un couple comme eux »).

sa-tribu-pédéeD

On connaît le « gaydar » qui permet de déterminer l’orientation sexuelle d’un quidam en additionnant trois données (exemple: nuque non dégagée+chemise à rayures fines+casque de moto=hétéro, je sais c’est facile) mais il existe aussi le kelgaydar. Celui-ci sert à déterminer à quel type de gay on a affaire. Quand tu rencontres les copains homos de ton nouveau chéri, attends-toi à déclencher les kelgaydars dans tous les sens. Ils voudront savoir en quelques coups d’œil si tu es trop milieu ou pas assez, si tu es pédale de droite ou gauchiste malpropre, modasse ou souillon, planqué ou associatif, passif ou très passif, etc.

MON CONSEIL FRANC DU COLLIER
Tu n’échapperas pas au jugement, alors simplifie-leur la vie et déguise-toi en caricature de toi-même. Mieux, balance toute l’info d’un coup en racontant comment vous vous êtes rencontrés (« c’était en sortant d’une réunion du Mag, je venais de me goinfrer de macdo, j’avais pas fait le ménage et chouchou est arrivé et m’a sauté direct par terre dans l’entrée » OU « je venais d’aller chercher mes colis APC à la poste, c’était l’horreur comme dans tous les services publics, et heureusement que la femme de ménage était passée parce que chouchou m’a sauté direct par terre dans l’entrée »).

sa-tribu-lesbienne

Ce que tu ne savais pas quand tu as rencontré Marie-Laure, c’est qu’il s’est passé un truc entre elle et Nadia alors que Nadia était encore avec Séverine. On t’a résumé l’histoire en passant vite fait sur l’affaire du tesson de bouteille et des points de suture, pour t’expliquer que maintenant tout le monde est très copine. Mais tu n’es pas la reine des pommes, tu vois bien que tout le monde est tendu comme le string de Nathalie-qui-kiffe-les-strings.

MON CONSEIL MOTO
Il te faudrait des années pour récupérer toutes les infos et savoir comment te positionner. Le mieux c’est de surdramatiser le drame lesbien, en déclarant immédiatement que t’en as rien à foutre de ces histoires, mais celle qui s’en prend à Marie-Laure va se recevoir ta chaîne de moto dans la tronche. Et pas gentiment comme dans une performance queer. Là, ta meuf elle fond tout de suite et les autres elles vont pas moufter.

sa-tribu-hetero

Toi, tes hétéros, tu les a formé bien comme il faut. Ils ne disent plus « enculé » hors contexte et ne demandent plus aux lesbiennes si éventuellement ce serait possible de faire un plan à trois. Ses hétéros, c’est pas garanti. Il y en a encore, dans notre communauté, qui élèvent leurs hétéros n’importe comment, qui les laissent comme ça, dire et faire n’importe quoi, c’est un manque flagrant de responsabilité et ça devrait être puni par la loi parce que c’est notre société en entier qui part à Volo. (Vauleau? Veaulo? c’est où cette ville d’ailleurs?).

MON CONSEIL ÉDUC
Tu ne vas pas pouvoir faire leur éducation parce que personne n’a envie de se faire élever par le conjoint. Tout ce que tu vas gagner c’est une méga crise à coup de « t’as pas à me dire quoi faire d’abord et jte déteeeeste!! ». C’est même pas la peine de les priver d’iPhone ou de scooter. Le mieux c’est de les envoyer en voyage, genre à Barcelone ou à Berlin, pour qu’ils rencontrent des camarades un peu plus « en avance » et qu’ils reviennent en ayant grandi d’un coup. Tu ne les reconnaîtras plus, et si tu as de la chance, en rentrant ils arrêteront peut-être même de demander aux trans’: « c’était quoi ton prénom, avant »?

son-bouletD

On a tous un ami super boulet, insupportable au premier abord, mais dont on sait qu’en vrai, au fond, il est super gentil et génial. Le problème c’est qu’autant ton boulet tu l’adores, autant celui de ton mec, tu veux bien qu’il reste chez lui. Surtout qu’il a décidé de relever systématiquement le moindre de tes défauts en en faisant une blague (« ah mais t’as maigri? ah non le gras est juste passé sur les côtés »), et il t’a même déjà trouvé un super surnom comme « Calculette » (à cause de cette fois où tu avais deux minuscules boutons) ou « Proutix » (parce qu’UNE fois, ta chaise a fait un bruit de pet quand tu t’es levé). Ton mec t’explique que c’est juste « sa manière de te dire qu’il t’aime bien ».

MON CONSEIL RUSÉ
La grâce dans l’insulte, tu connais? Il faut t’armer de juste ce qu’il faut de mépris pour rire gentiment à sa blague nulle avant de lui poser des questions sur lui et passer à la phase « le connaître un peu mieux ». Car sois-en certain: ce boulet, ce sera ton plus grand allié. Tu n’es pas le seul à le trouver insupportable, personne n’est à l’aise. Du coup il ne s’attend pas à trouver en toi un nouveau pote. Alors si tu passes en phase 2 et que tu arrives à entrer dans ses petits papiers, il te défendra auprès de son pote jusqu’à la mort. Ce qui peut s’avérer très utile en cas de « chéri faut qu’on parle ».

son-couple

Quand ses amies Ludivine et Mia ont appris que tu sortais avec Marie-Laure, elles ont dégainé le téléphone pour réserver le gîte rural pour quatre. Il faut dire que Marie-Laure est leur seule amie lesbienne, et qu’elle est célibataire depuis qu’Amélie a gagné L’Open Gaz de France (référence temporelle lesbienne, l’équivalent de « la naissance de Lourdes » pour les gays). En revanche, elles sont ensemble depuis la commercialisation du sweat en polaire, et elles se sont absolument TOUT dit de ce qui pouvait se dire entre deux personnes. Elles ont besoin d’un couple-ami. Mais toi tu n’as signé que pour une personne.

MON CONSEIL DÉTENTE
Faire un effort. Elles ne sont pas méchantes, et tu n’auras pas besoin de faire grand-chose pour qu’elles trouvent que tu es absolument géniale: tu les sauves de l’ennui. Attention simplement à garder ta chaîne de moto près de toi pour le jour où elles te diront que ce serait quand même drôlement sympa de vivre en communauté.

son-ex

Le plus gros problème des amis de ton mec/ta nana c’est qu’ils connaissaient forcément son ex. Au mieux ils ne pouvaient pas le saquer, ou alors « il était un relou quand même ». Mais il arrive que l’ex soit vénéré à coups de « oh tu te souviens, comme on s’était marré à Varennes avec Mar… oh pardon »: on se rend compte que tu es là, le silence se fait, tout le monde est gêné. Toi tu imagines déjà que c’était un mélange entre Bouddha et Einstein avec le corps de Hugh Jackman et la tronche de Sam Worthington (version filles: un mélange entre Xena et Xena avec le corps de Xena et la tronche de Xena).

MON CONSEIL HARDCORE
Ne lutte pas, tu vas perdre. Si tu essayes de leur plaire ça va les agacer, si tu n’essayes pas, ils vont te trouver froid. Si tu es dans ce cas, une seule solution: te débarrasser d’eux complètement. La technique c’est d’être odieux avec eux, mais toujours présent (ça ne marche que si tu ne le laisses jamais seul avec eux). Un vrai boulet, qui critique tout (« c’est une nappe ça, ou un rideau? ») en levant les yeux au ciel (« il est quelle heure? c’est tout? ») mais sans jamais être frontalement agressif (« non non tu as bien fait, c’est la robe idéale quand on a des hanches »). Au bout d’un moment, ils préféreront lâcher leur pote plutôt que de devoir passer une soirée de plus avec toi. Et hop, ciao le boulex, tu n’en entendra plus jamais parler.

son-parasiteD

Telle la moule zébrée qui peut boucher des canalisations, gêner la navigation portuaire et diminuer la biodiversité, « Manu » est venu boucher ta vue de la télé, gêner ta navigation de la salle de bain et diminuer ta fréquence cul. C’est peut-être sa fap, son coloc, son boulet ou sa sœur, tout ce que tu sais c’est qu’il faut que tu t’en débarrasses.

MON CONSEIL SYMPA
Destop. Sur la gueule. Oui oh bah un moment merde quoi voilà nan mais oh.

Lire le précédent Guide de survie: Survivre à l’hiver célibataire.

Retrouvez tous les Guides de survie ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.