Les pays qui veulent entrer dans l’Union européenne doivent respecter quelques règles fondamentales, dont le principe de non-discrimination à l’encontre des personnes LGBT. L’Albanie, candidate potentielle, vient de faire un très grand pas dans la bonne direction: hier, jeudi 4 février, le parlement a adopté une loi qui interdit les discriminations fondées notamment sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

INTERDICTION EXPLICITE
« L’Albanie est à présent l’un des très rares pays en Europe qui interdisent explicitement la discrimination fondée sur l’identité de genre, remarque l’Ilga-Europe dans un communiqué. Elle va aussi plus loin que certains des derniers États membres qui n’interdisent la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle que dans le domaine de l’emploi. » « Nous espérons que cet exemple encouragera les autorités macédoniennes [la Macédoine est candidate à l’entrée dans l’UE, ndlr] à revenir sur leur décision récente de supprimer l’orientation sexuelle de la liste des motifs de discrimination interdits dans le projet de loi actuellement à l’étude », souligne Lilit Poghosyan, chargée du travail de l’Ilga-Europe dans les Balkans occidentaux.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.