array(28) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(72) "/2010/01/07/video-le-discours-a-lorigine-de-la-loi-homophobe-en-ouganda/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(13) "54.147.62.140" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(13) "54.147.62.140" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(39) "CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)" ["HTTP_ACCEPT_LANGUAGE"]=> string(28) "en-us,en-gb,en;q=0.7,*;q=0.3" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(63) "text/html,application/xhtml+xml,application/xml;q=0.9,*/*;q=0.8" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(13) "54.147.62.140" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "33268" ["REDIRECT_URL"]=> string(72) "/2010/01/07/video-le-discours-a-lorigine-de-la-loi-homophobe-en-ouganda/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1462062527" }
Société | 07.01.2010 - 19 h 19 | 0 COMMENTAIRES
  • Caleb Lee Brundidge
  • conférence anti-gay
  • Don Schmierer
  • évangelistes homophobes
  • loi homophobe
  • ouganda
  • peine de mort
  • scott lively

Vidéo: Le discours à l’origine de la loi homophobe en Ouganda

Publié par
Découvrez le discours de l'évangéliste américain Scott Lively qui a servi de fondation à la proposition de loi homophobe déposée devant le Parlement ougandais.

Box Turtle Bulletin (BTB), un site américain qui recense et analyse les actes d'homophobie, et Ex-Gay Watch, un autre blog d'infos gays, viennent de récupérer les vidéos du discours de Scott Lively, l'un des trois activistes évangélistes américains à s'être exprimés pendant la conférence anti-gay qui s'est tenue à Kampala, capitale de l'Ouganda, du 5 au 7 mars dernier. Le montage réalisé par BTB met en regard la rhétorique de Scott Lively et ses répercussions, et dénonce les contre-vérités du prédicateur.

Pour la première fois, nous avons l'occasion d'être les témoins de cette "bombe nucléaire".

"PROGRAMME ANTI-GAY"
C'est cette conférence qui a déclenché le dernier "programme anti-gay" du pays qui a finalement conduit à l'actuel "Anti-Homosexuality Bill", une proposition de loi sur laquelle le Parlement d'Ouganda devrait se prononcer dans les jours à venir (lire notre article). Cette proposition de loi prévoit entre autres des peines de prison à vie pour les homosexuels et la peine de mort pour les homosexuels séropositifs et les homosexuels "récidivistes", accusés alors d'homosexualité aggravée.

Les deux autres évangélistes américains à prendre part à cette conférence étaient Don Schmierer, membre de Exodus International, et Caleb Lee Brundidge de l'International Healing Foundation, deux organisations qui prétendent que le Christ peut soigner les homosexuels.

Scott Lively est, quant à lui, le président de Defend the Family ("Défendons la famille") et d'Abiding Truth Ministries, une organisation qui a reçu la classification de "Hate group" (goupe haineux) par le Southern Poverty Law Center aux États-Unis. C'est aussi lui qui a co-écrit en 1995 un livre intitulé Pink Swastika - Homosexuality in the Nazi Party, dans lequel il expliquait que "les nazis étaient en fait un mouvement gay", et qu'"il ne faisait aucun doute que la violence fasciste était en fait une conséquence de l'homosexualité".

"DANGEREUX VIOLEURS D'ENFANTS"
Pendant cette conférence à Kampala, il a largement insisté sur le fait que "les homosexuels ne s'intéressent pas en réalité aux adultes", que ce sont de "dangereux violeurs d'enfants" (voir la première vidéo, ci-dessus et ici), jouant sur les clichés auxquels croit une majorité d'Ougandais (les homos sont des prédateurs, l'homosexualité n'existe pas dans la culture africaine…). Deux semaines après cette conférence, Scott Lively s'est vanté publiquement de son discours et l'a qualifié de "bombe nucléaire contre la stratégie gay en Ouganda".

Print This Post
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.