Santé
VIH | 17.12.2009 - 12 h 57 | 7 COMMENTAIRES
Sexe, prévention et vidéos (3/8): « Je n’attends pas pour faire le TPE », par 2Fik
Publié par
Le talentueux photographe 2Fik a choisi la technique du roman-photo pour aborder la thématique du Traitement postexposition (TPE). C'est la troisième vidéo de la campagne Sexe, prévention et vidéos, lancée par Yagg avec l'Inpes.

Renouveler les messages de prévention en demandant à des créateurs et des créatrices gays et lesbiennes de réaliser des vidéos originales, c’est le parti pris de la campagne Sexe, prévention et vidéos, lancée par Yagg avec l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé (Inpes).

Le talentueux photographe 2Fik, franco-canadien d’origine marocaine, installé à Montréal, a choisi d’illustrer la thématique du Traitement postexposition (TPE) à travers un roman-photo où il se met en quatre (c’est le cas de le dire). À découvrir d’urgence ci-dessous:

« Je n’attends pas pour faire le TPE », par 2Fik

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus ou si vous souhaitez la visionner en format plus large, cliquez ici.

Musique Jef Barbara.

Pour rester informé-e-s sur la campagne, pour participer aux discussions et consulter nos fiches d’infos thématiques, rendez-vous sur le groupe dédié sur la communauté (si vous n’êtes pas inscrit-e, cela ne prend que quelques instants).

Retrouvez nos autres vidéos:

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter.

Print This Post
 
LES réactions (7)
  • Par Phil86 17 déc 2009 - 14 H 47

    encore faut-il qu’aux urgences le TPE soit VRAIMENT considéré comme ce qu’il est : une urgence ; or, souvent encore ce n’est pas le cas… :-(

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Christophe Martet 17 déc 2009 - 14 H 49

    @Phil86
    je vais lancer très vite un forum sur la communauté pour que ceux qui ont fait un TPE puisse raconter comment cela s’est passé.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Médéric 17 déc 2009 - 15 H 12

    Super important : plus on réagit rapidement, plus le traitement a de chances d’être efficace.

    Idéalement, il faut avoir pris les médicaments dans les 4 heures après le risque ! Donc il s’agit d’une vraie urgence, pas quelque chose à repousser jusqu’à la limite des 48 heures…

    Amis procrastinateurs bonjour :)

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Céline L 17 déc 2009 - 15 H 14

    Bon, alors moi je vais me répéter, mais : 2fik, j’aime ce que tu fais. Bravo, c’est très bon ;-))

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Phil86 17 déc 2009 - 18 H 01

    @ christophe : perso, je n’ai pas été directement concerné par le TPE, et vu que je suis séropo je ne le serai jamais, mais j’ai eu des échos assez négatifs comme quoi les personnels aux urgences n’étaient pas sensibilisés au véritable caractère d’urgence que le TPE a.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par Alain 17 déc 2009 - 19 H 44

    Excellent – le message passe et tout en humour.

    Signaler ce commentaire

     
  • Par helene 01 jan 2010 - 23 H 53

    Excellent, drôle, frais et efficace

    1) pourquoi on ne parle pas de l’engodage avant pénétration
    qui diminue les risques de capote qui péte?

    2) une copine m’a dit -aprés un petit problême de ce genre-
    qu’une garçonne n’est pas trés bien perçue dans une salle d’attente de TPE (j’avais tellement peur de leurs réactions que je n’étais pas venue avec elle). Ils l’ont fait attendre des heures et ensuite ils lui parlaient de moi au masculin.Les préjugs ont la vie dure.
    Meci pour ce clip ça change des crétineries genre « le bareback c’est de la prévention! »

    Signaler ce commentaire

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.