L’association VigilancE Lgbti Aix (VELA) en a marre et le dit sur son site [fr]. La goutte d’eau qui fait déborder le vase, c’est un article paru le 28 novembre dans Nice-Matin (à lire ici), sur une double opération de trans’ au CHU de Nice, retransmise en vidéo pour plus de 700 médecins dans le monde entier.

Pour l’association, « on nous ressort les pires clichés discriminatoires. Finies les opérations réalisées sans « cadre juridique » [tiens, nous pensions naïvement que le plus important dans ce cas était le cadre médical], on n’est moins regardant à l’étranger pour opérer [ce qui est faux] et les opérations y sont plus chères [ce qui est tout aussi faux: elles sont moins chères et de meilleure qualité], le parcours laisse des « stigmates » [sic], etc, etc… On pourrait continuer si cela ne donnait pas la nausée. Et, évidement, toujours la notion de suivi rigoureux. En résumé: Dormez tranquille, brave gens, nous allons nous occuper de ces pauvres trans’! Et bien les soigner, avec un suivi rigoureux. »

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.