C’est clairement une déception pour Paris Foot Gay. L’association vient en effet de dénoncer la Charte contre l’homophobie signée par le FC Chooz.

Le club des Ardennes, qui a signé la Charte en septembre 2007, était jusqu’ici le premier et unique club FFF amateur à le faire. Comme le rappelle Pascal Brèthes, le président de Paris Foot Gay, dans le communiqué, « c’était surtout le seul club en France où un footballeur homosexuel, Yoann Lemaire, pouvait jouer sans avoir à se cacher ». Mais depuis juin dernier, un joueur du club, Renaud Charpentier, aurait, à plusieurs reprises, eu un comportement homophobe – insultes homophobes, arrachage du logo « Carton rouge à l’homophobie » floqué sur les maillots du club… – que le club refuse de sanctionner.

Les clubs signataires s’engagent pourtant, dans le deuxième point de la Charte, à « dénoncer et prendre les sanctions adéquates contre toute attitude homophobe, qu’elle se manifeste par un comportement discriminant, par des agressions verbales ou physiques, ou par des propos insultants en raison de l’orientation sexuelle réelle ou supposée ».

« COMPORTEMENT DÉCOMPLEXÉ D’UN JOUEUR HOMOPHOBE »
« Le Paris Foot Gay ne peut pas continuer à cautionner le comportement décomplexé d’un joueur homophobe, soutenu par son entraîneur et jouant toujours dans son club, contrairement à Yoann Lemaire qui a été contraint d’abandonner sa passion, » regrette Paris Foot Gay.

Dans une lettre adressée au président du FC Chooz, Frédéric Coquet, et aux élus de la mairie de Chooz, Pascal Brèthes demande « à la commune de prendre une position officielle sur ce dossier, sachant que cette dernière affirme sa volonté de lutter contre toutes les formes de discriminations ».

« Nous proposons à la ville de Chooz des interventions de sensibilisations et de préventions sur tous les types de discriminations dont l’homophobie, auprès de l’ensemble des jeunes, des éducateurs et de la commune, poursuit-il. Les dernières affaires médiatiques qui ont concerné le Créteil Bébel et Louis Nicollin, montrent à quel point il est urgent d’agir afin de déconstruire les clichés relatifs à cette discrimination ».

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.