Les bears n’en finissent plus de lustrer leurs poils! Deux événements majeurs ont lieu en Europe jusqu’à début décembre. La Bear Pride de Cologne, jusqu’au 29 novembre, tout d’abord, puis Mad Bear, à Madrid, du 4 au 8 décembre. Deux rendez-vous incontournables pour toute la galaxie des gays plus ou moins enrobés et/ou poilus (cubs, chubbies, daddies, voire même muscle bears, anciennes gym-queens épilées reconverties dans la moquette – ouh, les honteuses!) et leurs admirateurs.

Pour la version « les ours venus du froid », je demande la Bear Pride de Cologne, avec l’élection de Mr Bear Germany 2010. Vous pouvez voir la trombine des finalistes (et tout le programme de la Bear Pride) ici. C’est l’occasion d’un grand show dément, avec des spectacles très drôles, le tout arrosé de beaucoup de bière dans l’assistance. Ça ne se prend pas une seule seconde au sérieux, et c’est ça qui est bien (et qui fait beaucoup de bien). On vous recommande également, ce samedi, la soirée Cock-Pit, dans un vaste club situé entre la gare ferroviaire et l’impressionnante cathédrale qui fait un peu peur (on se croirait à Gotham City, brrr…). Les portes ouvrent à 22 heures. Venez tôt.

LES BEARS D’ISTANBUL EN GUEST
Cette année, les bears de Cologne fêtent leur 25e anniversaire et invitent leurs cousins ours d’Istanbul. Vous la sentez la pression qui monte? Ce dimanche, vous irez obligatoirement faire un tour au sauna Babylon (ex-Badehaus), immense établissement avec un espace restauration très sympa: les ours grignotent (enfin, grignoter n’est peut-être pas le mot juste) au coin du feu, la serviette autour de la taille. Et ça discute dans toutes les langues. Pendant que vous êtes à moitié nu, parfois, la neige tombe à l’extérieur sur la piscine découverte. Et là, vous êtes Boucle d’or.

La séance-photo pour l’affiche de la Bear Pride (avec l’adorable photographe Bearfighter):
httpv://www.youtube.com/watch?v=0v9wQzFnuYY
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Pour ceux qui préfèrent le poil latin, rendez-vous à Madrid du 4 au 8 décembre, pour Mad Bear. Là aussi, une multitude de fêtes (on vous conseille le club Strong pour sa forêt de poils en sueur) et de rendez-vous très conviviaux (le programme complet est ici). Avec un peu de chance, si vous avez raté un superbe bear à Cologne, vous le retrouverez à Madrid. Ah, la transhumance des ours…

La bande-annonce de Mad Bear:
httpv://www.youtube.com/watch?v=Oj7dri5s7Os
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo, cliquez ici.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.