Emmanuelle B. a reçu samedi dernier l' »agrément pour l’accueil d’un enfant en vue d’adoption » (voir document ci-dessous).

Elle et sa compagne, Laurence, sont très heureuses, rapporte l’avocate d’Emmanuelle, Caroline Mecary, qui précise que si la première étape est désormais bouclée, les deux femmes doivent désormais choisir le pays où elles souhaitent adopter (un pays qui accepte les adoptions par un-e célibataire, puisque, rappelons-le, Emmanuelle adopte seule, et non en couple) puis commencer la procédure d’adoption elle-même.

Jean Raquin, le président du Conseil général du Jura, n’a donc pas suivi les conseils de son prédécesseur, Gérard Bailly, qui aurait aimé qu’il fasse appel du jugement du tribunal administratif de Besançon (lire notre article). Mais, comme le souligne Le Progrès, en 2000, Gérard Bailly avait délivré l’agrément requis par le tribunal administratif tout en saisissant la cour administrative de Nancy.

Emmanuelle B

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.