L’équipe de Yagg livre ses choix musicaux de la semaine et les commente. Si vous n’arrivez pas à écouter le player, cliquez ici.

Judith Silberfeld: As Time Goes By (B.O.F. Casablanca), Ingrid Bergman et Dooley Wilson.
Un classique de chez classique, un grand film et le plaisir d’entendre la voix d’Ingrid Bergman…

Dominique Chaudey: Me Odio Cuando Miento, Fangoria.
Bientôt un an que je mange de la paella, du chorizo, de la tortilla con o sin cebolla, que je bois du ginebra ou de la cerveza… Il y a bientôt un an, j’ai eu un coup de cœur pour cette chanson… Séquence émotion.

Maxime Donzel: Fleurette Africaine, Duke Ellington.
Un de mes morceaux de jazz favoris, grâce à la contrebasse de Mingus qui me chatouille les vertèbres et au piano d’Ellington incroyablement moderne… Chair de poule à tous les coups.

Xavier Héraud: Chasing Pirates, Norah Jones.
Excellente chanson d’ouverture pour le nouvel album de Norah Jones, The Fall.

Bénédicte Mathieu: Carnaval de Paris, Dario G.
Souvenez-vous, 1998… Et oui, je n’ai pas pu m’en empêcher. Sinon c’était la chanson des supporters des Verts, dans les années 70: « Qui c’est les plus forts évidemment c’est les Verts ». Saint-Étienne, pas les Irlandais…

Yannick Barbe: We Are Facing The Sun, Sascha Funke.
Il jouait au Rex Club samedi soir. Ce mec c’est la classe absolu. Je me souviens d’un mix de lui dans un immense club en banlieue de Madrid le lendemain d’une gay pride. Love was in the air.

Audrey Banegas: Help I’m Alive, Metric.
Le groupe Metric en souvenir d’un excellent concert et de la jolie Emily Haines.

Envie de plus d’infos Yagg? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter en cliquant ici.